Le directeur de l'hôpital de Pontarlier suspendu quatre mois

Publié le 01/05/2024 - 09:14
Mis à jour le 01/05/2024 - 09:14

Le directeur du centre hospitalier de Pontarlier (Doubs) a été suspendu à titre conservatoire pour quatre mois dans le cadre d'une enquête administrative, a-t-on appris mardi 30 avril 2024 auprès de l'Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté.

 © Laëtitia L.
© Laëtitia L.

En parallèle, le parquet de Besançon a reçu un signalement de l'ARS, saisie par "plusieurs salariés de l'hôpital de Pontarlier faisant état de pressions managériales et de comportements inappropriés". "Nous allons ouvrir une enquête pour déterminer si ces faits sont avérés et pénalement qualifiables", a précisé à l'AFP le procureur de la République, Etienne Manteaux.

Une mesure temporaire de suspension

Le Centre National de Gestion (CNG), autorité investie du pouvoir de nomination des directeurs d'établissements de santé, a pris "à compter du 19 avril (...) une mesure temporaire et conservatoire de suspension d'une durée de quatre mois(...) à l'encontre du directeur du centre hospitalier de Haute-Comté à Pontarlier, dans l'attente des conclusions de l'enquête administrative prochainement diligentée", a indiqué l'ARS, confirmant une information du quotidien régional L'Est Républicain.

L'ARS n'a pas précisé les motifs de l'enquête administrative qui vise le directeur de 62 ans, en poste depuis octobre 2023. "L'Agence Régionale de Santé suit avec attention la situation de l'établissement et s'est assurée de la continuité de son fonctionnement et de celui des établissements qui dépendent de la même direction, par la désignation du directeur général du CHU de Besançon pour assurer l'intérim pendant cette période", a-t-on ajouté.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Tag de “L’Origine du monde” de Gustave Courbet : l’organisatrice de l’action mise en examen…

La performeuse franco-luxembourgeoise Deborah de Robertis, qui avait revendiqué être à l’origine d’une action début mai au Centre Pompidou-Metz où cinq œuvres, dont le tableau "L’origine du monde" de Courbet, ont été taguées et une autre dérobée, a été mise en examen, a-t-on appris lundi 3 juin 2024 auprès du parquet de Metz.

Éclatements de pneus Goodyear : de nombreuses données informatiques saisies lors des perquisitions

"De nombreuses données informatiques" ont été saisies lors de perquisitions menées chez le géant américain du pneumatique Goodyear, "qui vont pouvoir être exploitées par les enquêteurs", a déclaré jeudi 16 mai 2024 le procureur de la République de Besançon, après l'éclatement de pneus de camions à l'origine d'accidents mortels.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.88
légère pluie
le 19/06 à 21h00
Vent
0.7 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
85 %