La SNCF confirme sa sortie du glyphosate en 2022

Publié le 29/12/2021 - 11:20
Mis à jour le 29/12/2021 - 11:20

Grosse utilisatrice de glyphosate, la SNCF confirme son remplacement en 2022 par une solution alternative moins efficace et plus chère, mais qui devrait lui permettre de désherber convenablement les voies.

"SNCF Réseau n’emploiera plus de glyphosate en 2022, conformément à ses engagements", a indiqué à l’AFP Matthieu Chabanel, directeur général délégué chargé des projets, de la maintenance et de l’exploitation du gestionnaire public des voies ferrées.

"Nous travaillons sur des solutions alternatives de traitement, ainsi que leurs modalités d’emploi, en vue de la prochaine période de traitement" au printemps.

0,4 % de l’utilisation de glyphosate en France

Pour SNCF Réseau, désherber constitue un impératif de sécurité : la végétation pourrait retenir l’eau et déformer la plateforme (et donc les rails) de ses 30 000 km de lignes. Les touffes d’herbe pourraient en outre gêner les rayons laser vérifiant l’écartement des voies ou perturber les tournées d’inspection des cheminots.

Quant aux pistes longeant les voies, elles doivent impérativement être dégagées pour que les agents puissent se déplacer rapidement et le cas échéant évacuer les voyageurs en cas de problème.

La SNCF était la plus grande utilisatrice de glyphosate en France, consommant 35 à 38 tonnes par an, soit 0,4 % du total, de ce produit. Elle s’était engagée à ne plus en utiliser à partir de la fin de 2021, se conformant à une promesse — abandonnée depuis — du président Emmanuel Macron d’en interdire l’utilisation à cette échéance. L’Union européenne a pour l’instant réautorisé le glyphosate jusqu’en décembre 2022.

Plus chère et moins efficace

SNCF Réseau va à la place utiliser un produit composé à plus de 95 % d’acide pélargonique, un produit de biocontrôle (utilisant des produits naturels) et d’une molécule de synthèse de la famille des sulfonylurées.

La nouvelle solution est moins efficace, plus chère, plus visqueuse et exige d’embarquer de plus grands volumes, selon SNCF Réseau.

Elle sera uniquement utilisée sur les voies et les pistes, mais pas sur leurs abords, qu’il faudra faucher, conformément à la récente loi Egalim (pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous).

Le surcoût de maintenance lié à la sortie du glyphosate et à la loi Egalim est estimé par le groupe public à une centaine de millions d’euros par an --une somme pour l’instant prise en charge par le plan de relance gouvernemental.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

172 millions d’euros investis par l’agence de l’eau au 3e trimestre 2023

Au cours du troisième trimestre 2023, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a accompagné près de 1.700 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques dans les bassins Rhône-Méditerranée et de Corse. Des investissements dynamiques et "à la hauteur des enjeux pour l’eau dans le contexte de changement climatique" pour l’agence de l’eau.

Bourgogne-Franche-Comté : 599 signalements recensés sur le réseau Sentinelles de la nature en 2023

Le réseau citoyen Sentinelles de la nature est un projet porté par les associations du réseau France Nature Environnement (FNE) pour informer, aiguiller et accompagner les citoyens pour agir pour la protection de la nature. Il permet via un site dédié et une application mobile du même nom de signaler les atteintes à l’environnement ou au contraire de faire remonter des initiatives qui lui sont favorables. La FNE BFC vient de publier son bilan régional pour l'année 2023.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

Vent, pluie, inondations : tous les départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune à partir de cette nuit

Météo France a placé l’ensemble des départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune pour des vents pouvant être violents et pour des inondations dans certains secteurs à partir de jeudi 22 février à 3h00. Cette vigilance concerne également une très large partie de la France. On fait le point.

170 arbres plantés dans le Jura pour favoriser la biodiversité

Le mardi 20 février 2024, la LPO Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une plantation de haies champêtres à Brans (39) qui a pour objectif de créer et de restaurer des habitats terrestres pour les amphibiens afin de permettre le déplacement des espèces. Ce chantier participatif est financé à 100% par SNCF Réseau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.75
couvert
le 02/03 à 9h00
Vent
2.97 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
71 %