Alerte Témoin

La vigne Pasteur, toute une histoire...

Publié le 10/12/2012 - 09:31
Mis à jour le 08/04/2015 - 10:17

Le 17 novembre 1874, Pasteur acquit pour 800 francs une première parcelle de 12.5 ares  sur l’ancien domaine de l’abbaye Bénédictine de Rosières qu’il compléta en 1879 et 1892. Il convoitait ce terroir authentique : une terre argile et calcaire, une altitude peu élevée, un sol drainant en pente et surtout une exposition plein sud. Une alchimie idéale pour des raisins et des expériences scientifiques de qualité. 

vigne_pasteur_030.jpg
Image d'illustration ©roman

Désormais, tous les ans, au pied du village de Montigny les Arsures, c’est le même rituel qui se cultive comme un hommage dans la Vigne historique du clos de Rosières. Des 2 470 pieds de vigne éclot un vin couleur corail inégalé ! 

Chardonnay blanc, Poulsard, Pinot Noir,  Savagnin et Trousseau. Les cinq cépages jurassiens y ont leur place sur les 47.5 ares récoltés avec passion et émotion  par le domaine Henri Maire qui en a la concession. La Vigne pasteur que l’on entrevoit à 2 km au nord d’Arbois en venant de Besançon, a vu naître deux générations de pieds greffés ; de nouveaux ont été plantés en 1942. À l’automne, 1 650 litres de ce nectar s’en écoulent avec émotion, car c’est bien sur ces sarments de vigne que naquit la théorie microbienne qui devait ensuite révolutionner la médecine. Aujourd’hui le vin de la cuvée Pasteur n’est pas commercialisé. Mais vous pourrez quand même en dénicher quelques bouteilles, place de la Liberté à Arbois.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     28.16
    ciel dégagé
    le 08/08 à 18h00
    Vent
    2.15 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    48 %

    Sondage