La plainte de World Tricot contre Chanel enfin examinée

Publié le 03/11/2009 - 07:32
Mis à jour le 03/11/2009 - 07:32

Le tribunal de commerce de Paris examinera vendredi une plainte pour contrefaçon et rupture de contrat déposée par l’entreprise de textile franc-comtoise World Tricot contre la prestigieuse maison Chanel.

 ©
©
Basée à Lure en Haute-Saône et spécialisée dans la maille de luxe, la PME World Tricot avait assigné Chanel en justice en septembre 2005 pour «contrefaçon et parasitisme» et «rupture abusive de relation contractuelle».
 
La directrice de World Tricot, Carmen Colle, affirme avoir reconnu un de ses échantillons de tissu dans la vitrine d'une boutique Chanel à Tokyo en mars 2005 et soutient que l'enseigne de luxe a «sans raison», et drastiquement, réduit ses commandes à partir de la fin 2004.
 
Chanel réfute ces accusations. La maison de luxe «revendique la création de l'échantillon de maille» et avance que World Tricot était déjà en difficulté avant sa première collaboration avec Chanel en 1999, a indiqué une porte-parole.
 
World Tricot, qui emploie aujourd'hui 12 salariés (contre 90 entre 1999 et 2001), réclame plusieurs millions d'euros de dommages et intérêts.
 
Fin janvier, l'entreprise, jusqu'alors en redressement judiciaire, s'est vu octroyer par le tribunal de commerce de Vesoul un avis favorable à la poursuite de son activité sur dix ans.
 
L'audience est prévue le 6 novembre à 14h au tribunal de commerce de Paris.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.86
légère pluie
le 21/06 à 15h00
Vent
3.98 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
93 %