Jouets de Noël : les conseils de l'UFC Que Choisir avant vos achats

Publié le 13/12/2019 - 17:03
Mis à jour le 13/12/2019 - 16:27

« Des jouets par milliers ! « Traditionnellement, Noël rime avec Jouets. Quels conseils donner aux consommateurs  ? Quelles précautions d’achats ? Voici les conseils de Jean-Pierre Courtejaire de l’UFC Que Choisir du Doubs.

© Alexas Fotos CC0 PXB ©
© Alexas Fotos CC0 PXB ©

Quelle est la meilleure période pour effectuer ses achats de Noël ?

Jean-Pierre Courtejaire : "Sur une sélection de jouets, l’UFC Que choisir a suivi, entre septembre et décembre 2018 inclus l’évolution des prix et a pu constater que ceux-ci faisaient le yo-yo : prix relativement élevés jusqu’au 15 octobre, niveau le plus bas en novembre avec la diffusion des catalogues, qui alimentent la concurrence et flambée des prix en décembre, dans la mesure où les catalogues fixent, en règle générale, une période de validité des prix variable d’une enseigne à l’autre. Sur cette base, la période la plus faste semble être, en termes de prix, mais aussi de choix, la 2e quinzaine de novembre".

Le catalogue de jouets demeure-t-il le facteur déclencheur des achats ?

Jean-Pierre Courtejaire : "Selon une étude publiée par LSA le 6 décembre 2019, le catalogue demeure la principale clé d’entrée pour les achats de jouets, le moyen le plus sûr de pénétrer dans les foyers. Les enfants en consultent en moyenne 3 pour faire leur liste, c’est leur principale source d’inspiration et 60% des parents font leurs emplettes dans l’enseigne retenue par l’enfant. Après les catalogues, montent en puissance les pubs TV ou Internet".

Quelles précautions prendre avant d’acheter des jouets ?

Jean-Pierre Courtejaire : "Il faut choisir un jouet adapté à l’âge de l’enfant, en tenant compte de la tranche d’âge à laquelle il est dédié, qui figure le plus souvent sur la boîte.

Pour les jeux vidéo, il est conseillé de privilégier, pour les plus jeunes enfants, les jeux musicaux, de rythme, de course ou d’aventure. Pour les ados, on peut offrir des jeux de rôle ou de combat.

Les jeux de guerre ou de tir sont plutôt réservés à un public plus âgé et donc plus averti. À propos des consoles de jeu Nintendo Switch, il est à noter que l’UFC Que choisir a mis en demeure le fabricant de réparer gratuitement les manettes présentant un défaut de fonctionnement.

Il est important de vérifier que le jouet porte la mention CE, c'est-à-dire « conforme aux exigences de sécurité », engageant la responsabilité du fabricant, mais sans certification d’un laboratoire indépendant, contrairement à la marque NF, qui offre donc un niveau de qualité supérieur, peu fréquente en matière de jouets, à l’exception de Smoby.

Il est à noter que les risques de non-conformité sont plus importants pour les jouets sans marque".

Comment s’assurer que les jouets achetés ne présentent pas de dangers ?

Jean-Pierre Courtejaire : "Les enfants ne ménagent pas leurs jouets, voire les maltraitent. Aussi, il faut s’assurer qu’aucun élément ne peut se détacher, au risque d’être ingéré, car les plus petits portent tout à la bouche. Il en est ainsi des peluches (œil, nez, coutures…), où tout doit être vérifié. De même, tout jouet comportant des petits aimants, susceptibles de se détacher, présente un risque d’étouffement, voire d’asphyxie.

Par ailleurs, les jeux vidéo et les films utilisant la 3D sont dangereux pour la vue des enfants ; l’ANSES (Agence nationale de la sécurité) vient de déconseiller fortement la 3D pour les moins de 6 ans.

Sur les risques pour la vue, on peut rappeler, comme l’a fait l’ANSES, que les lumières bleues sont nocives pour la rétine des jeunes. Ce peut être le cas des jouets comportant des ampoules LED. L’UFC Que choisir vient de procéder à un test sur 9 jouets lumineux ; les résultats des analyses en laboratoire sont plutôt rassurants : 7 produits sans risque et 2 à faible risque, mais force est de constater que la réglementation ne prend pas assez en compte les risques liés aux LED.

S’agissant des slimes, pâte élastique, dont ont raffolé les enfants, l’UFC Que choisir a testé leur composition, il s’avère que certains modèles présentent un risque pour la santé des enfants (allergies ou troubles de reproduction), cet achat est donc déconseillé".

Un conseil ? 

UFC Que Choisir du Doubs

Permanences à Besançon 

8 avenue de Montrapon -  Tél 03 81 81 23 46

  • Lundi : 14h-17h Banque
  • Mardi : 14h-18h et Jeudi : 14h-17h Tous litiges
  • Vendredi : 14h-17h Banque et Assurances

Permanences à Montbéliard

52 rue de la Beuse aux loups -  Tél 03 81 94 52 64

  • Lundi 9h30-11h30
  • Mardi : 14h-16h 
  • Jeudi : 9h30-11h30 Tous litiges
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Look, nouvelle collection, arrivée du printemps… Quoi de 9 chez IZAC ?

QUOI DE 9 ? • Pour la troisième année consécutive, Julie, Benjamin et Lucas se tiennent à votre disposition pour vous habiller, au quotidien mais aussi pour vos évènements festifs, printaniers et estivaux. À l’occasion de l’arrivée de la nouvelle collection, ils vous présentent une sélection de quatre tenues.

Découvrez le nouveau parcours client de la Cour des Matériaux de Leroy Merlin Besançon !

QUOI DE NEUF ? • L’équipe de Leroy Merlin à Besançon est fière de vous annoncer l'ouverture tant attendue de son tout nouvel espace dédié aux matériaux chez Leroy Merlin. Après de longs mois de travail et de réflexion, Leroy Merlin est ravi de vous présenter ce nouveau chapitre de son histoire.

Digital Surf recrute, soyez aux avant-postes de l’analyse microscopique

PUBLI-INFO • Envie de travailler pour la NASA ou pour la Silicon Valley ? C’est possible à Besançon au sein de Digital Surf, une pépite de l’industrie et de la recherche scientifique mondiale. Découvrez ici le produit qui porte son succès, les postes à pourvoir et postulez pour intégrer les équipes du leader mondial du logiciel de l’analyse des surfaces microscopiques.

Les commerçants de Besançon invités à participer à une nouvelle animation au centre-ville

L’Union des commerçants de Besançon (UCB) lance un nouveau projet d’animation dédié à la (re)découverte du centre-ville baptisé "Bonjour". Pour cette première édition qui aura lieu le 1er juin 2024, l’initiative est gratuite et ouverte à tous les commerçants du centre-ville de Besançon, adhérents ou non adhérents à l’UCB. 

La Ville de Besançon veut développer de nouveaux lieux culturels

Lors du prochain conseil municipal qui se tiendra ce jeudi 4 avril 2024 à Besançon, les élus seront notamment appelés à débattre du souhait de réhabiliter deux sites bisontins pour en faire des lieux d’accueil culturels. Il s’agit de la grande halle du site des Prés-de-Vaux et du hangar aux manoeuvres de la Citadelle. 

Effondrement rue de Vesoul : les commerçants demandent une aide exceptionnelle au Département du Doubs

Suite à l’effondrement d’une partie de la rue de Vesoul à Besançon le 25 février dernier, les commerçants ont vu leur chiffre d’affaires dégringoler… Un collectif a même été créé sous l’impulsion de Vincent Morel, gérant du magasin indépendant Bazarland. Ce mois d’avril 2024, il lance un appel au Département du Doubs…

La Ville de Besançon avance un budget “robuste” pour 2024

Alors que l’État français doit actuellement faire face à une crise des finances publiques, la Ville de Besançon assure de son côté conserver un modèle "robuste" de gestion financière comme l’a détaillé ce mercredi 3 avril en conférence de presse Anthony Poulin l’adjoint en charge des finances de la Ville de Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.39
nuageux
le 14/04 à 9h00
Vent
1.92 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
82 %