Le preneur d’otages de Besançon devant un juge

Publié le 13/01/2011 - 06:44
Mis à jour le 15/04/2019 - 16:03

Un mois jour pour jour après la prise d’otages à la maternelle Fourier dans le quartier Planoise à Besançon, l’adolescent sera présenté dans la matinée à un juge d’instruction.

 ©
©




L’enquête avait révélée que l’adolescent de 17 ans n’avait jamais été réellement violent avec les enfants qu’il avait pris en otage à l’ouverture de l’école le 13 décembre dernier. Après avoir été maitrisé lors de la livraison de la collation en début d’après midi, il avait été placé en garde à vue avant d’être transféré à l’hôpital psychiatrique à Novillars.

Aujourd’hui, les médecins estiment que l’adolescent va mieux et que la justice peut suivre son cours. Ce matin, le juge d’instruction devrait le mettre en examen pour séquestration aggravée et prise d’otages dans un établissement scolaire.

En détention provisoire ?

La question est finalement de savoir que va faire le juge des libertés en attendant le procès de l’adolescent devant le tribunal correctionnel.  Deux hypothèses : soit il placera le preneur d’otages en détention provisoire soit en liberté conditionnelle sous contrôle judicaire dans un établissement spécialisé.

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Fromagerie Mulin : le juge des référés maintient la consignation d’1.5 million d’euros

Le 22 novembre 2023, la société Mulin a demandé au tribunal l'annulation de l'arrêté préfectoral la rendant redevable d'une somme d'1.5 million d'euros consignée et destinée à financer la mise aux normes de sa station d'épuration. Le tribunal administratif de Besançon a finalement tranché et ne s'opposera pas à l'arrêté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.76
nuageux
le 25/02 à 9h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
95 %