La Suisse confisque des pièces archéologiques provenant notamment de Palmyre

Publié le 02/12/2016 - 16:52
Mis à jour le 02/12/2016 - 16:52

La justice du canton de Genève a ordonné la mise sous séquestre d’objets archéologiques en provenance de Palmyre (Syrie), du Yémen et de Libye, qui étaient stockés dans les Ports francs de Genève, selon un communiqué publié vendredi 2 décembre 2016.

Les Ports francs sont des entrepôts qui permettent de conserver toutes sortes d'objets, sans payer de droits de douane ni de TVA. Les objets confisqués ont été entreposés aux Ports francs entre 2009 et 2010, et un contrôle douanier en avril 2013 "a fait apparaître un soupçon de provenance illégale", a expliqué le ministère public genevois.

Les autorités de la culture à Berne, contactées par les douanes début 2015, ont mandaté un expert, qui a confirmé l'authenticité de ces biens, et une procédure pénale a été ouverte en février dernier. Les objets mis sous séquestre sont notamment une tête d'Aphrodite et deux bas-reliefs funéraires. Ils peuvent être datés du IVe au IIIème siècle après Jésus-Christ.

Trois vestiges proviennent de Palmyre, qui abrite les ruines monumentales d'une cité qui fut l'un des foyers culturels majeurs du monde antique. Ce site syrien est inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco. Cinq objets proviennent du Yémen et reflètent l'histoire culturelle de la Péninsule arabe méridionale.

Enfin, la tête d'Aphrodite provient de Libye et caractérise l'hellénisation de l'Afrique du Nord, a-t-on précisé de même source. La plupart des biens ont été expédiés vers la Suisse à partir du Qatar, et l'un à partir des Émirats arabes unis. Selon le ministère public genevois, l'enquête a montré que ces biens provenaient de pillages. Dans l'attente de leur restitution aux Etats d'où ils proviennent, ils doivent être confiés au Musée d'art et d'histoire de Genève, pour être à terme exposés au public.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

La Sophrologie comme rempart à l’ambiance anxiogène actuelle

Cette semaine, Maud Huot-Marchand, sophrologue bisontine et nouvelle contributrice pour maCommune.info, fait un tour d'horizon des bienfaits de la sophrologie en cette période qui peut être difficile pour certain(e)s dans un climat de guerre, d'inflation, avec le Covid, mais aussi les fêtes de fin d'année. Elle livre ses conseils pour bien respirer... et surtout y penser !

Le concours de la plus belle vitrine de Noël revient à Vesoul

La Ville de Vesoul organise tous les ans un jeu concours intitulé "Les vitrines de Noël" en partenariat avec l’entreprise AFCM (Affichage Franc-Comtois). Ce concours s’adresse à tous les commerces et services de proximité de Vesoul possédant une vitrine visible de la rue. À la clé : des campagnes d’affichage publicitaire pour les trois premiers commerçants lauréats.

L’Art Urbain dans les territoires récompense le projet expérimental de revalorisation d’un site horloger à Besançon

Comme chaque année depuis 1997, L'Art urbain dans les territoires organise le prix national arturbain.fr pour faire connaître des actions exemplaires conduites par des équipes pluridisciplinaires. Ce mardi 29 novembre, à l’auditorium de la Tour Séquoia dans le quartier de la Défense à Paris, le groupe SMCI à Besançon a reçu le prix dans la catégorie "Respect de l’environnement" pour son projet expérimental inédit sur l'ancien site horloger "Fralsen" dont l’objectif est de revaloriser cet ensemble industriel à des fins environnementales.

Une Doubienne retrace son parcours de vie chaotique dans une autobiographie

Flo Lavie réside actuellement dans le Grand Besançon et a récemment sortie un livre intitulé Nous, les écorchées vives dans lequel elle raconte les violences  qu’elle a subie tout au long de sa vie. Elle sera en séances de dédicaces le 3 décembre à la Fnac de Morteau. 

Sondage – Éteindre l’éclairage public de certains quartiers de Besançon pour faire des économies, qu’en pensez-vous ?

À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontin pour faire face à l’envolée des prix de l’énergie. La municipalité va progressivement éteindre les lumières entre 23 h et 5 h. Avec cette mesure, elle compte économiser 120.000 €. Selon vous, est-ce une bonne idée ? C'est notre sondage de la semaine.

40% des Français sont concernés par l’alcool et la conduite le soir du réveillon

Aujourd’hui, près de 40 % des Français sont concernés par l’alcool et la conduite pour le réveillon selon les associations Prévention routière et Assurance prévention. Et chaque année, au moment des fêtes, "trop d’accidents graves voire mortels ont encore lieu. Pourtant, de nombreuses solutions existent pour rentrer sain et sauf les soirs de réveillon !"

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.87
nuageux
le 01/12 à 15h00
Vent
3.62 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
79 %