Le groupe RN demande à Marie-Guite Dufay de donner le nom de Samuel Paty à l'un des lycées de Bourgogne Franche-Comté

Publié le 22/10/2020 - 10:15
Mis à jour le 22/10/2020 - 11:01

Dans une lettre du 22 octobre 2020, Julien Odoul, président du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté demande à la présidente de région de donner le nom de Samuel Paty à l'un des 129 lycées de la région et l'organisation d'une exposition des caricatures de Charlie Hebdo à Dijon.  

Julien Odoul  © ©Facebook/Julien Odoul
Julien Odoul © ©Facebook/Julien Odoul

Lettre à Marie-Guite Dufay :

"Madame la Présidente,

Le 16 octobre dernier, notre pays a été frappé en plein cœur avec l’effroyable attentat islamiste perpétré contre Monsieur Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie au collège du Bois d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine (78).

Ce drame est un choc pour tous les Français et un traumatisme pour la communauté éducative qui tente de transmettre les savoirs, notre culture et nos valeurs malgré des pressions et des intimidations communautaristes récurrentes.  

Le professeur Samuel Paty a été sauvagement assassiné car il enseignait des principes fondamentaux constitutifs de notre République : la liberté d’expression, la liberté de penser, la liberté de critiquer les opinions et les religions. Le combat quotidien de ce soldat de la République était dédié à l’éveil de notre jeunesse et à la formation de futurs citoyens éclairés.

Afin que sa mémoire puisse servir d’exemple à ses collègues professeurs et aux élèves, je vous propose de donner le nom de Samuel Paty à l’un des 129 lycées de la région Bourgogne Franche-Comté.

En parallèle, à l’instar de plusieurs journaux qui ont republié les caricatures de Mahomet dans leurs colonnes ces derniers jours, je vous demande d’organiser une exposition des caricatures et dessins de Charlie Hebdo dans la galerie François Mitterrand du Conseil régional à Dijon. Par ce symbole fort, notre collectivité réaffirmerait la défense de nos valeurs communes et de notre modèle républicain face au fondamentalisme islamiste.

Vous remerciant par avance de l’attention que vous voudrez bien porter à mes requêtes, je vous prie d’agréer, Madame la Présidente, l’expression de mes salutations républicaines."

Julien Odoul, président du groupe Rassemblement National, conseiller régional de Bourgogne Franche-Comté

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

samuel paty

La France se souvient de Samuel Paty

Un an après • De nombreuses écoles, ses collègues enseignants et Emmanuel Macron lui rendront hommage. Un an après l'innommable, la France s'apprête à honorer la mémoire de Samuel Paty, dont l'assassinat a causé une vague d'émotion profonde dans tout le pays.    

Hommage à Samuel Paty au lycée Pergaud de Besancon : « Assassiner un professeur touche le coeur même de notre république, notre démocratie, notre laïcité… »

Enseignants, personnels, élèves, parents. Plus de 250 personnes de l'ensemble de la communauté éducative se sont réunies ce mercredi 21 octobre 2020 dans la cour du lycée Pergaud à Besançon pour rendre hommage au professeur d'histoire-géographie tué vendredi dernier près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine.

Politique

Castex annonce de nouvelles mesures contre les violences faites aux femmes : les actions déclinées dans le Doubs

Le Premier ministre, Jean Castex, a arrêté jeudi 25 novembre de nouvelles mesures "afin de renforcer la protection des victimes et la lutte contre les violences" à l'occasion de la Journée pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, notamment l'ouverture de nouvelles places d'hébergement. Dans le Doubs, Jean-François Colombet, préfet du Doubs, a réuni en préfecture le groupe de travail départemental sur les violences faites aux femmes du conseil départemental de prévention de la délinquance, d’aide aux victimes, de lutte contre les drogues, les dérivés sectaires et les violences faites aux femmes.

E-santé en Bourgogne Franche-Comté : La Région veut accélérer ses investissements pour la télémédecine

Ce mercredi 24 novembre, une visite des installations de télémédecine du CHU de Dijon, dédiées à la prise en charge et au suivi des patients victimes d’AVC (accident vasculaire cérébral), a été organisée par la Région Bourgogne Franche-Comté, en partenariat avec l’Agence régionale de santé. Ce projet a été financé dans le cadre du Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR).

500 euros de plus par mois pour les sages-femmes hospitalières : « Le protocole d’accord ne nous satisfait pas » (ONSFF en Bourgogne-Franche-Comté)

Une hausse nette de 500 euros en 18 mois. Après les revalorisations du Ségur de la Santé, à l’été 2020, les sages-femmes vont bénéficier de nouvelles améliorations de leurs conditions salariales. En effet, le gouvernement a annoncé lundi 22 novembre la signature d’un protocole d’accord avec une majorité de syndicats hospitaliers sur les sages-femmes.

Lutter contre la déforestation importée

La France veut faire de la déforestation importée une priorité lors de sa présidence de l'UE et a mis au point des outils qui permettent aux entreprises de ne pas acheter de matières premières contribuant à ce phénomène, a indiqué la secrétaire d'Etat Bérangère Abba. Un guide de bonnes pratiques des achats public a été édité en ce sens à destination des collectivités locales.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 6.57
légère pluie
le 01/12 à 15h00
Vent
7.67 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
97 %

Sondage