Le "steak" végétal industriel, une si bonne alternative à la viande ?

Publié le 10/02/2023 - 13:58
Mis à jour le 10/02/2023 - 09:15

L'OEIL DE LA DIET • Cette semaine, l'une de nos diététiciennes bisontines, Valentine Caput, décortique le "steak" végétal industriel.  

On le sait, la consommation de viande rouge est en baisse en France : 300 g par semaine et par personne en 2019 contre 400 g en 2010 (Sources Credoc). Ce phénomène s'est accentué à cause des différents scandales sanitaires et les actions coup de poing des défenseurs de la cause animale, mais aussi la prise de conscience de l'impact de l'élevage intensif pour la planète.

Les industriels de l'agroalimentaire ont senti le vent venir et ont alors imaginé des substituts : le "steak" végétal naissait de leur imagination fertile ! On les voit alors fleurir dans les supermarchés avec la même taille, la même forme, parfois la même couleur que le steak de boeuf, mais... rarement le même goût ! Normal : même si tous se revendiquent aussi riches en protéines (soja/légumineuses/pois) mais ce n'est pas toujours le cas, la qualité n'a rien à voir !

Lorsque l'on se penche sur la composition, il y a de quoi reculer : en moyenne une vingtaine d'ingrédients dont des additifs, colorants, gluten, graisses trans, gommes guar et xanthane, maltodextrines, ACE - agents cosmétiques économiques- et surtout sel. Ces aliments répondent donc clairement à la définition d'aliments ultransformés !

Si vous n'aimez pas le steak, il vous restera les nuggets, saucisses ou boulettes végétales, mais restons ... cohérents ! C'est parfois en fuyant un produit brut que l'on se retrouve à manger plein d'ingrédients agglomérés...

Vous l'aurez compris : végétarien industriel ne rime pas souvent avec sain ! S'orienter vers un régime flexitarien si besoin, c'est-à-dire manger de la viande occasionnellement, préférer l'omelette ou une recette maison alliant féculents et céréales... sera autant profitable à votre santé qu'à votre porte-monnaie !

Infos +

  • Valentine Caput
  • Diététicienne Nutritionniste
  • 7 rue Madeleine Brès à Besançon

© Libre de droit

1 Commentaire

le mot steak désigne de la viande pas du végétal............
Publié le 1 mars 2023 à 18h48 par robert macarena • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Santé

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Une nouvelle salle de radiologie interventionnelle multimodale au CHU de Besançon

Le 11 décembre 2023, un premier patient a bénéficié de cette nouvelle salle au sein du CHRU de Besançon. Un véritable pas en avant dans les équipements de pointe puisque l’hôpital fait partie des dix établissements en France à avoir acquis ce dispositif d’imagerie. Quels sont les enjeux ? Nous avons fait le point avec Eric Delabrousse, chef du pôle imagerie du CHU de Besançon.

Assurance maladie : les modalités de dépistage de cancer désormais en ligne

En 2024, l’Assurance maladie a souhaité faciliter l’accès et les démarches concernant le dépistage des cancers du sein, du col de l’utérus et colorectal. Comme l’indique le site officiel de l’administration française : “Service-Public.fr”, il est désormais possible, pour les personnes concernées, de suivre les modalités d'invitation au depistage du cancer en ligne, directement sur leur espace personnel Ameli.

Médecin généraliste : vers une consultation à 30 euros sous conditions

L’Assurance maladie a ouvert jeudi 8 février 2024 la voie à une hausse à 30 euros de la consultation des médecins généralistes, lors des négociations tarifaires avec les syndicats de praticiens libéraux, tout en exigeant en retour des "évolutions en faveur de l’amélioration de la santé de la population".

La salle multimodale de radiologie interventionnelle du CHU de Besançon prochainement inaugurée

Équipement à la pointe de l’innovation en termes d’imagerie opératoire, la nouvelle salle multimodale de radiologie interventionnelle du CHU de Besançon sera inaugurée le 14 février prochain en présence de la présidente de région Marie-Guite Duffay et le directeur général du CHU Thierry Gamond-Rius.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.86
pluie modérée
le 22/02 à 0h00
Vent
8.66 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
78 %