Le plan loup déclenché en Saône-et-Loire après la détection d'un spécimen

Publié le 17/05/2021 - 18:58
Mis à jour le 17/05/2021 - 18:58

La préfecture de Saône-et-Loire a annoncé lundi le déclenchement du plan loup après avoir confirmé la présence du canidé dans le département.

"Les experts de l'Office français de la biodiversité (OFB) ont analysé six clichés photographiques pris dans la nuit de vendredi à samedi par les appareils qu'ils avaient posés sur la commune de Flagy. Ces photos confirment la présence d'un loup dans le Clunisois", explique la préfecture dans un communiqué.

"Sur la base de ces analyses", le plan national d'action sur le loup et les activités d'élevage a été activé par le préfet, s'articulant autour de "la protection des troupeaux, l'indemnisation des dégâts, le protocole d'intervention sur le loup", ajoute-t-elle.

"Neuf attaques" de troupeaux d'ovins, constatées ces dernières semaines dans le même secteur à La Vineuse-sur-Frégande, Flagy, mais aussi à Cortevaix, ont été consécutivement requalifiées "loup non écarté", ouvrant ainsi droit à indemnisation pour les éleveurs.

Le préfet Julien Charles a assuré les éleveurs de son soutien et rappelé que la protection des troupeaux "constitu(ait) un préalable obligatoire à la délivrance des autorisations de procéder à des tirs de défense".

Il a reçu lundi en fin d'après-midi une délégation d'éleveurs venus manifester plus tôt à près d'une soixantaine, selon la police, devant la préfecture, à Mâcon.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Week-end hivernal et neige jusqu'à lundi matin

L’hiver est bien là, avec ses pluies glacées, ses quelques flocons et ses températures proches de zéro. De la neige est attendue dès 300 mètres d'altitude avant une accalmie samedi après-midi et le retour d'averses neigeuses dans la soirée (vers 400m) et dimanche matin jusqu'en plaine (200m). Dimanche soir et jusqu'à lundi midi, on attend de la neige, parfois en quantité.

« La forêt est notre avenir » : les employés de l’ONF réclament des bras et une vision

"La forêt peut nous sauver si on la préserve": des centaines d'employés de l'Office national des forêts (ONF) ont manifesté jeudi pour demander la "renégociation du contrat avec l'État" qui prévoit 500 suppressions de postes, et une vision d'avenir pour affronter le changement climatique.

Lutter contre la déforestation importée

La France veut faire de la déforestation importée une priorité lors de sa présidence de l'UE et a mis au point des outils qui permettent aux entreprises de ne pas acheter de matières premières contribuant à ce phénomène, a indiqué la secrétaire d'Etat Bérangère Abba. Un guide de bonnes pratiques des achats public a été édité en ce sens à destination des collectivités locales.

Rassemblement pour le climat : environ 150 personnes à Besançon

De nombreuses manifestations se sont déroulées dans de nombreuses villes du monde, ce samedi 6 novembre 2021. L'objectif : accroître la pression sur les négociateurs réunis à la COP26. Organisé au dernier moment, le rassemblement a réuni 150 personnes à Besançon place Pasteur.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.76
couvert
le 07/12 à 3h00
Vent
5.05 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
100 %

Sondage