Le Physik'Hall placé en liquidation judiciaire

Publié le 09/02/2017 - 09:56
Mis à jour le 09/02/2017 - 15:13

La célèbre salle de sport Physik'Hall (ex Nautilus) a été placé en liquidation judiciaire ce mercredi 8 février 2017 par le tribunal de commerce de Besançon. La salle a été contrainte de fermer ses portes brutalement.

recemment_mis_a_jour56.jpg
© DR
PUBLICITÉ

C’est une véritable institution qui disparaît dans le milieu du Fitness à Besançon, une des plus anciennes salles de la ville née en 1983 dans une ancienne usine de la Rue Bruand. Le plan de redressement de la salle de sports n’a pas été validé par le tribunal de commerce de Besançon qui a placé Physik’Hall en liquidation judiciaire. Dès l’annonce de la liquidation, le club situé au 33 rue Nicolas Bruand a brutalement fermé ses portes.

Concurrence « féroce » et « structure vieillissante »

Concurrencée par l’ouverture de nombreuses salles de sport de nouvelle génération et à bas coût, Physik’Hall était en difficulté depuis un certain temps. « La situation conjoncturelle et structurelle nous a menées à cette situation que nous regrettons profondément. Concurrence féroce, locaux et matériels vieillissants, augmentation des charges, etc. … » indique les dirigeants du club sur la page Facebook du club (ci-dessous). « C’est donc avec le cœur lourd et un sentiment d’injustice que nous arrêtons cette aventure, mais également avec la sensation d’avoir été au bout de ce qu’il était possible de faire« .

La fermeture est donc brutale. « Nous savions que ça n’allait pas bien » déclare une adhérente. « C’est triste. Pas cool pour les adhérents, pas cool pour les coaches et pas cool pour ceux qui étaient en formation dans le club…« . La plupart se disent tristes de cette nouvelle. Pour certains, le Nautilus, devenu le Notilus puis Physik’Hall en 2013 était comme une seconde famille  « Nous y avons tous passé des moments merveilleux de sports et de convivialité. C’est moche… »

Une éventuelle reprise ?

Pour les adhérents, il n’y aura plus de prélèvements effectués. Pour ceux qui ont versé une caution ou des mois d’avance, le mandataire judiciaire devrait informer les personnes concernées en cas de remboursement.

Un repreneur « réputé » dans le monde du Fitness serait éventuellement intéressé pour reprendre la clientèle et le personnel du club. Les négociations sont toujours en cours. Si elles aboutissent, il devrait reprendre contact avec les abonnés du club. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

RGIS recrute pour ses inventaires

RGIS recrute pour ses inventaires

Offre d'emploi • RGIS, société spécialisée dans la réalisation d’inventaires pour les acteurs majeurs de la grande distribution et la distribution spécialisée (hypermarchés, supermarchés, grandes enseignes de sport, prêt-à-porter, parfumerie…), recherche des inventoristes à Besançon.

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Bourgogne-Franche-Comté : la production industrielle a progressé en août

Banque de France • Les derniers chiffres de la Banque de France concernant la conjoncture économique en Bourgogne Franche-Comté pour le mois d'août 2019. "La production industrielle a globalement progressé, mais les carnets de commandes restent faibles. Un recul de la production est attendu", est-il indiqué. Dans les services marchands, l’activité a été dynamique et les prévisions demeurent favorables.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 28.21
ciel dégagé
le 21/09 à 12h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1015.74 hPa
Humidité
44 %

Sondage