La ligne Mobidoubs entre Besançon et Quingey est maintenue après l’été

Publié le 09/07/2016 - 08:52
Mis à jour le 09/07/2016 - 08:52

Le Département du Doubs, la région Bourgogne-Franche-Comté et la communauté de commune de Quingey se sont réuni le mardi 28 juin 2016 pour dialoguer sur le maintien ou non de la ligne C du réseau de transport Mobidoubs entre Besançon et Quingey. Finalement les collectivités ont décidé de conserver ce parcours après l’été.

keolis_monts_jura.jpg
© dr

En mai 2016,  le Département du Doubs avait annoncé la suppression de la ligne C de Mobidoubs entre Besançon et Quingey  au 1er juillet 2016. Une décision qui avait suscité la colère des usagers. Ils avaient d’ailleurs lancé une pétition qui avait recueilli plus de 300 signatures. Suite à cette mobilisation, le Département du Doubs était finalement revenu sur ses pas en annonçant un maintien de la ligne C pour les mois de juillet et août 2016.

La ligne C, bientôt entre les mains de la région

Au 1er janvier 2017, ce réseau de transport va à la charge du conseil régional. Ce dernier s’est engagé à maintenir la ligne C pour une durée aujourd’hui indéterminée. Il va augmenter les tarifs - 5, 70 € au lieu de 3 - et créer des abonnements afin de fidéliser les usagers de cette ligne de bus - 60€ par mois - .

D'ici là, c’est le Département du Doubs qui financera jusqu’à la fin décembre 2016 cette ligne de bus. La collectivité mettra en place un service minimum avec deux allers retours le matin et deux allers retours le soir. Le tarif de trois euros par trajet sera conservé.

Il va falloir plus d’usagers !

La communauté de commune de Quingey s’est engagée à promouvoir cette ligne C entre Besançon et Quingey  afin que le nombre d’usagers augmente. Une façon de garantir, le cas échéant, le maintien de ce trajet. Un comité de suivi composé de représentants des trois collectivités étudiera régulièrement l’évolution de cette ligne et sa fréquentation. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Jura : des mesures exceptionnelles pour les entreprises

Afin de tenir compte du contexte sanitaire actuel et des mesures récemment prises par le Gouvernement, notamment le passage du département du Jura en zone d’urgence sanitaire avec couvre-feu, l’Urssaf Franche-Comté met en place des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises et les travailleurs indépendants concernés, apprend-on ce 23 octobre 2020.

Fraude à la carte bancaire et crise sanitaire : les consommateurs font toujours plus les frais de fraudes

Alors que les paiements par carte bancaire "sans contact" et par internet se sont imposés avec la crise sanitaire comme des mesures barrières pour freiner la progression de la Covid-19, l’UFC-Que Choisir rend publique une enquête exclusive qui montre que 30 % des fraudes ne sont pas remboursées par les banques. En conséquence, et devant le risque accru d’escroqueries, l’association saisit les pouvoirs publics pour obtenir enfin le plein respect des droits des consommateurs, apprend-on dans un communiqué du 22 octobre 2020.

L’opticien Atol s’installe pour la première fois dans le Grand Besançon !

PUBLI-INFO • Depuis mercredi 7 octobre 2020, un nouvel opticien s'est installé sur la zone commerciale Valentin sur une surface de 180 m2 : il s'agit d'Atol, mon opticien. Cette enseigne n'existait pas encore dans le Grand Besançon. Bertrand Andriot et son équipe vous accueillent et vous conseillent pour habiller vos yeux selon vos besoins et vos envies.

« France Relance » : quelles sont les premières entreprises retenues en Bourgogne-Franche-Comté ?

30 projets d'investissement productif • En visite ce jeudi 15 octobre 2020 à Dijon dans le cadre  du déploiement de "France Relance", Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance a salué les 30 premières entreprises de Bourgogne-Franche-Comté  lauréates du "Fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires". Les 30 projets représentent 20 millions d’euros de subventions d’État pour un total de 115 millions d’euros d’investissements dans la région.

L’aménagement des échéances fiscales et sociales pour les entreprises affectées par la crise sanitaire

Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des Comptes Publics, et Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, ont échangé mardi 13 octobre 2020 avec les acteurs économiques sur les différents dispositifs de soutien aux entreprises, notamment en matière d’échéances fiscales et sociales.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.44
ciel dégagé
le 24/10 à 15h00
Vent
2.47 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
37 %

Sondage