Le niveau de vie en France baisse et l'intensité de la pauvreté augmente...

Publié le 09/09/2014 - 12:09
Mis à jour le 17/09/2014 - 23:58

Selon les derniers chiffres de l’Insee, le niveau de vie en 2012 en France métropolitaine est en baisse depuis 2011 de 1%. Le niveau médian de la population s’élève à 19.740 euros annuels (soit 1.645 euros par mois). Les 10 % des personnes les plus modestes ont un niveau de vie infe?rieur a? 10.610 euros. Les 10 % les plus aise?es disposent d’au moins 37.430 euros, soit 3,5 fois plus.

 ©
©

Etude Insee

Qu'est-ce que le niveau de vie ? 

C'est le revenu disponible du me?nage divise? par le nombre d’unite?s de consommation. Les unite?s de consommation (UC) sont calcule?es selon l’e?chelle d’e?quivalence dite de l’OCDE modifie?e, qui attribue 1 UC au premier adulte du me?nage, 0,5 UC aux autres personnes de 14 ans ou plus et 0,3 UC aux enfants de moins de 14 ans. Le niveau de vie est donc le me?me pour toutes les personnes d’un me?me me?nage. Le niveau de vie me?dian, qui partage la population en deux, est tel que la moitie? des personnes disposent d’un niveau de vie infe?rieur et l’autre moitie? d’un niveau de vie supe?rieur.

Le seuil de pauvrete?, fixe? par convention a? 60 % du niveau de vie me?dian de la population, s’e?tablit a? 987 euros mensuels. La pauvrete?, mesure?e par re?fe?rence a? ce seuil, diminue et revient a? un niveau proche de celui de 2010 : elle concerne 8,5 millions de personnes (13,9 % de la population), apre?s 8,7 millions en 2011 (14,3 %). Dans le me?me temps, l’intensite? de la pauvrete? augmente : le niveau de vie des personnes pauvres est relativement plus e?loigne? du seuil de pauvrete?.

La pauvrete? s’accroi?t parmi les familles monoparentales : leurs revenus d’activite? baissent, dans un contexte ou? les prestations sociales sont peu revalorise?es. A contrario, la situation relative des retraite?s s’ame?liore.

Les inégalités se réduisent légérement

Au regard des principaux indicateurs, les ine?galite?s se re?duisent le?ge?rement en 2012 par rapport a? 2011 pour revenir au niveau de 2010. Entre le premier de?cile, niveau de vie plafond des 10 % les plus modestes, et le neuvie?me de?cile, niveau de vie plancher des 10 % les plus aise?s, le rapport passe de 3,6 en 2011 a? 3,5 en 2012 (apre?s 3,5 en 2010). L'indice de Gini (indice mesurant le degre? d’ine?galite? d’une distribution, ici, le niveau de vie pour une population donne?e) baisse le?ge?rement, passant de 0,306 en 2011 a? 0,303 en 2012, retrouvant e?galement son niveau de 2010.

Enfin, le rapport entre la masse des niveaux de vie de?tenue par les 20 % de personnes les plus aise?es et celle de?tenue par les 20 % les plus modestes est stable a? 4,6, son plus haut niveau enregistre? depuis 1996. 

Le taux de pauvreté diminue, mais l’intensité de la pauvreté augmente

En 2012, 8,5 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvrete? mone?taire qui s’e?le?ve a? 987 euros par mois. Le taux de pauvrete? mone?taire s’e?le?ve a? 13,9 % de la population, soit une baisse de 0,4 point par rapport a? 2011. Ce recul du taux de pauvrete? au seuil de 60 % du niveau de vie me?dian s’inscrit toutefois dans un contexte ou? ce niveau de vie me?dian recule lui-me?me de 1,0 % ; il n’ est pas le signe d’ une hausse du niveau de vie des cate?gories les moins favorise?es.

De fait, la moitie? des personnes pauvres vivent avec moins de 784 euros par mois, soit, en euros constants, un niveau qui n’avait pas e?te? aussi bas depuis 2006. L'intensite? de la pauvrete? augmente donc nettement, passant de 19,1% en 2011 a? 20,5% en 2012 : les personnes pauvres sont globalement plus e?loigne?es du seuil de pauvrete?. 

Méthodologie

Les statistiques pre?sente?es ici sont tire?es des enque?tes Revenus fiscaux et sociaux re?tropole?es de 1996 a? 2004 et des enque?tes Revenus fiscaux et sociaux de 2005 a? 2012. En 2012, l’enque?te s’appuie sur un e?chantillon repre?sentatif de plus de 55.000 me?nages de France me?tropolitaine, issu de l’enque?te Emploi de l’Insee, sur leurs de?clarations fiscales, ainsi que sur les prestations sociales qu’ils ont perc?ues. Le champ retenu est celui des personnes vivant en France me?tropolitaine et appartenant a? des me?nages ordinaires dont la personne de re?fe?rence n’est pas e?tudiante et dont le revenu de?clare? est positif ou nul. Il exclut donc, notamment, les personnes en institution ainsi que les personnes sans domicile.

(Sources : INSEE)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez BAUD

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.17
légère pluie
le 21/05 à 9h00
Vent
3.37 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
83 %