L'association "terrasses des collines bisontines et d'ailleurs" recherche explorateurs bénévoles

Publié le 06/06/2017 - 08:43
Mis à jour le 07/06/2017 - 09:59

L'association les "Terrasses des collines bisontines et d'ailleurs" lance un appel aux bénévoles pour inventorier le patrimoine en pierre sèche des collines bisontine.

 ©
©

"Tels des aventuriers de l'arche perdue, des Indiana Jones à la mode bisontine, partez à la découverte des murs, cabordes (anciennes cabanes de vignerons), murgers, rigoles et caniveaux en pierre sèche, cachés sous le couvert de la forêt bisontine. Le GPS d'une main, l'appareil photo de l'autre, au fil des balades sur les anciens côteaux vignerons, vous arpenterez les sous-bois et les pelouses sèche pour repérer les éléments d'un patrimoine en pierre sèche oublié depuis des décennies" explique l'association.

Créée en 2013, l'association "Terrasses des Collines bisontines et d'ailleurs" poursuit son objet : restaurer, protéger et valoriser le patrimoine des anciennes terrasses viticoles. Après plusieurs années à restaurer des murs en pierre sèche, à mettre en place un troupeau de moutons d'Ouessant gérés par des bergers bénévoles pour entretenir les espaces rouverts, l'association souhaite poursuivre ce travail, débuté par de jeunes volontaires en services civiques et "constituer un groupe de bénévoles, arpenteurs-inventoristes-géographes amateurs". "Cet inventaire demandant du temps car il y avait près de deux mille hectares de vignes à Besançon au XIXème siècle. Nous recherchons des personnes bénévoles, passionnées par le patrimoine".

Pour devenir "explorateur" bénévole, pas besoin de compétence particulière, juste l'envie de passer du temps dans la nature "l'envie de participer à un projet collectif, seul ou à plusieurs, et la capacité à mettre en œuvre une méthode d'inventaire simple, en lien avec les outils actuels que sont le GPS, et l'ordinateur pour le transfert des données récoltées", indique Guillaume, l'un des bénévoles de l'association.

Info +

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

A Besançon, le portrait d’Emmanuel Macron goudronné pour ses bilans climatique et social

Pendant que Emmanuel Macron inaugurait la présidence française de l’Union européenne ce mercredi 19 janvier, des activistes d’Action non-violente COP21 ont souillé des portraits officiels du président pour dénoncer son bilan climatique et social. Ils pointent "le sabotage climatique" du quinquennat d'Emmanuel Macron et appellent à la mobilisation.

Féminicide rue Battant : la victime a reçu 18 coups de couteau

La vice-procureure de la République de Besançon, Christine de Curraize, a convoqué les journalistes locaux à une conférence de presse ce mercredi 19 janvier à 17h30 pour le point sur l'avancée de l'enquête du meurtre de Céline, 20 ans, morte sous les coups de son compagnon lundi dernier dans un appartement de la rue Battant à Besançon.

Worldskills : 8 Bourguignons-Francs-Comtois sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France

Les finales nationales de la 46ème édition de la compétition des métiers WorldSkills France se sont déroulées du 13 au 15 janvier 2022 à Lyon. Près de 600 jeunes champions ont participé pendant trois jours à des épreuves pour chacun des 64 métiers représentés. Huit Bourguignons-Francs-Comtois sont sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France. Cinq d’entre eux participeront aux finales mondiales qui auront lieu à Shanghaï, en octobre 2022.

En Bourgogne Franche-Comté, plus de 1 jeune sur 2 vit en zone rurale

INSEE • Selon une étude de Régine Bordet-Gaudin et Nicolas Bourgain, experts de l'Insee Bourgogne Franche-Comté, rendue publique ce mardi 18 janvier, plus d'un jeune sur deux vit dans le rural malgré des départs à 18 ans. Cette enquête révèle également des différences marquantes entre les jeunes habitant en zone urbaine et ceux vivant en zone rurale…
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.88
peu nuageux
le 21/01 à 21h00
Vent
2.5 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
48 %

Sondage