La maladie d'Alzheimer ne concerne qu'une minorité des patients

Publié le 09/12/2013 - 15:48
Mis à jour le 09/12/2013 - 15:50

« La maladie d’Alzheimer ne concerne qu’une minorité des patients qui se plaignent de troubles cognitifs ». C’est le résultat d’un bilan sur 10 ans en Franche-Comté, présenté ce 6 décembre 2013 au Congrès des unités de soins, d’évaluation et de prise en charge d’Alzheimer à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine).

 ©
©
L’étude, relayée par l'Agence de Presse Médicale, a porté sur plus de 12.000 consultations en Franche-Comté entre 2003 et 2012, dans le cadre du réseau Rapid (Réseau d’aide au diagnostic et à la prise en charge des détériorations cognitives et des maladies neurologiques chroniques).
 
Le nombre de nouveaux patients enregistrés pour les consultations mémoire s’est stabilisé à 2.000 patients annuels en 2010. Leurs profils sont très variés, et ils sont issus de l'ensemble de la région. Pour les auteurs, c'est la preuve que les consultations mémoire sont bien installées dans le paysage et qu'elles ont permis de 

 

Les consultations mémoire sont ouvertes à toute personne présentant des troubles cognitifs et/ou des troubles de la mémoire. L’objectif est de poser un diagnostic précis et de prendre en charge rapidement la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée. La consultation consiste en un bilan initial (évaluation psychologique, examens biologiques, imagerie médicale), un diagnostic et un suivi. Dans 23% des cas, la maladie d’Alzheimer était diagnostiquée. Le nombre de cas a fortement augmenté entre 2006 et 2012, mais la proportion de maladie d'Alzheimer diagnostiquée à un stade léger a reculé.

Les auteurs de l’analyse expliquent ce recul des cas légers par une hausse du nombre de patients âgés de plus de 80 ans et de patients avec un niveau scolaire bas ou moyen. Mais les diagnostics sont également plus précis depuis 2010, notent-ils. On observe donc une baisse du nombre de diagnostics de maladie d’Alzheimer, alors que les cas de déclin cognitif léger, de troubles psychiatriques et de plaintes sans trouble associé sont en augmentation. Une diversification des maladies diagnostiquées qui reflète une meilleure précision dans l’évaluation des troubles de la mémoire.

(Source : Agence presse médical, http://pourquoi-docteur.nouvelobs.com)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Soins dans l’Arc jurassien franco-suisse : une baisse du nombre de médecins du côté français

Dans le cadre d’un cycle de travail sur la santé, l’Observatoire statistique transfrontalier de l'Arc jurassien (OSTAJ) a publié le 27 février 2024 une nouvelle étude consacrée à l’offre de soins sur le territoire. Les chiffres reflètent particulièrement des tendances démographiques et structurelles différentes de part et d'autre de la frontière.

Une journée de sensibilisation et une exposition sur la prévention du cancer colorectal à Besançon 

Du 5 au 31 mars 2024, une exposition sur la prévention du cancer colorectal sera installée dans le hall principal du CHU de Besançon dans le cadre de Mars bleu. Une journée de sensibilisation sera également organisée le jeudi 21 mars avec une équipe pluridisciplinaire de gastro-entérologie.

Médicaments : des mesures pour anticiper les pénuries

Aider les médecins à prescrire des alternatives aux médicaments non disponibles, intensifier le bon usage des antibiotiques : le gouvernement a annoncé mercredi 21 février 2024 quelques mesures concrètes pour anticiper les pénuries.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Une nouvelle salle de radiologie interventionnelle multimodale au CHU de Besançon

Le 11 décembre 2023, un premier patient a bénéficié de cette nouvelle salle au sein du CHRU de Besançon. Un véritable pas en avant dans les équipements de pointe puisque l’hôpital fait partie des dix établissements en France à avoir acquis ce dispositif d’imagerie. Quels sont les enjeux ? Nous avons fait le point avec Eric Delabrousse, chef du pôle imagerie du CHU de Besançon.

Assurance maladie : les modalités de dépistage de cancer désormais en ligne

En 2024, l’Assurance maladie a souhaité faciliter l’accès et les démarches concernant le dépistage des cancers du sein, du col de l’utérus et colorectal. Comme l’indique le site officiel de l’administration française : “Service-Public.fr”, il est désormais possible, pour les personnes concernées, de suivre les modalités d'invitation au depistage du cancer en ligne, directement sur leur espace personnel Ameli.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.6
couvert
le 01/03 à 15h00
Vent
3.63 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
65 %