Le gouvernement démissionnnera "dans les jours qui suivent" une éventuelle réélection de Macron

Publié le 19/04/2022 - 11:00
Mis à jour le 19/04/2022 - 10:51

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé lundi 18 avril 2022 qu’il démissionnerait, ainsi que son gouvernement, « dans les jours qui suivent » une éventuelle réélection d’Emmanuel Macron dimanche.

 ©  Gouvernement
© Gouvernement

Interrogé sur France Inter pour savoir s'il resterait Premier ministre jusqu'aux législatives des 12 et 19 juin, il a répondu que "tout dépend du sort des urnes dimanche", mais qu'il est "de ceux qui pensent qu'une impulsion nouvelle après la réélection du président doit être trouvée".

"Je suis de ceux qui espèrent fortement que le président Emmanuel Macron sera réélu dimanche", a-t-il souligné. "Après cette réélection, dans les jours qui suivent, comme le veut la tradition, je présenterai ma démission et celle du gouvernement au président de la République", a-t-il expliqué.

Il s'est dit pour l'heure "extrêmement mobilisé" à la veille du second tour de la présidentielle du 24 avril, pour lequel les sondages donnent le président sortant vainqueur face à la candidate d'extrême droite, mais avec une avance moindre que lors de la présidentielle de 2017.

  • Le président sortant recueillerait selon les études d'opinion 53 à 55,5 % des suffrages exprimés, contre 44,5 à 47 % pour Marine Le Pen. Emmanuel Macron était sorti vainqueur en 2017 avec 66 % des voix contre 34 % à la candidate d'extrême droite.

"Rien n'est joué et il ne faudrait surtout pas tirer" des estimations avancées par les sondages "l'idée que l'élection est pliée, que le match est plié. Il ne l'est pas" et "nous devons convaincre (les Français) que le programme d'Emmanuel Macron est le meilleur pour la France et pour eux", a insisté Jean Castex.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Menaces sur le développement ferroviaire du centre Franche-Comté : des élus alertent l’État et la Région

DOSSIER • Plusieurs élus du pôle métropolitain Centre Franche-Comté et de six agglomérations de Franche-Comté ont signé une déclaration commune publiée le 4 janvier 2023 pour le développement ferroviaire dans la région. Objectif : alerter sur les menaces qui pèsent aujourd’hui sur plusieurs lignes de train sur le territoire.

La ministre déléguée à la transition écologique en visite officielle en Haute-Saône le 6 janvier

Dominique Faure, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité, se rendra en Haute-Saône, à Vesoul, le vendredi 6 janvier 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -1.11
partiellement nuageux
le 28/01 à 6h00
Vent
3.93 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
84 %