La gendarmerie du Jura met en garde contre les risques des bains de minuits dans les lacs…

Publié le 23/07/2021 - 11:26
Mis à jour le 23/07/2021 - 11:23

Pour éviter les risques de baignade dans les lacs du Jura à la nuit tombée, la Gendarmerie du Jura donne quelques conseils aux adeptes des bains de minuit…

 © Bergadder/Pixabay
© Bergadder/Pixabay

Sur le page Facebook, les gendarmes du Jura le reconnaissent : "une baignade dans les lacs, la nuit, ça peut être cool" mais ce n'est pas sans danger !

Leurs conseils pour éviter les risques :

  • Ne consommez pas d’alcool avant de vous baigner car cela va amoindrir votre perception du danger ;
  • Ne vous baignez pas seul ;
  • Si vous êtes plusieurs, vérifiez que tous vos camarades sont bien sortis de l'eau ;
  • Prévoyez des vêtements chauds à l'issue du bain, la nuit peut être fraiche au bord de l'eau même si l'ambiance est chaude...

Enfin, la gendarmerie du Jura explique que "la nuit, la visibilité est forcément limitée et les plages ne sont pas surveillées. Vous avez donc moins de chance d'être repéré en cas de difficultés. De plus, l’intervention des secours sera dans tous les cas plus difficile et plus longue."

En cas de problème, composez immédiatement le 15 et/ou le 17.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Forte demande d’assistance médicale à la procréation : une nouvelle campagne vidéo pour promouvoir le don de gamètes

Afin d’informer le grand public sur le don de gamètes, son importance pour les personnes en attente et les changements inhérents à la loi, l’Agence de la biomédecine - établissement relevant du ministère des Solidarités et de la Santé - lance une nouvelle campagne d'information jusqu'au 30 septembre à travers un programme intitulé "Dons d’ovocytes et de spermatozoïdes : pourquoi donner ses gamètes ?".

CHU de Besançon : l’imagerie à la pointe des technologies avec le renouvellement de l’IRM 3T… C’est quoi ?

Le plateau technique d’imagerie du CHU est composé de deux IRM : une IRM 1,5 Tesla et une IRM 3 Tesla. Pour maintenir son haut niveau de performance, le CHU vient de renouveler son IRM 3T avec le choix d’un appareil de toute dernière génération disposant de technologies innovantes dans la technique d’imagerie, la rapidité des examens et le diagnostic. Le premier patient a été accueilli lundi 12 septembre 2022.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.89
couvert
le 25/09 à 3h00
Vent
0.53 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
96 %

Sondage