La seconde vie du Conservatoire de Besançon

Publié le 05/12/2017 - 17:10
Mis à jour le 18/03/2018 - 18:07

Le maire de Besançon et le président du groupe SMCI, Fabrice Jeannot,  ont signé ce mardi 5 décembre 2017  l'acte de vente de l'emblématique ancien conservatoire de la place de la Révolution à Besançon. Le chantier devrait démarrer en mars avril 2018. Les logements situés dans les étages devraient être livrés à la rentrée 2019. Au Rez-de-chaussée, un bar à vin et un restaurant haut de gamme devraient ouvrir juste avant l'été de la même année…

PUBLICITÉ

C’est dans la mythique salle voutée de l’ex conservatoire abritant jusqu’au 23 décembre 2017 une boutique éphémère de Noël que Jean-Louis Fousseret et Fabrice Jeannot se sont retrouvés ce mardi 5 décembre en début d’après-midi pour la signature de l’acte de vente de ce bâtiment emblématique du cœur de ville.

Pour l’anecdote, c’est dans ce lieu chargé d’histoire que la toute première signature électronique notariée en situation de mobilité s’est déroulée.

« Ce projet a pris du temps, car nous avons été très exigeants sur ce que nous voulions ici, place de la Révolution » a d’emblée rappelé le maire de Besançon.  « Après réflexion et de nombreuses concertations, nous nous sommes mis d’accord avec Fabrice Jeannot dont je voudrais aujourd’hui saluer la qualité d’ouverture (…) C’est un beau projet qui va participer à la transformation du centre-ville et qui va coïncider – en léger décalage –  avec l’ouverture de notre petite culturelle, le musée des beaux arts et d’archéologie qui sera inauguré le 16 novembre 2018…« 

Début du chantier au printemps 2018 : 18 mois de travaux

Le groupe SMCI sera donc le train d’union entre le passé et le futur de ce bâtiment de 300 ans. Le permis de construire a été accepté et les travaux devraient démarrer au printemps 2018. « Cette signature est la concrétisation de tous nos efforts et de nos envies, mais aussi du respect de nos engagements puisque nous devions nous porter acquéreurs avant le 31 décembre 2017. Nous sommes honorés d’avoir été retenus pour l’acquisition de ce magnifique lieu  » s’est réjoui Fabrice Jeannot.  « Notre engagement moral avec la ville est d’intégrer deux espaces de restauration. Ils devraient ouvrir en juin 2019 avant la livraison des logements prévue en septembre…« 

Les deux établissements, d’environ 230 m2 chacun, se trouveront en rez-de-chaussée. Le premier, un bar à vin haut de gamme, sera tenu par la famille Couësme qui détient les magasins Hyperboissons. Pour le restaurant, SMCI souhaite toujours accueillir un chef proposant une cuisine élaborée. « Nous sommes en contact avec des personnes qui veulent faire de la restauration haut de gamme, ce peut-être un grand chef ou un chef en devenir…« 

Les trois étages du bâtiment abriteront des logements et éventuellement quelques bureaux sur une surface habitable de 1.150 m2. Réfection de la toiture, réalisation d’une structure à l’arrière pour les locaux techniques, portes sérigraphiées avec le soutien d’artistes bisontins, création d’un ascenseur avec accès direct depuis le quai pour ne pas toucher l’escalier magnifique ni endommager les voûtes : SMCI souhaite conserver l’esprit du bâtiment tout en lui redonnant un confort actuel. « Nous avons par exemple beaucoup travaillé sur les fenêtres avec un beau vitrage à l’ancienne. Pour ce lot, le budget avoisine les 500.000 euros. Nous souhaitons inscrire cet immeuble rempli d’histoire dans la durée« 

Trois mois de transition

Mais avant le début du chantier, le Conservatoire va encore vibrer au rythme de plusieurs temps forts. SMCI vient de mettre à disposition la salle voûtée à l’association Pop & Folk pour sa boutique éphémère de Noël. Le bâtiment devrait ensuite être ouvert début 2018 au Mausa (musée des arts urbains et du street art situé dans le Jura) avec des artistes de renom. Fin mars, les Bisontins pourront alors se réapproprier les lieux lors d’un grand week-end de portes ouvertes durant lequel artistes et anciens élèves feront à nouveau résonner l’âme du conservatoire.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

« Vin Mille arômes » : une application bisontine distinguée au championnat national des mini-entreprises

Cinq mini-entreprises de Bourgogne Franche-Comté ont participé du 3 au 5 juillet 2019 à Lille au championnat national des mini-entreprises organisé par l'association "entreprendre pour apprendre". "Vin Mille Arômes", mini-entreprise de l’ECM de Besançon qui a créé une application d'accord mets-vins, a remporté le prix "champion national du numérique"

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Fermeture des magasins Tati : ceux Besançon et Dole sont concernés

Le site historique du boulevard Barbès à Paris sera bientôt le seul Tati en France, son propriétaire depuis deux ans ayant décidé de fondre l'enseigne dans sa quasi-totalité au sein de Gifi, avec au passage la fermeture de 13 autres magasins Tati en difficulté. Ceux de Besançon et Dole sont donc concernés.

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Pas de vacances pour le chantier du pôle Viotte

Le pôle tertiaire Viotte à Besançon prend toute son ampleur durant cet été 2019 sur le secteur Sud de l'éco quartier. Les bâtiments A1 à A 5 qui accueilleront 800 agents des services de l'État ont pris de la hauteur le long des voies ferrées et le bâtiment B de la région (200 agents) est en cours d'élévation en parallèle de la rue de la Viotte. À mi-parcours, visite du chantier avec Bernard Bletton, directeur général de la Sédia Bourgogne Franche-Comté et de Territoire 25.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.88
partiellement nuageux
le 20/07 à 3h00
Vent
1.15 m/s
Pression
1014.09 hPa
Humidité
86 %

Sondage