Le développement de sanctions alternatives visant à "responsabiliser" les élèves expérimentées en Côte d'Or

Publié le 15/10/2014 - 09:31
Mis à jour le 15/10/2014 - 09:31

Distribuer des repas au Restos du Coeur ou aider des personnes âgées : treize établissements scolaires de Côte-d'Or et dix associations participent à une expérimentation pour développer les sanctions alternatives envers les élèves ayant des difficultés de comportement.

lycee.jpg
©roman
PUBLICITÉ

« Avant le conseil de discipline, nous allons demander à l’élève d’analyser son comportement et nous allons lui proposer une démarche de restauration », a déclaré la directrice académique des services de l’éducation nationale de Côte-d’Or, Evelyne Greusard.

L’élève sanctionné aura la possibilité de travailler au maximum vingt heures avec une des dix associations signataires de la convention avec l’Education nationale, dont La Croix-Rouge, Prévention MAIF, le Secours Populaire ou encore les Restos du Coeur. Huit collèges et cinq lycées du département sont concernés par ce projet.

De nombreuses exclusions définitives en 2012-2013

Durant l’année scolaire 2012-2013, 82 conseils de discipline s’étaient tenus dans les établissements publics de Côte-d’Or. 70% avaient donné lieu à une exclusion définitive de l’élève et sept mesures de responsabilisation avaient été prononcées.

« L’idée de l’expérimentation est d’augmenter les mesures alternatives et d’évaluer les résultats sur un an », a ajouté Mme Greusard. Pour la présidente des Restos du Coeur de Côte-d’Or, Claire Cornet, il s’agira de faire « du cas par cas » avec chaque jeune. « Il pourra préparer des commandes pour la distribution de repas ou bien ce pourra être une sensibilisation aux difficultés de l’autre, pour que ça lui apporte un autre regard », a-t-elle dit.

« Il s’agit de faire en sorte que l’exclusion soit vraiment le dernier recours »

Dans ce projet, figurant parmi les initiatives innovantes sur le plan national, « il s’agit de faire en sorte que l’exclusion soit vraiment le dernier recours », a déclaré le recteur de l’académie de Dijon, Denis Rolland. « L’école doit être un facteur d’insertion », a-t-il poursuivi, estimant que les « difficultés de comportement », observées auparavant dans les classes de 4e et 3e, étaient désormais constatées dès la 5e voire la 6e.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Bientôt un centre d’études et de recherches olympiques universitaires à Besançon

Bientôt un centre d’études et de recherches olympiques universitaires à Besançon

Ce vendredi 20 septembre 2019, l'Université de Franche-Comté et le Comité régional olympique et sportif de la région ont signé une convention de partenariat, pour permettre la création du premier centre d'études et de recherches olympiques universitaires (CEROU) de France ici, à Besançon.

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

Des ateliers d’aide à la parentalité à Planoise

La Ville de Besançon, avec le soutien du conseil départemental du Doubs et l''Éducation nationale, expérimente pour la quatrième rentrée scolaire des ateliers d'aide à la parentalité sur le quartier de Planoise. Les parents sont invités dix fois dans l'année à participer à ces réunions d'échanges.

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Besançon Planoise et Montbéliard – Bethoncourt labellisées cités éducatives

Le gouvernement a dévoilé la liste des  80 "cités éducatives", inspirées du rapport Borloo. Ces quartiers vont se partager une enveloppe de 100 millions d’euros de crédits par an sur trois ans dans le but de mieux coordonner les actions au sein et en dehors des établissements scolaires. Le préfet du Doubs, Joël Mathurin, et le recteur de l’académie de Besançon, Jean-François Chanet, se félicitent de l’annonce de cette labellisation pour Besançon et Montbéliard Bethoncourt.

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

Rentrée 2019 : quelles ouvertures et fermetures de classes dans le Doubs ?

carte scolaire • Après la tenue du CTSD (comité technique spécial départemental) ce mardi suite au recomptage des élèves dans les classes, l'inspecteur d'académie du Doubs a fait le point sur les ouvertures et fermetures de classes dans le département pour cette rentrée 2019. 

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Tutorat Santé Besançon : pour prendre un bon départ en première année commune aux études de santé

Paces • Plus de 600 étudiants étaient réunis lundi 2 septembre 2019 dans le grand amphithéâtre de la faculté de médecine et pharmacie pour assister à la Tut’rentrée  : un rendez-vous pour rassurer les étudiants dans l'inconnu d'une filière sélective et pour leur donner les clés clés essentielles de la réussite

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

9.000 élèves ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon

8.900 élèves (3.400 en maternelle et 5.500 en école élémentaire) ont fait leur rentrée dans les écoles de Besançon. Des effectifs stables et une rentrée sereine malgré le manque places toujours problématique dans les cantines de la ville. Des études sont en cours pour augmenter la capacité de production et d'accueil...

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Lycée Condé à Besançon : une nouvelle formation crémerie-fromager, un restaurant d’application, de la vente directe de fromages…

Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté, les vice-présidents et les conseillers régionaux délégués, se sont déplacés dans huit lycées pour marquer le début de la nouvelle année scolaire. Ce lundi 2 septembre 2019, nous nous sommes rendus au lycée professionnel Condé à Besançon.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.47
ciel dégagé
le 20/09 à 18h00
Vent
6.34 m/s
Pression
1020.53 hPa
Humidité
48 %

Sondage