Le Dossier Médical Partagé avance en Franche-Comté

Publié le 16/05/2019 - 15:00
Mis à jour le 16/05/2019 - 15:15

Fin avril 2019, la barre des 300 000 Dossiers Médicaux Partages (DMP) a été franchie en Bourgogne Franche-Comté.

 ©
©

Pour rappel, le lancement du DMP a été effectué il y a six mois, à la fin de l’année 2018 ; aujourd’hui, 10% des habitants de la région ont crée leur DMP (depuis le site www.dmp.fr ou avec l’aide de leur pharmacien ou de leur caisse d’assurance maladie).

Bon à savoir

  • Chacun peut ouvrir son DMP gratuitement et simplement, sur internet depuis le site www.dmp.fr. Les 1000 pharmacies de la région sont aussi mobilisées pour ouvrir le DMP des assurés qui le souhaitent (42% des DMP sont ouverts par les pharmaciens). Les agences des CPAM sont aussi mobilisées.
  • Déjà de nombreux documents dans les DMP : en plus de l’historique des soins versé par l’Assurance Maladie, les DMP contiennent déjà de nombreuses informations. En Bourgogne Franche-Comté, depuis le début de l’année, 12% des DMP sont alimentés par des documents déposés par les hôpitaux de la région. Huit des plus gros centres hospitaliers de la région alimentent déjà les DMP de façon régulière.
  • Le DMP et l’appli DMP évoluent : connexion simplifiée, accès multiprofil, directives anticipées… découvrez les dernières nouveautés en cliquant ici

Pour le Dr Jean-Marc Vandendriessche, directeur coordonnateur régional de la gestion du risque à l’Assurance Maladie de la région,« ce résultat est très encourageant : on voit que les patients et les professionnels de santé sont en train de s’emparer de ce nouveau service, et c’est très bien. L’Assurance Maladie va donc poursuivre sa campagne d’information et ses actions sur le terrain pour que le DMP poursuive son ascension. Nous accompagnons également les professionnels de santé et les établissements de soins de la région pour développer leur utilisation du DMP ».

Infos +

Consultez le site dmp.fr, ou appelez DMP Info Service au 0 810 331 133 (service 0,06 €/min + prix d'appel). Vous pouvez aussi en parler avec votre pharmacien, médecin ou un conseiller de votre CPAM.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : les hôpitaux de Bourgogne Franche-Comté déclenchent l’ultime palier d’augmentation de leurs capacités

La troisième vague de l’épidémie qui touche la Bourgogne-Franche-Comté entraîne un afflux de patients nécessitant une hospitalisation. A la veille des congés de printemps, l’ARS appelle chaque habitant de la région à maintenir encore son effort, pour permettre au système de soins de faire face.

Covid-19 : la situation sanitaire se dégrade en Bourgogne Franche-Comté

Derniers chiffres • En Bourgogne-Franche-Comté, le taux d'incidence continue de grimper avec 341  cas pour 100.000 habitants  (contre 310 la semaine dernière) et 77 hospitalisations de plus en une semaine pour formes sévères de la Covid-19 (+34 pour les personnes présentes en réanimation). Une quinzaine de patients meurt chaque jour de la Covid-19 dans la région.    

Troisième vague : nouvelles déprogrammations et appel à renforts

Covid-19 • Face à la troisième vague de l’épidémie et au déclenchement de l’ultime palier d’augmentation des capacités de prise en charge en médecine et en réanimation, l'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté annonce de nouvelles déprogrammations d'opérations dans les hôpitaux et lance un appel aux renforts de soignants.

Peau artificielle : le projet « Genesis », « une fierté » pour la Bourgogne Franche-Comté

François Rebsamen, Marie-Guite Dufay, et jusqu'à Emmanuel Macron s'enthousiasment pour le projet de recherche Genesis d'Urgo Group qui vise à fabriquer de la peau artificielle, à destination notamment des grands brûlés et des patients souffrant de plaies "sévères".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.45
légère pluie
le 11/04 à 12h00
Vent
5.3 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
56 %

Sondage