La liste des 90 médicaments plus dangereux qu'utile selon la revue Prescrire

Publié le 29/01/2018 - 14:11
Mis à jour le 29/01/2018 - 20:47

Motilium,Voltarène, Defitelio … la revue Prescrire dresse la liste  2018 de « cas flagrants de médicaments plus dangereux qu’utiles ».

 ©
©

Le mensuel indépendant range dans cette catégorie des traitements "anciens" toujours commercialisés malgré l'arrivée de concurrents plus performants, ou "récents" et qui sont moins bons que ceux déjà sur le marché, voire carrément "inefficaces". Ces médicaments sont pourtant autorisés en France ou dans l'Union européenne (UE).

Sept médicaments ont été retirés de ce bilan par rapport à 2017, trois parce qu'ils ont été retirés du marché, quatre parce que de nouvelles données sont en cours d'analyse. Cinq médicaments ont en revanche été ajoutés. Pour mesurer leur impact, et évaluer la balance bénéfices-risques de ces médicaments, ceux-ci ont été analysés durant huit ans, de 2010 à 2017, précise "Prescrire".

Un classement par spécialité

Les médicaments sont classés par spécialité, aussi bien la cancérologie ou la cardiologie que le sevrage tabagique ou la perte de poids, en passant par la diabétologie ou les antidouleurs. Et par exemple, "aucun médicament ne permet de perdre du poids de façon durable et sans risque", ce qui rend indésirables ceux sur le marché, tranche Prescrire.

Certains sont désignés comme particulièrement dangereux, ainsi le Defitelio, antithrombotique qui "expose à des hémorragies parfois mortelles", ou des antitumoraux dont un "expose à de nombreux effets indésirables souvent graves et qui touchent de nombreuses fonctions vitales, hâtant la mort de nombreux patients". La liste complète est disponible en libre accès sur prescrire.org 

Le Voltarène est également épinglé : selon la revue, il exposerait à un surcroît d'effets indésirables cardiovasculaires. Le Motilium exposerait, lui, à "des troubles du rythme cardiaque et des morts subites", soit "des effets indésirables disproportionnés par rapport aux symptômes traités et à leur faible efficacité sur les nausées et vomissements", juge Prescrire.

Les "gammes ombrelles" dans le collimateur

Actifed, Advil, Fervex, Humex, Vicks... Certains médicaments, recouvrant plusieurs traitements très différents, sont également pointés du doigt par la revue. Prescrire,  déplore "le principe commercial" de ce qu'il appelle les "gammes ombrelles". Cela "consiste à vendre, sous un nom de marque commun, diverses spécialités contenant des substances actives différentes exposant à des dangers différents", expliquent-ils dans le numéro de février.

Ils en citent huit, dont certaines très connues grâce à la publicité : Actifed, Advil, Clarix, Doli, Fervex, Fluimucil, Humex, Vicks. "Cette stratégie marketing, fondée sur la reconnaissance d'une marque, expose à des confusions entre les médicaments et à la méconnaissance de certains risques, par exemple d'interactions médicamenteuses", selon le mensuel. "Les risques d'erreurs sont accentués par des ressemblances entre spécialités, avec mise en avant en gros et en gras de la marque", ajoutent les rédacteurs.

  •  Retrouvez ci dessous la liste des 90 médicaments plus dangereux qu'utile de la Revue "Prescrire"  (à télécharger)  
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.57
légère pluie
le 22/06 à 6h00
Vent
3.8 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
96 %