Alerte Témoin

 La tête de liste RN à Belfort radiée des listes électorales

Publié le 24/02/2020 - 18:10
Mis à jour le 24/02/2020 - 18:22

La tête de liste RN pour les municipales à Belfort Marie-Laure Duchanoy a dénoncé ce lundi 24 février 2020 auprès de l'AFP des "méthodes fascisantes" après avoir été radiée dimanche des listes électorales au motif qu'elle n'y réside pas.

"Mme Duchanoy est venue s'inscrire sur les listes électorales le 31 décembre 2019, nos services lui ont envoyé un courrier d'inscription et il leur est revenu avec la mention +N'habite pas à l'adresse indiquée+", a expliqué à l'AFP le maire de Belfort Damien Meslot (LR), confirmant une information de l'Est Républicain.

"Elle n'habite pas Belfort mais Taillecourt, dans le Doubs", a-t-il précisé, tout en soulignant qu'il ne faisait pas partie de la commission électorale qui l'a radiée.  Mme Duchanoy n'a fourni qu'un bail manuscrit datant du 1er décembre pour un logement à Belfort, de telle sorte qu'elle ne remplissait de toute façon pas
les conditions d'installation depuis au moins six mois exigées pour l'inscription sur les listes électorales, a encore indiqué M. Meslot.

La candidate RN a confirmé sa radiation mais dénoncé des "méthodes fascisantes". Elle explique ne pas avoir fait figurer son nom sur sa boîte aux lettres à Belfort "pour des raisons de sécurité évidentes".  Cette radiation n'empêche théoriquement pas Mme Duchanoy d'être candidate, car les critères pour être inscrit sur les listes électorales et pour être éligible ne sont pas les mêmes. Un candidat peut se présenter dans une commune sans y être inscrit sur les listes électorale s'il y est contribuable.

La préfecture du Territoire de Belfort a indiqué lundi ne pas savoir si Mme Duchanoy répondait à ces "conditions d'attache", car elle n'a pas encore reçu sa liste et les documents justificatifs l'accompagnant. La candidate n'est de toute façon pas sûre de pouvoir constituer une liste avant la date limite de dépôt, le 27 février.

Elle a souligné lundi qu'il lui manquait encore des noms pour pouvoir boucler sa liste, jugeant la situation "très difficile, très tendue". "Si la liste ne se monte pas, l'électorat du RN aurait pu être pour partie tenté par le vote Damien Meslot, mais avec ces méthodes, il risque de perdre cet électorat", a-t-elle jugé.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Difficultés économiques rencontrées par les entreprises : Michel Raison écrit à Bruno Le Maire

Michel Raison, sénateur de la Haute-Saône, et ses collègues de la commission des affaires économiques du Sénat, ont saisi le 27 mars 2020 Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances, afin de relayer les témoignages locaux exprimant les difficultés économiques rencontrées par les entreprises. Plusieurs points ont été relevés

Coronavirus : quels évènements annulés ou reportés en Franche-Comté ?

Mise à jour régulière • Plusieurs évènements en Franche-Comté, sportifs, politiques et culturels ont été annulés, modifiés ou reportés suite à la publication de l’arrêté ministériel relatif à la lutte contre la propagation du virus Coronavirus (Covid-19). Voici une liste des évènements des prochaines semaines...
EN DIRECT | Point de situation sur la stratégie de la France pour faire face au #COVID19.

EN DIRECT | Les Français se posent des questions et nous leur devons la plus grande transparence. Avec Olivier Veran, nous faisons le point sur la stratégie de la France pour faire face au #COVID19. Suivez notre présentation en direct :

Publiée par Édouard Philippe sur Samedi 28 mars 2020

Coronavirus : Edouard Philippe s’exprime en direct ce samedi

Le Premier ministre donne une conférence de presse ce samedi 28 mars 2020 aux côtés du ministre de la Santé Olivier Véran.

Le G20 en sommet d’urgence sur le coronavirus qui « menace l’humanité entière »

Les dirigeants des pays les plus industrialisés de la planète se réunissent en urgence ce jeudi 26 mars 2020 pour tenter d'apporter une réponse coordonnée à la pandémie de coronavirus qui "menace l'humanité entière", selon l'ONU, malgré des mesures de confinement sans précédent affectant plus de trois milliards de personnes.

Confinement à Besançon : entretien avec Jean-Louis Fousseret 

Coronavirus •

Le maire de Besançon insiste :  "La meilleure protection, c'est le confinement". Un peu moins d'une semaine après la décision de confiner la population, Jean-Louis Fousseret balaie l'ensemble des sujets liés à la crise sanitaire. Envisage-t-il un couvre-feu ? Commet s'organise la municipalité ? Quelle réponse aux policiers municipaux qui réclament des masques ? Quelle est la situation à Besançon ? Le maire a répondu à nos questions…

L’Assemblée vote l’article clé sur l’état d’urgence sanitaire. De nouvelles sanctions pour non-respect du confinement

Coronavirus • Alors que le conseil scientifique du gouvernement se prononcera lundi 23 mars 2020 sur la "durée" et "l'étendue" du confinement de la population, l'Assemblée nationale a voté samedi 21 mars 2020 l'article du projet de loi face au coronavirus qui permet l'instauration d'un "état d'urgence sanitaire" pour deux mois, au terme d'un âpre débat sur l'encadrement de ce régime d'exception, et l'ajout de sanctions pour non-respect du confinement.

Confinement dans le Doubs : Joël Mathurin répond à vos questions…

Premier point de situation dans le Doubs suite à la mise en place du confinement sur l'ensemble du territoire. Le préfet du Doubs a pris le temps de répondre à nos questions et à celles internautes dans un entretien à maCommune.info. Le département du Doubs fait partie des 25 en France où le Coronavirus circule le plus activement. Confinement, point sanitaire, déplacements, travail, appel d'urgence des professionnels de santé. Joël Mathurin vous répond...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.27
ciel dégagé
le 03/04 à 21h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
80 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune