"La déception est là, car des gens vont souffrir", Séverine Véziès (LFI)

Publié le 10/04/2022 - 22:59
Mis à jour le 10/04/2022 - 23:06

Jean-Luc Mélenchon, candidat pour la France Insoumise, réalise son meilleur score avec 21,7 % des suffrages ce dimanche soir lors du premier tour de l’élection présidentielle. Il se place à la troisième place derrière Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Nous avons sollicité Séverine Véziès, cheffe de file de la France Insoumise pour la région Bourgogne-Franche-Comté pour nous en parler…

Séverine Véziès © Alexane Alfaro
Séverine Véziès © Alexane Alfaro

maCommune.info : Que pensez-vous du résultat de ce premier tour ?

Séverine Véziès (La France Insoumise) : "Nous avons fait une très belle campagne. Nous avons créé un pôle populaire qui est à plus de 20 % aujourd’hui. On peut se féliciter que les quartiers se soient mobilisés même si nous ne sommes pas présents au deuxième tour. C’est quelque chose sur lequel nous allons pouvoir nous appuyer notamment pour les élections législatives.

Alors, oui, il y a une déception. Elle n’est pas tant pour nous, mais pour tout ce que nous aurions pu faire pour les citoyens qui ont beaucoup souffert de ce quinquennat et qui vont beaucoup souffrir lors du prochain.

Il y a également une urgence climatique. Le rapport du GIEC a précisé que nous avions trois ans pour changer la donne. Nous avons déjà eu cinq ans d’inaction climatique et cela risque de continuer".

mC : Malgré les 21,7 % de suffrages collectés par Jean-Luc Mélenchon, c’est une déception ?

Séverine Véziès : "La déception est là, car des gens vont souffrir notamment avec ce qu’annonce Emmanuel Macron concernant l’école publique. Nous sommes déçus par rapport à tout ce que nous aurions pu faire".

mC : Comment expliquez-vous le résultat de ce 1er tour ?

Séverine Véziès : "Les classes populaires ainsi que ceux qui ont le plus intérêt à ce que cela change ont perdu la foi. Là, il y a eu un sursaut dans les quartiers populaires et on les remercie. 40 ans de promesses non tenues créent une désespérance et une résignation dans le pays".

mC : J-L Mélenchon s’est exprimé ce dimanche soir en expliquant "qu’il ne fallait pas donner une voix à Madame Le Pen". Est-ce un appel à voter Emmanuel Macron ?

Séverine Véziès : "Les gens sont suffisamment grands pour savoir ce qu’ils ont à faire. Il va y avoir une consultation comme en 2017. L’ensemble des soutiens de Jean-Luc Mélenchon vont être consultés. Il y aura trois options : abstention, vote nul ou bulletin E. Macron. Les résultats de cette consultation seront publiés".

mC : un dernier mot concernant ce premier tour ?

Séverine Véziès : "Nous nous tournons dans la bataille des législatives. Nous entendons beaucoup parler de la reconstruction de la Gauche ce soir, mais force est de constater qu’elle a déjà été entamé avec le pôle populaire".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Présidentielle 2022

Présidentielle 2022 : les chiffres de la participation à 17h en Bourgogne Franche-Comté

A 17h00, la participation est de 63,52 % en Bourgogne Franche-Comté et de 63,23 % au niveau national. Dans la région la participation en fin de journée est en recul de plus de trois points points par rapport au 2e tour du 7 mai 2017. Le détail des chiffres par département. Les bureaux de vote sont ouverts jusqu’à 19h00.

Politique

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Menaces sur le développement ferroviaire du centre Franche-Comté : des élus alertent l’État et la Région

DOSSIER • Plusieurs élus du pôle métropolitain Centre Franche-Comté et de six agglomérations de Franche-Comté ont signé une déclaration commune publiée le 4 janvier 2023 pour le développement ferroviaire dans la région. Objectif : alerter sur les menaces qui pèsent aujourd’hui sur plusieurs lignes de train sur le territoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.36
couvert
le 31/01 à 3h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
94 %