Alerte Témoin

Le gouvernement prépare un plan d'avenir pour la filière-bois

Publié le 11/06/2013 - 19:30
Mis à jour le 17/04/2019 - 12:19

Lors de sa visite à Besançon et avant la pose de la première pierre de la chaufferie mixte bois-gaz, Delphine Batho a annoncé qu'elle préparait avec les ministres de l'Agriculture (Stéphane Le Foll) et du redressement productif (Arnaud Montebourg) un plan d'avenir pour la filière bois. Le bois-énergie représente aujourd'hui un peu plus de 46% des énergies renouvelables en France. 

PUBLICITÉ

Pour la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, la France a la capacité "d'aller chercher son autonomie énergétique grâce aux énergies renouvelables (...) Nous avons atteint l'an dernier un record historique de 69 milliards de déficits de la balance commerciale liée aux importations d'hydrocarbures. On voit bien l'enjeu pour à développer massivement les énergies qui soient propres (...) et qui nous permettent en même temps d'un point de vue économique d'aller chercher une autonomie d'approvisionnement". 

En 2011, la part des énergies renouvelables représentait 7,9% de la consommation totale d'énergie en France (contre 5,6% en 2005 et 7% en 1990). Sur cette part d'énergies renouvelables, la filière bois énergie représente 46% (20% hydraulique). 

"relocaliser la production industrielle de la filière"

Delphine Batho a insisté sur l'importante d'un approvisionnement en circuit court par rapport à l'utilisation de la ressource en bois. "Avec Stéphane Le Foll, avec Arnaud Montebourg, nous préparons un plan d'avenir pour la filière bois qui intégrera toutes les dimensions de développement de cette filière. Il faut relocaliser la production industrielle de la filière bois en France. Aujourd'hui notre bois est exporté et nous reviennent les produits transformés donc nous perdons alors les emplois et tous les sous-produits que l'on pourrait valoriser en bois énergie. Ce travail de relocalisation nous permettra donc aussi de développer le bois-énergie".


Delphine Batho Besançon 10-06-13 par macommune_info

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour trois communes de la Haute-Saône

Suite aux mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu à trois nouvelles communes du département de Hate-Saône, par arrêté interministériel en date du 28 janvier 2020 publié au Journal Officiel le 13 février 2020.

Partagez vos bonnes idées et vos initiatives pour la planète avec la Bourgogne-Franche-Comté !

La région organise du 29 juin au 5 juillet 2020 sur l'ensemble du territoire un festival des solutions écologiques afin de rendre visibles les initiatives des citoyens, des acteurs publics et privés, qui agissent au quotidien contre le dérèglement climatique et la préservation de la biodiversité. Les inscriptions sont lancées…

Tempête Ciara : la Franche-Comté passe en vigilance jaune

Mise à jour à 10h22 •

13 départements sont toujours en vigilance orange aux vents violents contre 42 dimanche soir. La Bourgogne Franche-Comté est désormais en vigilance jaune pour le Doubs, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort, la Côte d'Or et l'Yonne. Voici les prévisions et le point sur les conséquences de cette tempête.

Ciara : le calme avant la tempête

Avis de tempête.  Ciara  va toucher une partie de l’Europe, notamment la Grande-Bretagne avec de très fortes rafales de vents jusqu’à 140 km/h, sur le nord de la France, et sur la Belgique et sur la Belgique, a indiqué Météo-France.35 départements sont en vigilance orange. Les départements de  Bourgogne Franche-Comté son en vigilance jaune, à l'exception de l'Yonne en orange.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7
légère pluie
le 19/02 à 15h00
Vent
2.94 m/s
Pression
1028 hPa
Humidité
75 %

Sondage