Comment la région paie-t-elle ses non-cadres?

Publié le 17/11/2019 - 13:18
Mis à jour le 17/11/2019 - 13:20

Au premier semestre 2019, la Bourgogne Franche-Comté affiche le 2e plus faible niveau de salaires en France pour les non-cadres, juste derrière la Bretagne, selon une étude Randstad. Pourtant, le salaire augmente...

pieces_billets_euro.jpg
©

La région paie bien ses cadres, mais mal ses non-cadres. C'est en tout cas la conclusion d'une étude de Randstad, publiée en ce début novembre 2019.

1 603€ en Bourgogne Franche-Comté

Selon cette dernière, au premier semestre 2019, la Bourgogne-Franche-Comté est la deuxième région la moins rémunératrice pour les salariés non-cadre, juste devant la Bretagne, avec une moyenne de 1 603 euros bruts mensuels.

Par comparaison, la moyenne nationale est à 1 636€ et les salaires des autres régions se situent à :

  • Auvergne-Rhône-Alpes (1er) : 1 672€
  • Occitanie (2e) : 1 661€
  • Normandie (3e) : 1 648€
  • PACA (4e) : 1 643€
  • Hauts-de-France (5e) : 1 640€
  • Nouvelle Aquitaine (6e) : 1 637€
  • Île-de-France (7e) : 1 633€
  • Pays de la Loire (8e) : 1 627€
  • Centre-Val-de-Loire (9e) : 1 613€
  • Grand Est (10e) : 1 613€
  • Bourgogne Franche-Comté (11e) : 1 603€
  • Bretagne (12e) : 1 596€

Le salaire des non-cadres en BFC est pourtant en hausse, de 1,8% (27€) par rapport à l'an dernier. Mais cette augmentation n'est que le reflet de la hausse nationale (1,8% également).

Plus que le SMIC mais...

Si la revalorisation de la fiche de paie en Bourgogne-Franche-Comté est supérieure à celle du Smic (+1,5% en 2019), elle reste corrélée au niveau du salaire minimum.

Ainsi, au premier semestre 2019, un salarié non-cadre dans la région percevait en moyenne une rémunération supérieure de 5,4% au salaire minimum (1 521 euros). Cet état de fait s’explique par la forte concentration des salaires non-cadres dans le sillage du Smic.

Les salaires en Bourgogne-Franche-Comté restent inférieurs à la moyenne nationale, à l’exception des professions intermédiaires. Pour cette catégorie de salariés, la rémunération moyenne est nettement supérieure à la moyenne nationale (1 914 euros contre 1 869 euros au niveau national).

Méthodologie

Étude basée sur les salaires réels et sur l’analyse de 84 516 fiches de paie de salariés intérimaires Randstad en Auvergne-Rhône-Alpes sur les premiers semestres 2019 et 2018. L’égalité de traitement impose qu’un salarié intérimaire soit rémunéré au même niveau qu’un salarié titulaire. Cela garantit une bonne représentativité des salaires.

Les salaires présentés sont les salaires réels des intérimaires sur la base d’un emploi à temps plein d’une durée de 35 heures hebdomadaires. La base de traitement est le salaire brut mensuel : les congés payés, les indemnités de fin de mission et les primes variables n’ont pas été pris en compte.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Cadeaux de Noël : quels sont les jouets les plus demandés cette année ?

Bezac Kdo • Période oblige, nous vous parlons des jouets phares commandés au Père Noël par les enfants... Le directeur du Pôle Client King Jouet (magasin situé sur la zone commerciale chemin des Marnières à Chalezeule) nous explique les différentes tendances cette année. C'est notre Bezac Kdo du mois de décembre 2020...

La Bourgogne Franche-Comté conteste la fermeture des remontées mécaniques devant le Conseil d’Etat

Devant la décision du gouvernement de maintenir les remontées mécaniques fermées jusqu’au 20 janvier 2021, cinq régions (Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes, Sud, Occitanie et Grand Est) ainsi que plusieurs conseils départementaux de montagne se sont associés pour engager une procédure en référé devant le Conseil d’État.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.44
nuageux
le 05/12 à 15h00
Vent
2.19 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
94 %

Sondage