L'apprentissage dans l'artisanat en hausse de 3 % en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 10/09/2019 - 15:01
Mis à jour le 10/09/2019 - 13:13

Dans la région, selon le baromètre ISM-Maaf, sur 7.420 apprentis dans l’artisanat,  plus de 3.700 ont démarré un diplôme en 2017-2018 : c'est 3 % de plus que durant l’année précédente. Une hausse équivalente est relevée sur le plan national.

 ©
©

En France, les inscriptions en première année poursuivent leur progression avec une reprise qui se confirme à + 3 %.
En 2017-2018, les effectifs augmentent avec 75.370 apprentis ayant démarré un diplôme pour 147.200 apprentis au total dans l’artisanat.

Sur un total de 430.000 apprentis scolarisés en France, les entreprises artisanales ont donc formé 34 % de l’ensemble des apprentis comptabilisés au plan national.

Le secteur de l’artisanat conforte, encore une fois, sa place de premier employeur d’apprentis en France. A l’échelle régionale, en Bourgogne-Franche-Comté, sur un total de 7.420 apprentis dans l’artisanat, 3.765 apprentis ont démarré un diplôme en 2017-2018 (+3%).Au total, les apprentis de l’artisanat représentent plus d’un tiers (38 %) de l’ensemble des apprentis dans la région.

Les évolutions des inscriptions en apprentissage les plus fortes ont eu lieu en Côte-d’Or (+ 13 %) suivi par l’Yonne (+ 9 %), le Doubs (+ 3 %) et le Territoire de Belfort (+ 2 %). Les départements du Jura et de la Haute-Saône restent stables à 1 %.

"Le nombre d’apprentis inscrits à des diplômes de niveau de l'enseignement supérieur - BTS, Licence, Master - connaît une progression de 9 % contre 2 % pour le nombre d’inscrits à des diplômes de niveaux Bac, BP et CAP"

Bruno Lacoste-Badie, directeur marketing et Communication de MAAF

Le Doubs avec 1 530 apprentis, suivi par la Saône-et- Loire avec 1.450 apprentis et la Côte-d’Or qui en comptabilise 1.160 sont les départements accueillant le plus d’apprentis dans la région. La propension à former des apprentis dans l’artisanat est meilleure en Bourgogne-Franche-Comté (1 apprenti pour 6 entreprises) qu’au niveau national (1 apprenti pour 8 entreprises).

Par ailleurs, dans la région comme à l’échelle nationale, l’apprentissage artisanal est plus développé dans les petites et moyennes agglomérations (1 apprenti pour 5 entreprises) que dans les communes rurales (1 apprenti pour 8 entreprises).

Quels secteurs ?

En Bourgogne-Franche-Comté, le secteur du BTP est largement choisi par les apprentis qui sont 35 % (soit 2.640 apprentis), suivi par l’alimentation (31 % soit 2 290 apprentis) puis les services (25 % soit 1830 apprentis). Le secteur des services a cependant connu la hausse la plus importante (+ 6 %) sur un depuis l’année 2016-2017. Enfin, 9 % d’entre eux se préparent à un métier de fabrication.

4070 apprentis ont moins de 18 ans, ce qui représente plus de la moitié (55 %) du total en 2017-2018. Ces jeunes sont les plus nombreux à s’inscrire dans une formation en apprentissage, ils sont également de plus en plus nombreux à trouver leur vocation plus tardivement.

70 jeunes de plus de 25 ans ont ainsi démarré leur apprentissage (+ 91 % depuis 2016-2017), une possibilité offerte par la loi «pour la liberté de choisir son avenir professionnel » qui permet d’entrer en apprentissage jusqu’à 30 ans, contre 25 ans auparavant.

Variété des diplômes

La variété des diplômes préparés est large : 71 % des apprentis sont inscrits à des diplômes de niveau CAP, 19 % sont inscrits à des enseignements de niveau BAC/BP - diplômes qui ont connu la plus forte évolution par rapport à 2016-2017 (+ 6 %) - et 10 % à des diplômes de l’enseignement supérieur (BTS, Licence, Master).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Une nouvelle offre régionale de formation pour les personnes éloignées de l’emploi

Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté chargée de la formation professionnelle, a réuni mardi 19 janvier 2021 l’ensemble des partenaires de la formation pour lancer officiellement la nouvelle offre régionale de formation destinée aux personnes très éloignées de l’emploi : le Dispositif Amont de la Qualification (DAQ) 2.0.

L’entreprise Sophysa prévoit un nouveau bâtiment de 5.700 m2 d’ici 2022 à Temis

Spécialisée en valves neurologiques et en systèmes de monitoring de la pression intracrânienne, l'entreprise est installée depuis 2007 sur le site de Temis à Besançon. Cette dernière a prévu de s'agrandir avec la construction d'un second bâtiment de 5.700 m2, apprend-on ce mois de janvier 2021. Objectif ? "Tripler la capacité de production", selon Philippe Nègre, dirigeant de Sophysa.

Plus de 4 % d’inflation en 2021 des complémentaires santé : l’UFC Que choisir demande au gouvernement d’agir

Alors que ce début d’année est marqué par le déploiement du 100 % santé aux audioprothèses, l’UFC-Que Choisir dénonce dans un communiqué du 21 janvier 2021 une nouvelle forte hausse des tarifs des complémentaires santé en 2021, "difficile à justifier alors que la crise sanitaire leur a paradoxalement été favorable". Pour permettre aux consommateurs de tirer pleinement profit de la résiliation à tout moment, l’association demande au gouvernement d’agir "pour améliorer la comparabilité des offres, toujours défaillante."

Appel à projets : recyclage du foncier des friches en Bourgogne Franche-Comté

Avec un fonds friche doté de 300M€, le Plan de relance donne l’opportunité d’accompagner les territoires sur le recyclage foncier des espaces artificialisés. 7,4 M€ sont mobilisables en Bourgogne Franche-Comté, sur les deux années à venir, et donneront lieu à deux éditions d’appel à projets. Les dossiers de demande de subventions sont à déposer au plus tard le lundi 15 mars 2021 minuit.

Conjoncture du mois de décembre 2020 : « des prévisions prudentes »

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.2
légère pluie
le 23/01 à 0h00
Vent
3.56 m/s
Pression
1002 hPa
Humidité
96 %

Sondage