Le pôle cancérologie et biologie bientôt opérationnel à Besançon

Publié le 07/11/2015 - 08:30
Mis à jour le 15/04/2016 - 10:59

Adossé au CHRU de Besançon, le bâtiment PCBio est en cours d’aménagement avec l’arrivée progressive des équipements techniques et des services jusqu’en mars 2016. Il regroupera notamment toutes les activités de la cancérologie (sauf l'hématologie) et le siège de l'Institut régional fédératif du cancer.

dsc03774.jpg
Le bâtiment est l'un des premiers en France, dédié à la santé, à être labellisé Haute qualité environnementale. DR

Début 2016

PUBLICITÉ

Les déménagements vont s’échelonner sur ses cinq prochains mois. Les services d’oncologie n’arrivant pas avant décembre, suivie par la curiethérapie en janvier et la radiothérapie en mars. Le coût global du projet s’élève à 65 millions d’euros, dont la moitié est financé par le Ministère de la santé. Les collectivités territoriales (dont le Département du Jura) abondent, elles, à hauteur de 7,7 millions d’euros.

C’est en septembre 2010 que le regroupement des activités de cancérologie du CHRU a été décidé dans le cadre d’un projet global de modernisation. Cinq ans plus tard, le voilà quasi opérationnel.  Son équipement technique est en cours. Le PCBio sera notamment doté pour la radiothérapie de quatre accélérateurs de particules, implantés dans des bunkers dédiés, offrant « de nouvelles perspectives quant à la diversité des thérapeutiques qui pourront être proposées aux patients », assuraient les responsables du CHRU dans un communiqué au moment de la livraison du bâtiment au début de l’été 2015.

3.600 patients traités au CHRU en 2014

Pour rappel, en 2014, 6 879 patients ont été traités par chimiothérapie en Franche-Comté, dont 3 604 au CHRU de Besançon. Ce nouveau bâtiment disposera aussi en curiethérapie de quatre chambres à bas débit et d’un bunker dit à haut débit, permettant d’effectuer « en une demi-journée des séances réalisées, selon les méthodes classiques, sur plusieurs journées. »

On y retrouvera aussi répartis dans ses six niveaux, les 11 laboratoires du pôle biologie, une unité de chimiothérapie de 45 places, un plateau de consultations commun à l’oncologie, la radiothérapie et les soins de support, 30 lits d’hospitalisation complète et une unité de pharmacie clinique oncologie. Des locaux seront enfin dédiés à la recherche ainsi qu’aux associations et aux usagers.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

15 août : une semaine de dons en Franche-Comté

Pour l’EFS, le jour férié du 15 août représente 600 pochettes de sang en moins, rien qu’en Franche-Comté. Pour pallier à ce manque, il organise une semaine du don, jusqu'au 17 août, à Besançon, Belfort et dans plusieurs villages de la région. Un masseur sera même aux Hauts-du-Chazal...

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Neuf astuces pour éviter les piqûres de moustiques…

Le soleil, la chaleur… Que de bons côtés dans l’été qui nous feraient presque oublier que cette saison est également synonyme d’invasion de moustiques. Chaque année, les femelles moustiques (car oui, ce sont elles qui nous piquent !) sont responsables de millions de boutons qui démangent. Après avoir essayé les prises ou les sprays, nous nous sommes demandés quels étaient les remèdes naturels anti-moustiques...

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Ambroisie : Comment en venir à bout ?

Depuis quelque temps, une tache d'ambroisie, plante très allergisante, a été repérée à Besançon. Elle sera rapidement arrachée par les autorités compétentes. Que doit-on faire si l'on est confronté à cette plante sur son terrain ? Un agent de Fredon Franche-Comté nous répond.

Santé : évitez l’hydrocution

Santé : évitez l’hydrocution

Choc thermique • L'été est chaud, c'est donc l'occasion de profiter des lacs et des piscines des environs pour se rafraîchir et se détendre. Mais attention à l'hydocution ! Après un bon barbecue et quelques verres de rosé au soleil, on pourrait avoir envie courir dans l'eau pour se rafraîchir... Les professionnels de la santé vous diront que c'est une très mauvaise idée ! Voici quelques précautions à prendre avant de plonger.

Un pic allergique à l’ambroisie prévu en août

Un pic allergique à l’ambroisie prévu en août

Après la canicule et les pluies de ce week-end, on pouvait croire que le pic des pollens était terminé… et bien c’était sans compter sur l'ambroisie… Des prélèvements sont d'ailleurs effectués dès ce mardi 30 juillet 2019. Hélène Tissot, chargée de mission à ATMO Bourgogne Franche-Comté, spécialisée dans la surveillance de la qualité de l'air dans la région, nous en parle.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.76
partiellement nuageux
le 21/08 à 0h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1028.17 hPa
Humidité
94 %

Sondage