La nouvelle droguerie-quincaillerie bisontine : "Tout pour simplifier la vie des gens"

Publié le 11/03/2015 - 10:52
Mis à jour le 12/03/2015 - 15:23

Depuis juin 2008, Véronique Joly propose une multitude de produits pratiques "pour simplifier la vie des gens" dans " La nouvelle droguerie-quincaillerie bisontine" située au 33, rue Battant à Besançon. L'idée de cette boutique est de répondre à tous les besoins ponctuels des habitants du centre-ville et des alentours à chaque saison... Et on peut y dépenser les chèques Bezac Kdo !

Commerçant Bezac Kdo !

Du côté de la droguerie, on y trouve des produits ménagers de marques spéciales qu'on ne trouve pas en grande surface. "Ces produits sont très spécifiques et fonctionnent très bien", précise Véronique, "les personnes qui viennent ici acheter leurs produits savent exactement ce qu'elles veulent". 

"Tout ce qui est utile pour dépanner"

Du côté quincaillerie, les ampoules embrassent les tuyaux de gaz, de douche, les clous, les vis, les boulons, la peinture…"Tout ce qui est utile pour dépanner" résume Véronique. "en sachant que si on a un gros chantier, je ne vends pas de grosses quantités". 

Pendant notre visite dans à la droguerie, une dame est venue demander s'il y avait des casseroles. En effet, dans les campagnes, les drogueries proposent de l'électroménager, de la casserolerie, etc., mais Véronique nous chuchote à l'oreille : "Il faudrait que j’en vende, mais je n'aime pas cuisiner" plaisante-t-elle. 

Les tapettes à souris l'hiver, les antimites l'été, mais pas seulement ! 

En hiver, les clients sont plutôt à la recherche de tapettes à souris, de trappes à rats et du petit bois. Mais prochainement, au printemps, elle devra faire un peu de place dans sa boutique pour accueillir les produits antimites pour protéger le linge et des anti-insectes. Ce sera également la saison idéale pour vendre du terreau et des pots en terre d'Etrépigney. "Je vends du terreau, mais en petite quantité, 5 ou 10 litres très facile à transporter, pour les personnes qui rempotent deux fleurs et qui ne vont pas aller jusqu'aux grandes surfaces pour acheter de grosses quantités" nous précise Véronique. 

Il n'y a pas d'âge pour entrer dans une droguerie ! 

Les personnes d'un certain âge, connaissent les produits et viennent les chercher pour nettoyer les cuivres, les cuisinières, la vitrocéramique, etc. nous raconte Véronique. Les plus jeunes ont, en revanche, davantage le réflexe des grandes surfaces pour ce type de produit, "mais ils savent qu'ici, ils vont trouver la multiprise pas trop chère, les clous, des loquets, des tournevis… j'ai toutes ces petites bricoles, c'est pourquoi je reçois beaucoup de jeunes à la boutique". 

Infos pratiques 

  • La nouvelle droguerie-quincaillerie bisontine
  • 33, rue Battant
  • 03 81 60 49 37
  • Ouvert du mardi au samedi
  • De 9h30 à 12h30 et de 14h à 19h
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Montagne du Haut-Doubs : une stratégie pour affronter le changement climatique

Depuis 2015, le Syndicat Mixte du Mont d’Or est confronté à la problématique d’adaptation à la transition climatique. Lanceur d’alerte suite à la publication d’une étude météorologique démontrant un scénario peu propice à la poursuite du ski alpin dès 2035-40, le SMMO a décidé de faire front et de penser aujourd’hui la montagne de demain…
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.15
ciel dégagé
le 25/10 à 3h00
Vent
0.98 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
85 %

Sondage