Le gouvernement prépare un plan d’avenir pour la filière-bois

Publié le 11/06/2013 - 19:30
Mis à jour le 17/04/2019 - 12:19

Lors de sa visite à Besançon et avant la pose de la première pierre de la chaufferie mixte bois-gaz, Delphine Batho a annoncé qu'elle préparait avec les ministres de l'Agriculture (Stéphane Le Foll) et du redressement productif (Arnaud Montebourg) un plan d'avenir pour la filière bois. Le bois-énergie représente aujourd'hui un peu plus de 46% des énergies renouvelables en France. 

PUBLICITÉ

Pour la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, la France a la capacité « d’aller chercher son autonomie énergétique grâce aux énergies renouvelables (…) Nous avons atteint l’an dernier un record historique de 69 milliards de déficits de la balance commerciale liée aux importations d’hydrocarbures. On voit bien l’enjeu pour à développer massivement les énergies qui soient propres (…) et qui nous permettent en même temps d’un point de vue économique d’aller chercher une autonomie d’approvisionnement« . 

En 2011, la part des énergies renouvelables représentait 7,9% de la consommation totale d’énergie en France (contre 5,6% en 2005 et 7% en 1990). Sur cette part d’énergies renouvelables, la filière bois énergie représente 46% (20% hydraulique). 

« relocaliser la production industrielle de la filière »

Delphine Batho a insisté sur l’importante d’un approvisionnement en circuit court par rapport à l’utilisation de la ressource en bois. « Avec Stéphane Le Foll, avec Arnaud Montebourg, nous préparons un plan d’avenir pour la filière bois qui intégrera toutes les dimensions de développement de cette filière. Il faut relocaliser la production industrielle de la filière bois en France. Aujourd’hui notre bois est exporté et nous reviennent les produits transformés donc nous perdons alors les emplois et tous les sous-produits que l’on pourrait valoriser en bois énergie. Ce travail de relocalisation nous permettra donc aussi de développer le bois-énergie« .


Delphine Batho Besançon 10-06-13 par macommune_info

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Quels réflexes adopter face aux tiques ?

Dans le cadre du plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les maladies transmissibles par les tiques, la Ville de Besançon organise cette année encore, une campagne d’information et de prévention pour le grand public sur les morsures de tiques pour sensibiliser les Bisontins aux bonnes pratiques à adopter lors d’activités dans la nature.

Jardiniers, avez-vous vu la courtilière ?

Avec sa morphologie pour le moins déroutante et sa taille imposante, la courtilière peut en impressionner plus d’un ! Et pourtant, cet insecte étonnant est en réalité totalement inoffensif. On la trouve dans les jardins et cultures au sol meuble ainsi qu’aux abords de zones humides...le conservatoire botanique a besoin des jardiniers pour recenser l'espèce en Bourgogne-Franche-Comté !

Comment arrive-t-on à détecter les différents pollens dans l’air ?

Thème de la semaine : le printemps #2 • Tous les vendredis, Atmo Bourgogne Franche-Comté diffuse son bulletin de surveillance des pollens. Comment capte-t-on les pollens ?  comment sont-ils différenciés ? Comment fonctionne le capteur installé à Besançon ? Réponses.

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 5.71
ciel dégagé
le 24/04 à 21h00
Vent
3.76 m/s
Pression
1006.89 hPa
Humidité
72 %

Sondage