La droite haute-saônoise veut rétablir les 90 km/h sur l'ensemble du département

Publié le 15/03/2021 - 12:02
Mis à jour le 18/03/2021 - 14:27

Des élus Les Républicains en Haute-Saône, qui se sont toujours dits contre l'abaissement de la vitesse maximale de 90 à 80 km/h, reviennent sur cette question pour faire pression sur le président du Département de la Haute-Saône dans une tribune du 14 mars 2021, à quelques mois des élections cantonales…

Depuis le 1er juillet 2018, le gouvernement a décidé d'abaisser la vitesse maximale autorisée sur les routes limitées à 90 km/h "à double sens et dans séparateur central". Une décision qui a fait polémique chez des automobilistes, motards et autres élus et gilets jaunes.

En Haute-Saône, une expérimentation avait été menée entre juillet 2015 et juin 2017 pour savoir si l'abaissement à 80 km/h était possible. Les élus de la droite haute-saônoise expliquent que "ses résultats furent si concluants que le gouvernement d'Édouard Philippe décida de l'enterrer plutôt que de l'utiliser pour justifier sa décision".

Yves Krattinger poussé à accélérer

Dans une tribune diffusée le 14 mars, Alain Joyandet et Olivier Rietmann, sénateurs de la Haute-Saône et les conseillers départementaux de droite en Haute-Saône appellent le président du département, Yves Krattinger (divers gauche), à rétablir le 90 km/h "dans les meilleurs délais" à l’exception des portions dangereuses ou accidentogènes. Selon les élus de la droite, "les arguments qu'il a jusqu'à présent avancés pour ne pas y procéder ne tiennent pas la route" et se demandent "comment expliquer que l’on puisse être verbalisé à 85 kms/h sur une route départementale en Haute-Saône et être autorisé à rouler à 90 kms/h sur la même route en Côte-d’Or ?"

Et d'ajouter : "à défaut, les élections cantonales de juin prochain seront un référendum sur le rétablissement du 90 km/h en Haute-Saône : Les Haut-Saônois qui souhaiteront que le département accélère enfin sur cette option devront voter massivement pour les candidats de droite, car ils sont les seuls à la proposer sans aucune ambigüité."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Présidentielle 2022 : un comité de soutien à Emmanuel Macron dans le Grand Besançon

À l'initiative de Karima Rochdi,  conseillère municipale de Besançon (groupe  LREM – MoDem), et de cinq autres personnalités locales, un comité de soutien à l’action du Président de la République a été  créé  à l'échelle du Grand Besançon ce jeudi 16 septembre 2021.

L'avenir de l'écologie se joue (aussi) en Bourgogne Franche-Comté

"Vers une écologie de territoires ?" Temps fort du festival des solutions écologiques porté par la région Bourgogne-Franche-Comté, un débat a réuni une petite centaine de personnes mercredi 8 septembre 2021 à la Citadelle de Besançon : des élus, des partenaires de la Région et de Ville de Besançon mais aussi une trentaine de citoyens.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.04
couvert
le 20/09 à 12h00
Vent
1.85 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
91 %

Sondage