Le tribunal de commerce d'Epinal valide la reprise de Parisot-Mattaincourt

Publié le 10/04/2014 - 17:30
Mis à jour le 10/04/2014 - 18:48

Le tribunal de commerce d'Epinal a donné son accord jeudi à la reprise de l'entreprise Parisot-Mattaincourt par un groupe de cadres du Groupe Parisot, leader français de la fabrication de meubles qui emploie environ 2.000 salariés dont plus de 830 en Haute-Saône.

capture_decran_2012-11-07_a_12.12.13.png
©
PUBLICITÉ

La décision rendue à Epinal devrait permettre à plus de 1.800 salariés du fabricant de meubles de conserver leur emploi. L’entreprise Parisot-Mattaincourt (Vosges), filiale du Groupe Parisot basée à Saint-Loup-sur-Semouse (Haute-Saône) sort ainsi de la procédure de redressement judiciaire dans laquelle elle avait été placée en novembre 2012.

Le tribunal de commerce d’Epinal a confirmé une décision rendue mardi à Vesoul, en donnant à son tour son accord à la reprise de l’ensemble du groupe par dix cadres et un actionnaire de référence, François-Denis Poitrinal. Ces derniers avaient déposé en mars un dossier de reprise de l’ensemble du groupe devant les deux tribunaux.

Un projet d’investissement de 12 millions d’euros

Un porte-parole des repreneurs a réagi avec satisfaction. « C’est une nouvelle page positive qui s’écrit et met fin à l’ensemble des procédures judiciaires en cours depuis 18 mois ». La décision du tribunal vosgien « confirme que le site de Mattaincourt fait bien partie du plan de continuité porté par les repreneurs », a-t-il ajouté. Le plan de reprise globale des repreneurs porte sur les sites français de Saint-Loup-sur-Semouse (Haute-Saône), Corbenay (Haute-Saône), Mattaincourt (Vosges), et deux sites de production en Roumanie, a dit le porte-parole.

Le projet prévoit la reprise de l’ensemble du personnel des sites haut-saônois (831 salariés) et roumain (environ 1.000 salariés). En revanche, une quarantaine de postes devraient disparaître à Mattaincourt (290 salariés), a-t-il précisé.

Les repreneurs prévoient un investissement total de 12 millions d’euros, dont 5 millions d’euros à investir sur le site vosgien sur trois ans. Quelque 2 millions d’euros devraient être investis à Mattaincourt dès 2014 et 7 millions sur les autres cette même année. Avant la reprise, le groupe Parisot était détenu à 49% par la famille Parisot, et à 51% par Windhurst Industries, leader européen de l’aménagement d’intérieur.

Cette cession met ainsi fin à une épopée de près de 80 ans pour la famille Parisot. Jacques Parisot, grand-père de l’ancienne présidente du Medef Laurence Parisot, qui n’entretient plus de liens avec l’entreprise depuis plusieurs années, avait créé en Haute-Saône l’entreprise de fabrication de meubles en 1936.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.12
légère pluie
le 15/10 à 15h00
Vent
4.493 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
97 %

Sondage