La Citadelle installe un nouvel aquarium, pourquoi ?

Publié le 03/04/2019 - 18:00
Mis à jour le 04/04/2019 - 15:57

Cette semaine, La question (pas si) con s'intéresse à la Citadelle de Besançon. Voici celle que nous nous posons ce mercredi : La Citadelle installe un nouvel aquarium, pourquoi ?

PUBLICITÉ

L’Aquarium de la Citadelle fait peau neuve pour mettre à l’honneur la rivière dans toute la richesse et la diversité de sa faune et de sa flore. « Il sera long de 20 m pour huit grands aquariums, les deux plus grands mesurant chacun 3 m 50 de long », indique la Citadelle de Besançon.

Il devrait ouvrir ses portes à l’été 2019, après huit mois de travaux destinés à offrir une nouvelle muséographie. Il restera dans l’ancien arsenal de la citadelle, où il est installé depuis 1975 et a été repensé en 1995 (architecture, scénographie, aménagement paysager). Très peu d’aquariums ont fait le choix de présenter la biodiversité locale en eaux douces. Celui du Muséum de Besançon compte parmi eux.

Quelles seront les espèces présentées ?

Éponges aux formes arborescentes, vaporeuses méduses, rarissimes aprons du Rhône, ablettes, truites, carpes, ou encore esturgeon et silure aux tailles impressionnantes… Ce ne sont pas moins de 46 espèces aquatiques qui seront mises en lumière dans un nouvel espace entièrement repensé et réaménagé.

« À travers deux grands aquariums et plusieurs de taille plus petite, une nouvelle approche écosystémique permettra de comprendre les mécanismes qui façonnent et équilibrent nos cours d’eau, de la terre à la mer, et sensibilisera à l’intérêt de leur préservation. À terme, à l’horizon début 2020, des vidéos immersives ainsi que des modules pédagogiques viendront compléter le propos », explique la Citadelle de Besançon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

La ville de Besançon dévoile un catalogue d’ouvrages vieux de plus de 500 ans

La Ville de Besançon a réalisé, après un travail de plusieurs années, un catalogue inédit de sa collection d’incunables (Ouvrage imprimé antérieur à 1500, tiré à peu d'exemplaires). Paru chez Droz dans la collection Histoire et civilisation du livre dirigée par l’EPHE et le CESR de Tours, intitule “Catalogue régionaux des incunables des bibliothèques publiques de France”, volumes concernant la Franche-Comté, il est l’œuvre de la conservatrice de la bibliothèque municipale de la Ville de Besançon, Marie-Claire Waille.

La cathédrale Notre-Dame de Paris en proie aux flammes

Un important incendie impacte la cathédrale Notre-Dame de Paris ce lundi en fin de journée. Il serait "potentiellement lié" aux travaux de rénovation au niveau de la flèche de l'édifice selon les pompiers. Les dégâts seraient déjà considérables.

Courbet a rendez-vous avec Yan-Pei Ming pour son bicentenaire

Le Doubs célèbre depuis le mois de février 2019 le bicentenaire de la naissance de Courbet, le peintre de "L'Origine du monde", par une série d'expositions et de manifestations qui culmineront lors d'un face-à-face avec les oeuvres de Yan Pei-Ming. Le peintre contemporain s'est installé ce mois d'avril 2019 dans l'atelier de Gustave Courbet.

Le Hip -Hop donnerait un goût plus intense et plus fruité au fromage…

La musique influencerait le goût du fromage • L'emmental est sensible à la musique selon une étude expérience menée durant plusieurs mois par la Haute école des Arts de Berne, dans une cave d'affinage de Berthoud, dans l'ouest de la Suisse. Après six mois et demi d'affinage au son du rock de Led Zeppelin, de la musique de Mozart ou du rap de "Tribe called quest", les meules du fromager-affineur Beate Wampfler situé dans la vallée de l'emmental, présentaient des goûts différents, en lien avec les mélodies qu'ils ont "écoutées".

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 11.92
légère pluie
le 24/04 à 18h00
Vent
5.05 m/s
Pression
1004.67 hPa
Humidité
79 %

Sondage