"Lamster", la start-up devenue grande

Publié le 12/02/2017 - 14:15
Mis à jour le 13/02/2017 - 08:09

Après 17 mois d’accompagnement par l’incubateur de Franche-Comté, l’entreprise de Valentin Lamielle verra le jour dans le courant du premier trimestre 2017 : "Lamster", une société qui développe une web application innovante pour la gestion des ressources humaines.

PUBLICITÉ

En novembre 2015, MaCommune.Info avait rencontré Valentin Lamielle au moment du démarrage de sa start-up. Il intégrait alors l’incubateur de Franche-Comté pour développer son activité. Aujourd’hui, il va lancer sa « véritable » entreprise, une SARL baptisée « Lamster », spécialisée dans l’optimisation de gestion quotidienne des ressources humaines.

Un logiciel à distance pour gérer les ressources humaines

Depuis 2015, l’équipe a changé. Le partenaire des débuts a quitté le projet, et Valentin Lamielle a intégré une nouvelle personne dotée de la compétence technique nécessaire. Ils développent aujourd’hui leur logiciel en mode SaaS (Software as a service = logiciel en tant que service), un concept assez récent qui permet aux entreprises de s’abonner à un logiciel à distance, plutôt que de devoir l’acquérir et l’installer sur leur propre matériel informatique.

La web application de « Lamster » permet de gérer les ressources humaines d’une façon innovante. Destinée aux professionnels, elle vise plus particulièrement les secteurs avec un fort turn-over, présentant beaucoup de contrats étudiants, saisonniers, ou avec un turn-over fortement dépendant de l’activité, comme l’intérim : on retrouve principalement les domaines de l’hôtellerie, de la restauration rapide ou encore de la grande distribution.

« Il y a un marché conséquent, se félicite Valentin Lamielle. Les ressources humaines sont un secteur très porteur. » Et de citer parmi ses principaux partenaires un grand groupe hôtelier français, des franchises de restauration rapide, une entreprise dans la sécurité, des écoles de l’enseignement privé ou encore la restauration commerciale. « Nous sommes également en discussion avec des investisseurs pour une levée de fonds« , précise l’entrepreneur.

Des données sécurisées par une entreprise bisontine

« Lamster » a également développé un partenariat avec une autre entreprise bisontine Geoid Crypto&Com, spécialisée dans la cryptographie des données. « En travaillant dans les ressources humaines, nous gérons des données sensibles de nos clients : fiches de paye, contrats de travail, etc. Nous devons nous assurer de la protection de ces données. L’entreprise Geoid, qui travaille entre autres pour le ministère de la Défense et l’OTAN, nous permet d’être au point.« 

Le rôle essentiel de l’incubateur

Après 17 mois passés au sein de l’incubateur de Franche-Comté, Valentin Lamielle en dresse un bilan positif : « L’incubateur m’a apporté de précieux conseils. Il m’a fait devenir ce que je suis aujourd’hui : un chef d’entreprise. » Familiarisé avec le monde économique, les business plan, bénéficiant de conseils juridiques sur la propriété intellectuelle ou industrielle, par exemple, c’est armé de toutes ces connaissances que le jeune entrepreneur peut aujourd’hui se lancer dans sa création d’entreprise.

Création d’emploi

« Dès le début, mon objectif était de créer mon propre emploi, mais aussi de créer de l’emploi dans la région« , rappelle Valentin Lamielle. Prochainement, il devrait ainsi recruter un développeur et une personne spécialisée dans le marketing et la communication.

Son entreprise offre des fonctionnalités innovantes qu’aucune autre entreprise ne propose à ce jour. Elle a d’ailleurs été lauréate d’une bourse « French Tech » de la BPI (Banque publique d’investissement) en ce début d’année 2017, ce qui lui permet de « continuer son développement de façon un peu plus sereine pendant quelque temps. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.2
nuageux
le 17/09 à 9h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1019.71 hPa
Humidité
60 %

Sondage