Alerte Témoin

Le collectif de journalistes de Franche-Comté reçu par le préfet

Publié le 08/04/2009 - 10:24
Mis à jour le 08/04/2009 - 10:24

Après les frictions entre les médias et les forces de l’ordre en Franche-Comté, quatre journalistes représentant la presse écrite, radio, télévisée et web ont alerté le préfet sur certains dérapages. Tous appellent à l’apaisement.

1239175164.jpg
©carvy
L’entrevue a duré un peu plus d’une heure. Après avoir rappelé les affaires en cours (voir ici et ici), le Préfet a dédramatisé les faits avant d’insister sur l’importance de la liberté de l’information et de la presse en rappelant une directive de décembre 2008 stipulant  que « les policiers ne bénéficient pas de protection particulière en matière de droit à l’image. A quelques exceptions,  Tout journaliste – ou même tout particulier – peut photographier, filmer ou enregistrer des policiers qui effectuent une mission. Si tout policier a droit au respect de sa vie privée, ils  ne peuvent s’opposer à l’enregistrement ou à la diffusion d’images ou de sons dans la mesure où cette liberté d’information n’est pas dévoyée par une atteinte à la dignité de la personne ou au secret de l’enquête, ou de l’instruction. La possibilité d’enregistrement ou de diffusion d’images et de sons peut être limitée dans certains cas, notamment pour des raisons de sécurité lorsqu’il s’agit de maintenir des personnes à distance d’une action présentant des risques pour le public se trouvant à proximité. » 
 
Après une crispation entre les journalistes et les forces de l’ordre, le collectif et le Préfet ont souhaité délivrer un message commun d’accalmie. Les journalistes présents ont rappelé que la presse a une déontologie et qu’elle ne cherche pas à mettre en difficulté les policiers dans l’exercice de leurs fonctions mais  qu’il n’était pas tolérable qu’un policer en arrive à un contact physique, que soit avec un journaliste ou un quidam, pour faire entendre son autorité.

Le préfet s’est engagé à faire passer un message d’apaisement auprès des forces de l’ordre.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Déconfinement phase 2 : qu’est-ce qui va changer à Besançon à partir du 2 juin ?

Suite à l’annonce du Premier ministre Edouard Philippe, la Région Bourgogne-Franche-Comté est désormais classée en zone verte. Dans ces conditions, sous réserve des autorisations préfectorales nécessaires, la Ville de Besançon annonce les réouvertures des écoles, des cafés et des restaurants, des piscines publiques, etc.

Coronavirus : feu vert à StopCovid, la France attend l’acte II du déconfinement

Collégiens et lycéens, restaurateurs, vacanciers... Alors que la France est suspendue aux annonces gouvernementales sur l'acte II du déconfinement, attendues ce jeudi après-midi, l'Assemblée a donné mercredi 28 mai 2020 son feu vert à l'application de traçage StopCovid, qui devrait être téléchargeable dès ce week-end. Le Sénat a également voté en faveur de la mesure.

Des pots de yaourt qui disent "merci" !

Si les élèves de l’Ecole Nationale d’Industrie Laitière et des Biotechnologies de Poligny suivent leur formation à distance depuis le 17 mars, les formateurs eux restent mobilisés pour fabriquer des produits laitiers. Pour montrer leur soutien "à tous ceux qui se sont mobilisés pendant la crise du covid-19", ils ont fait un clin d'œil sur leurs pots de yaourt…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.14
ciel dégagé
le 01/06 à 12h00
Vent
2.92 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
41 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune