Le site Alstom Power Systems Steam certifié Iso 50001 !

Publié le 15/07/2015 - 14:42
Mis à jour le 15/07/2015 - 14:42

Le site Alstom Power Systems Steam de Belfort a reçu la certification ISO 50001 (le périmètre concerne le bâtiment 329). Cette reconnaissance, qui illustre la politique énergétique menée par le Groupe, est le fruit d’une démarche volontaire amorcée il y a près d’un an par Jean Nicolas Losfeld, responsable des services généraux. 

recemment_mis_a_jour366.jpg
©Alstom

Politique énergétique

PUBLICITÉ

La certification ISO 50001, qui se fonde sur l’amélioration continue de la performance énergétique, guide les entreprises dans la mise en œuvre d’un système de gestion de l’énergie et permet de faire un meilleur usage de celle-ci. Le management passe par la gestion rigoureuse des énergies utilisées dans le fonctionnement d’un bâtiment (chauffage, électricité, consommation d’eau, utilisation d’appareils électriques, …). Cette norme détermine l’ensemble des postes énergétiques et permet de les hiérarchiser et d’établir une revue énergétique selon un mode d’évaluation environnemental.

Benoit Valgueblasse, chef de projet de la norme certification ISO 50001 à Belfort Thermal Systems, a déclaré que "Alstom se doit de montrer l’exemple en matière de performance énergétique. C’est une des normes qui sera exigée par les clients et nécessaire pour les marchés futurs, comme ce fut la cas pour ISO 9001".

"Intégrer le management de l'énergie à l'ensemble de nos efforts contribue à améliorer notre management de la qualité et de l’environnement. L'optimisation de l'utilisation de nos sources d'énergie disponibles nous permet d’accroître l’efficacité énergétique, de réduire les coûts et d’améliorer la performance énergétique. C'est une grande première pour le site de Belfort et pour le groupe Alstom, qui s'inscrit dans une démarche d'excellence opérationnelle", a commenté Guillaume Turc, Directeur Steam Plants France.

La certification du bâtiment 329 du site d’Alstom de Belfort a été facilitée par une démarche collective d’entreprises au sein de la CCI Franche-Comté et une volonté forte de la Direction d’Alstom qui poursuit l’objectif de réduire l’impact environnemental de ses activités. 

Les premières actions opérationnelles de cette démarche avaient permis en 2014 de diminuer l’empreinte énergétique du bâtiment de 38%. Concrètement, cela passe par la prise en compte des conditions de travail en ajustant l’hygrométrie dans les espaces de travail, en adoptant les consignes de travail et les plages de fonctionnement et en adoptant quotidiennement des "éco gestes" simples, comme par exemple éteindre les lumières, écrans et ordinateurs.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une convention pour définir les moyens des Chambres de commerce et d’industrie en Bourgogne Franche-Comté

Bernard Schmeltz, préfet de Bourgogne-Franche-Comté, préfet de Côte-d'Or, et Rémy Laurent, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bourgogne Franche-Comté, ont signé lundi 2 décembre 2019 une convention définissant les moyens alloués et les objectifs fixés aux CCI de Bourgogne Franche-Comté pour les trois prochaines années. Le tout, dans un contexte de baisse très importante de la ressource des CCI.

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.

Temporis, ‘‘LA’’ solution locale et indépendante en termes d’emploi

Publi-info • Vous cherchez un job ? Vous cherchez à recruter une comptable, un responsable de production et même un intérimaire pour un remplacement ? En Franche-Comté, Temporis (Intérim et recrutement) sait apporter une solution adaptée à vos besoins parce que les 11 collaborateurs de cette entreprise savent aller au-delà du traditionnel CV.

Toccata : un Bisontin lance la première start-up de formation sur mobile pour les salariés de l’aide à domicile et aidants familiaux

Thomas Balandret, un Bisontin jeune diplômé d'une grande céole de commerce parisienne, a fondé la première start-up de formation sur mobile pour les salariés de l'aide à domicile et aidants familiaux. Elle s'appelle Toccata. Au salon des Services à la personne qui s'est déroulé à Paris en novembre 2019, le créateur d'entreprise a remporté un franc succès avec ses solutions innovantes…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.2
légère pluie
le 07/12 à 12h00
Vent
3.33 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
84 %

Sondage