Le PS remporte de justesse la législative du Doubs face au FN

Publié le 09/02/2015 - 07:56
Mis à jour le 09/02/2015 - 14:30

Le socialiste Frédéric Barbier a gagné d’une courte tête le duel qui l’opposait dimanche à la candidate du FN, Sophie Montel, au second tour de la quatrième législative partielle du Doubs, avec 51,43% des suffrages contre 48,57%, dans un scrutin qui avait valeur de test national.

1225008665.jpg
Les semaines qui viennent s'annoncent houleuses au sein du parti socialiste©carvy

RÉSUMÉ

PUBLICITÉ

Frédéric Barbier, 54 ans, permet ainsi au PS de mettre un coup d’arrêt à une série noire de 13 échecs électoraux depuis le début du quinquennat de François Hollande.

Après sa victoire, M. Barbier a déclaré: «Je ne me réjouis pas, je ne pavoise pas; ce succès, je le dois aux forces républicaines». Le député élu de la 4e circonscription occupera le siège de Pierre Moscovici laissé vacant. «Cette élection peut être un tournant de ce quinquennat. Il faut garder l’esprit d’union nationale autour des valeurs de la République», a-t-il ajouté, en référence aux manifestations ayant suivi les attentats à Paris il y a un mois.

«Cette élection n’a pas été facile», a-t-il reconnu. «J’ai une pensée pour le candidat de l’UMP» (Charles Demouge, qui avait recueilli 26,54% des voix au premier tour, NDLR), a-t-il ajouté.

Il a ensuite remercié nommément les ténors de droite et du centre Alain Juppé, Nathalie Kosckiusko-Morizet, Jean-Christophe Lagarde et François Bayou, «qui se sont affranchis» des consignes en lui apportant leur soutien.

L’UMP avait appelé ses électeurs à voter blanc ou à s’abstenir, sans leur demander de faire barrage au Front national. Le parti avait choisi, mardi, d’opter pour le «ni-ni» (ni vote FN, ni vote PS), contre l’avis de Nicolas Sarkozy qui plaidait pour une inflexion, avec un texte appelant à faire barrage au Front national.

De son côté, la candidate frontiste, 45 ans, arrivée en tête du 1er tour avec 32,60% des voix (contre 28,85% à M. Barbier), a reconnu sa défaite, qu’elle a néanmoins qualifiée de «victoire».

«Nous finissons avec environ 49,1%. Les socialistes l’emportent d’une courte tête. C’est une grande satisfaction. Même si on ne gagne pas ce soir, ça sent quand même la victoire», a déclaré Mme Montel à l’AFP.

«Nous voyons voler en éclats le tripartisme car M. Barbier était soutenu par le PS, mais aussi par Juppé, NKM et les autres», a-t-elle estimé, soulignant «un score au rabais pour le PS». «Maintenant, c’est le FN contre le système, contre la caste», a-t-elle prévenu.

Les électeurs UMP en arbitres

La mobilisation des électeurs a été nettement plus forte dimanche, avec un taux de quelque 49%, contre 39,5% au premier tour. Sous un ciel gris, les électeurs se sont pressés vers les mairies et écoles de la région.

Un sondage Ifop, publié jeudi, donnait la gauche gagnante dans cette circonscription industrielle et ouvrière, berceau du constructeur automobile PSA Peugeot Citroën.

Détendu et affichant un sourire en fin de matinée, Frédéric Barbier a voté à Pont-de-Roide, serrant au passage les mains de plusieurs connaissances, a constaté un journaliste de l’AFP.

«J’ai conscience que je suis le seul candidat à voter» aujourd’hui, a-t-il déclaré. La candidate FN, qui habite une commune située à une vingtaine de kilomètres de Besançon et ne votait pas dans la circonscription, avait choisi de visiter une demi-douzaine de bureaux de vote dans l’après-midi. Devant la presse, elle se déclarait alors «assez confiante» sur l’issue du scrutin.

66.826 électeurs étaient appelés aux urnes

Cette partielle, destinée à pourvoir le siège laissé vacant dans la 4e circonscription par le socialiste Pierre Moscovici après son départ pour la Commission européenne, avait été érigée en test par l’ensemble de la classe politique avant les prochaines départementales. Mme Montel, eurodéputée FN et lepéniste de la première heure, faisait face au vice-président du conseil général du Doubs, homme du terroir.

Pour l’emporter, le candidat socialiste devait compter sur un report de voix des électeurs de l’UMP, après l’échec de leur candidat au 1er tour. Les électeurs de l’UMP se trouvaient donc de facto placés en position d’arbitres pour départager les candidats.

Ce scrutin a attisé les passions politiques jusqu’au plus haut sommet de l’Etat: jeudi, François Hollande s’était impliqué à son tour dans le débat sur la consigne de vote de l’UMP, reprochant au parti et à Nicolas Sarkozy de ne pas se prononcer contre le FN.

Samedi, à la veille du scrutin, Marine Le Pen avait estimé que l’ancien chef de l’Etat, avec son souhait initial d’un appel à voter blanc ou à s’abstenir tout en rejetant le FN, avait fait un «pas chassé vers le PS».

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le décret sur la réforme de l’assurance chômage publié au JO

Le ministère du Travail a publié dimanche 28 juillet 2019 au Journal officiel le décret mettant en oeuvre la réforme vaste et controversée de l'assurance chômage annoncée le 18 juin. Ce texte de six articles comprend surtout une annexe de 190 pages qui constitue le nouveau règlement de l'assurance chômage. Par ailleurs, une expérimentation est prévue en Bourgogne-Franche-Comté et Centre-Val de Loire "d'un journal de la recherche d'emploi" tenu par les chômeurs.  

Plan social à GE : Le Maire assure l’intersyndicale de son « engagement total »

Plan social à GE : Le Maire assure l’intersyndicale de son « engagement total »

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a assuré l'intersyndicale de General Electric (GE) à Belfort de son "engagement total pour garantir la pérennité du site industriel", marqué par un plan de suppression d'un millier d'emplois, dans un courrier obtenu ce vendredi 26 juillet 2019 par l'AFP.

La PMA pour toutes commence à voir le jour…

La PMA pour toutes commence à voir le jour…

Au terme d'une longue gestation, l'accouchement débute ce mercredi 24 juillet 2019 avant le faire-part de naissance dans quelques mois : la première grande réforme sociétale du quinquennat Macron, l'extension de la PMA à toutes les femmes, est présentée en Conseil des ministres avant son examen à l'Assemblée à la rentrée.

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Vote sous tension à l’Assemblée sur le Ceta

Après des débats musclés, l'Assemblée s'apprête à voter ce mardi 23 juillet vers 16h15 la ratification du controversé traité de libre-échange entre l'UE et le Canada (Ceta), "positif" pour l'économie française selon ses défenseurs, mais porteur de "risques" environnementaux et sanitaires d'après ses opposants.

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

Ceta: Hulot appelle les députés à avoir « le courage de dire non »

A la veille du vote à l'Assemblée nationale sur le traité de libre-échange UE-Canada (Ceta), Nicolas Hulot a exhorté lundi 22 juillet 2019  les parlementaires à voter contre cet accord qui risque à ses yeux d'ouvrir la porte à des substances dangereuses via un abaissement des normes sanitaires.

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

Municipale 2020 à Besançon : le candidat Jean-Philippe Allenbach dévoile ses premières propositions

"Liste Utinam" • Le régionaliste a tenu une conférence de presse jeudi 18 juillet 2019 afin de faire connaître sa candidature officielle pour l'élection municipale de mars 2020à Besançon. Jean-Philippe Allenbach dit avoir déjà au moins une vingtaine de noms sur sa liste et dévoile les propositions que les autres candidats " ne pourront pas lui prendre". 

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

« Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme » (M.Schiappa)

Alors que nous apprenions ce mercredi 10 juillet 2019 vers 22h16 l'officialisation de l'investiture d'Eric Alauzet par le bureau exécutif La République En Marche, le ton est monté à Paris, selon Le Parisien, qui relate les propos tenus par la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.29
peu nuageux
le 18/08 à 12h00
Vent
4.45 m/s
Pression
1010.25 hPa
Humidité
51 %

Sondage