Alerte Témoin

Le sort de la Grèce et de l'euro "se joue en bonne part aujourd'hui", selon Moscovici

Publié le 22/06/2015 - 11:10
Mis à jour le 22/06/2015 - 11:10

"Le sort de la Grèce, de l'euro se joue en bonne part aujourd'hui", a affirmé lundi 21 juin 2015 le Commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici à quelques heures d'un sommet européen qui pourrait permettre de régler la crise grecque.

Cette crise a déjà été l'occasion de maintes réunions présentées comme très importantes, mais "cette fois c'est décisif", a déclaré le commissaire, disant croire en un accord ce soir.

La journée du lundi 22 juin 2015 est une journée de réunions marathon à Bruxelles avec tous les acteurs de la crise, à quelques jours d'échéances financières cruciales qu'Athènes n'a plus les moyens d'honorer. Un défaut de paiement risquerait d'entraîner l'éjection du pays hors de la zone euro,  éventualité que tous les participants disent vouloir éviter. "Nous arrivons au moment absolument décisif", a déclaré le commissaire européen sur Europe 1, estimant qu'il "nous reste peu d'heures".

Dimanche soir 21 juin 2015, le gouvernement grec a transmis une série de contre-propositions à opposer aux volontés des créanciers d'Athènes. "Elles vont dans le bon sens, elles peuvent permettre une base d'accord, cela veut dire qu'il y a encore de quoi discuter", a déclaré M. Moscovici. "Le gouvernement grec a enfin compris, je crois, qu'il fallait envoyer des contre-propositions concrètes et solides", dit-il.

Un sentiment positif partagé par le ministre des Finances  Michel Sapin qui, sur RFI, a jugé "de qualité", le travail autour des dernières propositions d'Athènes.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Crise économique du coronavirus : BGE Franche-Comté s’engage auprès des Travailleurs indépendants

Dans le contexte sanitaire actuel et au vu des conséquences sur les petites entreprises suite au confinement entamé depuis le 17 mars 2020, le réseau BGE en lien avec Le Ministère du Travail a missionné les BGE sur les territoires pour qu’elles apportent aide et conseils aux travailleurs indépendants les plus fragiles.

Entreprises, vous avez des surblouses, des masques…? Faites vous connaître

Appel au don de matériel de protection • Pour répondre aux besoins en matériel manquant dans les établissements de santé, la CCI du Doubs coordonne un nouvel appel aux dons de matériels de protection. L'hôpital de Besançon a par exemple un besoin urgent de surblouses pour le personnel soignant.

Confinement : chômage partiel ou travail ?  Quelles conditions  ? Quelles nouvelles mesures ? Quelles démarches ?

Entreprises •

Entre l'appel #RestezChezVous, la poursuite de l'activité économique et les problématiques des entreprises, l'équation n'est pas toujours évidente tant pour les travailleurs que pour les chefs d'entreprises. Ce dimanche Gérald Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics, a annoncé un renforcement des mesures d’aide aux entreprises. Mais il y a des conditions. 

Offre d'emploi
 5.81
partiellement nuageux
le 30/03 à 12h00
Vent
6.97 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
51 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune