L'animatrice Carinne Teyssandier, condamnée à six mois de prison avec sursis

Publié le 20/09/2016 - 11:43
Mis à jour le 20/09/2016 - 11:47

Connue pour sa chronique culinaire Un food truck à la clé diffusée dans l'émission Télématin sur France 2, et pour son émission Côté Cuisine sur France 3 Bourgogne Franche-Comté en 2000, Carinne Teyssandier et son mari ont été condamnés ce lundi 19 septembre à six mois de prison avec sursis et 5 000 euros d'amende chacun pour "emploi d'étranger sans titre de travail", "travail dissimulé par dissimulation de salarié" et "aide au séjour irrégulier d'un étranger en France".

PUBLICITÉ

Le verdict a été rendu au tribunal de grande instance de Créteil dans le Val-de-Marne alors que l’animatrice télé plaidait coupable dans l’affaire qui l’opposait à son ancienne gouvernante Joanne Dimba.

L’histoire remonte à la fin de l’année 2014. Le couple publie alors une annonce dans un journal de l’île Maurice. Carinne Teyssandier et son mari recrutent la Mauricienne et dissimulent son travail entre janvier et août 2015, date à laquelle l’employée est renvoyée. Joanne Dimba est ainsi chargée de s’occuper du bébé du couple, de faire les courses ainsi que le ménage pour seulement 700 euros par mois payés en liquide alors qu’elle était officiellement engagée comme « assistante opérationnelle » pour un salaire initial de 1300 euros.

Un contrat que la gouvernante de 38 ans « avait signé sans réfléchir », rapporte Le Parisien. « Elle m’a dit qu’elle s’occupait des démarches administratives. Je pensais qu’elle demanderait un visa de travail. En fait, c’était un visa touristique » confie Joanne Dimba. Dans ces conditions, elle n’avait donc pas le droit de travailler.

« Personnellement, c’est dur »

Poursuivie pour « emploi d’étranger sans titre de travail », « travail dissimulé par dissimulation de salarié » et « aide au séjour irrégulier d’un étranger en France », la chroniqueuse a décidé de plaider coupable « pour que le cauchemar se termine » toujours selon Le Parisien.

Et si l’avocate de la plaignante, Anne-Constance Coll, assure qu’il s’agit d’un « dossier d’esclavagisme moderne » selon l’AFP, le parquet n’a pas retenu d’infraction reflétant la soumission à des conditions de travail ou d’hébergement indignes. Joanne Dimba aurait même bénéficié de cadeaux de la part du couple comme un ordinateur ou une guitare.

Le plus éprouvant pour Carinne Teyssandier reste la médiatisation de cette affaire. Dans une interview accordée au Parisien lundi, la chroniqueuse déplore: « Qu’on dise que j’exploite les gens avant même le verdict, vous imaginez les dégâts que ça peut faire? Ça a été un raz-de-marée pour moi et mes proches. C’est la première fois que je me retrouve devant la justice. Personnellement, c’est dur. » Elle ajoute que Joanne Dimba était traitée « comme une membre de la famille » et qu’elle lui avait proposé de faire régulariser sa situation ou de lui payer un billet retour mais la gouvernante avait refusé.

Le cauchemar est cependant loin d’être terminé pour Carinne Teyssandier et sa famille. Selon l’AFP, la Mauricienne compte réclamer des indemnisations financières « d’environ 40.000 euros » devant les prud’hommes. L’audience civile doit avoir lieu le 26 septembre.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

La préfecture du Doubs demande l’arrêt complet de l’exploitation de la carrière de Semondans

La préfecture du Doubs demande l’arrêt complet de l’exploitation de la carrière de Semondans

Après le jugement du tribunal administratif de Besançon d'annulation de dérogation "espèces protégées" de la carrière de Semondans, la préfecture du Doubs met en demeure la SAS Maillard de régulariser sa situation administrative en cessant l'activité irrégulière ou déposant un dossier de demande d'autorisation environnementale. En attendant, le fonctionnement de la carrière est suspendu.

Affaire Narumi : la France s’apprête à demander l’extradition du suspect chilien

Affaire Narumi : la France s’apprête à demander l’extradition du suspect chilien

Le parquet de Besançon a finalisé une demande d'extradition du Chilien Nicolas Zepeda Contreras, principal suspect dans la disparition fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, qui sera transmise aux autorités chiliennes dans les prochains jours, a-t-on appris lundi de source judiciaire.

Haute-Saône : un aide-soignant soupçonné d’agressions sexuelles sur 13 personnes en Ehpad

Haute-Saône : un aide-soignant soupçonné d’agressions sexuelles sur 13 personnes en Ehpad

Un aide-soignant, écroué en juin pour agressions sexuelles et harcèlement sexuel sur quatre personnes dans un Ehpad de Haute-Saône, est suspecté d'avoir commis des faits similaires sur neuf autres victimes dans plusieurs établissements de la région, a indiqué ce jeudi 3 octobre 2019 le parquet.

Le tribunal de Dijon refuse le prénom « Jihad »

Le tribunal de Dijon refuse le prénom « Jihad »

Le tribunal de Dijon a annulé vendredi le prénom "Jihad" donné il y a presque un an par une mère à son nouveau-né, et que la justice considère comme ayant une "acception péjorative", a-t-on appris vendredi 27 septembre 2019 auprès du parquet.

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

Anesthésiste de Besançon : le docteur Péchier reste en liberté

La Cour de cassation a rejeté ce mercredi 18 septembre 2019 le pourvoi formé par le parquet général contre le maintien en liberté du Dr Frédéric Péchier, anesthésiste de Besançon soupçonné de dizaines d'empoisonnements, qui reste donc libre, a-t-on appris de source proche du dossier et auprès de son avocat.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12.49
pluie modérée
le 19/10 à 15h00
Vent
0.94 m/s
Pression
1006.91 hPa
Humidité
96 %

Sondage