La droite haute-saônoise veut rétablir les 90 km/h sur l'ensemble du département

Publié le 15/03/2021 - 12:02
Mis à jour le 18/03/2021 - 14:27

Des élus Les Républicains en Haute-Saône, qui se sont toujours dits contre l’abaissement de la vitesse maximale de 90 à 80 km/h, reviennent sur cette question pour faire pression sur le président du Département de la Haute-Saône dans une tribune du 14 mars 2021, à quelques mois des élections cantonales…

Depuis le 1er juillet 2018, le gouvernement a décidé d'abaisser la vitesse maximale autorisée sur les routes limitées à 90 km/h "à double sens et dans séparateur central". Une décision qui a fait polémique chez des automobilistes, motards et autres élus et gilets jaunes.

En Haute-Saône, une expérimentation avait été menée entre juillet 2015 et juin 2017 pour savoir si l'abaissement à 80 km/h était possible. Les élus de la droite haute-saônoise expliquent que "ses résultats furent si concluants que le gouvernement d'Édouard Philippe décida de l'enterrer plutôt que de l'utiliser pour justifier sa décision".

Yves Krattinger poussé à accélérer

Dans une tribune diffusée le 14 mars, Alain Joyandet et Olivier Rietmann, sénateurs de la Haute-Saône et les conseillers départementaux de droite en Haute-Saône appellent le président du département, Yves Krattinger (divers gauche), à rétablir le 90 km/h "dans les meilleurs délais" à l’exception des portions dangereuses ou accidentogènes. Selon les élus de la droite, "les arguments qu'il a jusqu'à présent avancés pour ne pas y procéder ne tiennent pas la route" et se demandent "comment expliquer que l’on puisse être verbalisé à 85 kms/h sur une route départementale en Haute-Saône et être autorisé à rouler à 90 kms/h sur la même route en Côte-d’Or ?"

Et d'ajouter : "à défaut, les élections cantonales de juin prochain seront un référendum sur le rétablissement du 90 km/h en Haute-Saône : Les Haut-Saônois qui souhaiteront que le département accélère enfin sur cette option devront voter massivement pour les candidats de droite, car ils sont les seuls à la proposer sans aucune ambigüité."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Européennes : le ministre Jean-Noël Barrot sera présent à Belfort ce vendredi 17 mai

Dans le cadre des élections européennes, Christophe Grudler, député européen et candidat sur la liste ''Besoin d'Europe'' a invité Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l'Europe pour une réunion publique qui se tiendra à Belfort le vendredi 17 mai 2024 à partir de 18h30 à la Maison du Peuple.

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Demande de protection fonctionnelle à Anne Vignot lors du prochain conseil municipal

Durant le prochain conseil municipal qui aura lieu jeudi 16 mai 2024, les élus seront amenés à délibérer sur l'octroi de la protection fonctionnelle à la Maire de Besançon suite aux propos violents et menaçants reçus personnellement sur les réseaux sociaux à la suite de son dépôt de plainte contre l’action du collectif Némésis menée durant le carnaval de Besançon le 7 avril dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.79
légère pluie
le 20/05 à 18h00
Vent
0.98 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
79 %