Le malus sur les voitures lourdes "sans doute" étendu dès 2024, annonce Beaune

Publié le 25/06/2023 - 17:56
Mis à jour le 25/06/2023 - 17:46

La taxe qui touche sous forme de malus les voitures neuves thermiques pesant plus de 1,8 tonne à l'achat va "sans doute" être étendue, via l'abaissement de ce poids dès le budget 2024, a indiqué dimanche le ministre des Transports, Clément Beaune.

 © DR
© DR

"A partir de 1,8 tonne", les voitures neuves thermiques subissent une taxe, dont le seuil d'application "va être abaissé progressivement et sans doute dès le projet de loi de finances pour 2024", a déclaré M. Beaune lors du "Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI". Le poids des voitures "doit être pris en compte pour des raisons écologiques", a rappelé le ministre. 

Plus un véhicule est lourd, plus il contient de matériaux et plus il consomme d'énergie pour se déplacer, ce qui augmente ses émissions de CO2 et donc le réchauffement de la planète.

En revanche, l'augmentation du malus pour les voitures lourdes ne touchera pas en 2024 les véhicules électriques qui émettent moins de CO2 que ceux équipés de moteurs à explosion fonctionnant aux carburants fossiles. "Il faut être cohérent", a souligné le ministre. "On est dans une phase de transition, il faut qu'on développe le véhicule électrique en France et en Europe", et c'est "le sens de l'histoire de prendre en compte des critères de poids", a-t-il dit.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Prévention solaire : les dermatologues francs-comtois prônent un “retour du bon sens”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Concours des pratiques agroécologiques le 5 juin : un jury d’experts pour représenter la région au Salon de l’agriculture 2025

L’Établissement public d'aménagement et de gestion de l'eau (EPAGE) Doubs Dessoubre, le Parc naturel régional du Doubs Horloger et la Chambre interdépartementale d’Agriculture Doubs-Territoire de Belfort nous informe de la tenue de l’édition locale du Concours des pratiques agro-écologiques - Prairies et Parcours le 5 juin 2024 dans le secteur de Pierrefontaine-Les-Varans.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.43
partiellement nuageux
le 13/06 à 15h00
Vent
3.05 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
41 %