Le procès d'un braquage en Suisse reporté pour Covid

Publié le 22/11/2021 - 11:55
Mis à jour le 22/11/2021 - 11:55

Le procès de six hommes, qui devaient comparaître à partir de lundi 22 novembre 2021 devant la cour d’assises de Lyon pour le braquage d’un fourgon en Suisse au butin record de plus de 38 millions d’euros, a été renvoyé, un des accusés ayant été testé positif au Covid-19.

"Il m'a appelé dans la soirée de vendredi, il présente des symptômes importants", a indiqué à la cour son avocat Julien Charle. Le suspect "doit rester isolé durant une période de dix jours", a ajouté le pénaliste, se déclarant opposé à l'éventualité d'une disjonction. "Il me paraît totalement inconcevable de le juger sans les autres accusés".

La cour a ainsi décidé de renvoyer l'affaire, jugeant "nécessaire de juger les six accusés ensemble", a déclaré le président Éric Chalbost. L'audience a été reprogrammée au 7 juin 2022. Le procès devait durer dix jours. Deux des six suspects restent détenus et quatre demeurent sous contrôle judiciaire. Originaires de la région lyonnaise et de Haute-Savoie, les six hommes âgés de 37 à 52 ans sont accusés de vol à main armée en bande organisée, enlèvement et séquestration.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 24 mai 2017. Une fourgonnette blindée de transport de fonds de la société Loomis a été stoppée par un commando à bord de trois puissantes voitures, sur une bretelle d'autoroute à Eyssins, dans le canton de Vaud. Les deux convoyeurs ont été ligotés et emmenés dans le coffre d'une voiture, pendant qu'un assaillant prenait le volant du fourgon, jusqu'à Divonne-les-Bains (Ain). Les braqueurs ont raflé des sacs de billets de. différentes devises, quatre lingots d'or, et des milliers de pierres précieuses, pour un butin total évalué à plus de 40 millions de francs suisses, soit plus de 38 millions d'euros.

Les suspects ont été interpellés quelques heures plus tard par la brigade de recherche et d'intervention (BRI) de la police judiciaire de Lyon dans une villa de Chavanod (Haute-Savoie). Les policiers, qui avaient placé les suspects sous surveillance depuis plusieurs mois,  ont retrouvé les billets froissés dans des sacs, ainsi que cinq fusils Winchester et Kalachnikov, deux pistolets automatiques Sig-Sauer, et un revolver Ruger.

Renseignements précis, préparatifs, interception de fourgon, armement lourd et incendie de véhicules, ce mode opératoire attribué aux gangs lyonnais s'est répété ces dernières années en Suisse, questionnant les mesures de sécurité des transports de fonds dans ce pays.

(SOURCE AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Justice

Chute mortelle à Besançon :  la version des policiers et du gérant de la discothèque corroborée par l’enquête

L'enquête sur les circonstances de la chute mortelle d'un jeune homme fin juillet à Besançon, après une altercation devant une discothèque, corrobore les dires des policiers et du gérant de l'établissement lancés à sa poursuite et qui nient toute responsabilité dans  son décès, a indiqué le parquet de Besançon.

Tribunal administratif de Besançon : la médiation devient obligatoire dans certains contentieux

Depuis 2017, le recours au juge administratif n’est pas la seule forme de résolution des conflits ni nécessairement la plus adaptée. La médiation préalable, moins onéreuse, plus rapide et plus discrète, a fait ses preuves en permettant de régler de nombreux conflits ces cinq dernières années. Elle devient obligatoire dans certains contentieux. Thierry Trottin, président du tribunal administratif de Besançon, nous en parle.

Justice : l’enregistrement sonore ou audiovisuel d’une audience au tribunal est désormais possible, mais…

Depuis la loi du 22 décembre 2021, toute personne a le droit de filmer ou enregistrer une audience dans un tribunal, à condition de remplir plusieurs critères et pas des moindres… Thierry Trottier, président du tribunal administratif de Besançon nous en parle.

 Tribunal administratif de Besançon : un délai de jugement qui jamais été aussi court…

Le président du tribunal administratif de Besançon, Thierry Trottier, a présenté ce mardi 5 juillet les chiffres de l’année 2021 et du premier semestre 2022. Pas moins de 2.111 nouvelles requêtes y ont été traitées en 2021, un chiffre en hausse par rapport à 2020, mais en recul par rapport aux années précédentes principalement en raison de la crise sanitaire. Le tribunal administratif de Besançon peut se targuer de juger les affaires plus rapidement qu’au niveau national soit 7 mois et 12 jours.

Suisse : trois motards des Bandidos incarcérés

Un tribunal suisse a envoyé ce jeudi 30 juin 2022 en prison trois membres de la bande de motards des Bandidos pour des faits survenus lors d'un violent affrontement les opposant aux Hells Angels et leurs alliés les Broncos.
 

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.06
nuageux
le 15/08 à 3h00
Vent
1.27 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
94 %

Sondage