L’ECDE, une école pour "donner du sens à ses compétences"

Publié le 12/04/2022 - 08:45
Mis à jour le 29/04/2022 - 18:41

PUBLI-INFO •

Ouverte il y a bientôt 10 ans, l’École des Cadres et Dirigeants pour Entreprendre (ECDE) accueille chaque année dans ses locaux du chemin de Palente à Besançon quelque 200 étudiants en alternance, futurs BAC+5. Leur point commun : ils sont impliqués dans le développement de leur entreprise d’accueil et souhaitent devenir des managers responsables.

Cette école, à taille humaine, accompagne de manière personnalisée les alternants dans leur projet depuis leur inscription en BAC+3 ou BAC+4, jusqu’à leur insertion professionnelle, BAC+5 en poche. Les formations proposées s’articulent autour du développement économique et du management de projets (entrepreneuriat, gestion/management, relation d’affaires, transformation numérique, logistique…).

Le projet comme carburant

"Sans envie, sans rêve, sans motivation, il n’y a pas de moteur", affirme Philippe Chevassus, co-fondateur et directeur pédagogique de l’école, "notre travail est de faire émerger un projet, et de permettre aux alternants d’oser réfléchir à leur devenir."

Quels que soient la personnalité, l’âge, le parcours, l’expérience, la vision des alternants de l’ECDE, l’équipe pédagogique se veut très ouverte pour former au mieux les managers de demain. "Dès leur accueil, nous sommes sensibles au projet personnel des étudiants", nous explique Charles Sibille, également co-fondateur et directeur de l’ECDE, "et en fonction de leurs souhaits et de leur ambition, nous réfléchirons à « comment » avancer ensemble. Nous ne sommes pas là pour mettre les alternants dans des cases !".

Avec un projet comme carburant, l’apprentissage peut démarrer…

L'ECDE, 4K, chemin de Palente à Besançon © Alexane Alfaro

L’apprentissage comme moteur

Pour former les futurs managers, l’ECDE est très attentive au lien fait entre l’apprentissage à l’école et celui en entreprise. L’équipe d’encadrement met un point d’honneur à ce que les étudiants évoluent à l’ECDE dans un cadre professionnel, exigeant, sécurisant, et respectueux des personnes. "C’est cet environnement qui permet d’entrer dans l’apprentissage et d’acquérir une vraie posture professionnelle", souligne Philippe Chevassus.

Les étudiants entrent à l’ECDE avec un "itinéraire" pour en sortir avec un "parcours". Comme l’explique le directeur pédagogique, "l’itinéraire est pré-établit, le parcours individualisé. L’enjeu est de permettre aux alternants de rencontrer au gré de leur formation les éléments qui construiront et affirmeront leur personnalité professionnelle.  C’est un travail passionnant !".

Un tremplin vers l’insertion professionnelle

La plupart des étudiants arrivent déjà avec un BAC+3 validé dans un domaine de formation différent, parfois assez technique. Ils viennent se former au monde de l’entreprise et au management de projet et acquièrent une double compétence recherchée par les employeurs. 

Pour Charles Sibille, "cette particularité fait de l’ECDE une école différente, où les alternants sont déjà dotés d’une maturité et d’une expérience ; c’est un vrai tremplin vers l’insertion professionnelle." 

L’ECDE a été la 1ère école de Bourgogne Franche-Comté à proposer une formation dédiée au Management de Projet, qui répond au besoin des entreprises de la région, notamment dans le secteur de l’industrie et de la logistique.

L'ECDE, 4K, chemin de Palente à Besançon © Alexane Alfaro

Une école, une philosophie 

L’ECDE attache autant d’importance au contenu des modules qu’à la façon dont les alternants apprennent. Par exemple, en parallèle des travaux individuels, ils travaillent régulièrement en groupe sur des cas réels d’entreprises. Apprendre à travailler en mode collaboratif n’est pas une mince affaire et nécessite de s’organiser, d’anticiper, de planifier, de se comprendre ; comme en entreprise.

"Pour que l’apprentissage soit optimal, il est nécessaire d’assurer une proximité avec les alternants tout au long de leur formation et de suivre de près leur acquisition de compétences", explique Charles Sibille qui souhaite également associer davantage les tuteurs dans la formation.

L'ECDE, 4K, chemin de Palente à Besançon © Alexane Alfaro

Comment postuler à l’ECDE ?

Il est possible de s’inscrire directement via le site internet. Chaque candidat se verra proposer un moment d’échange avec un membre de l’équipe et des étudiants ambassadeurs de l’école. Si l’envie se concrétise, un entretien de recrutement sera organisé afin de bien comprendre le projet professionnel du candidat et de l’aider à le clarifier si nécessaire. 

Après validation de « prérequis », l’ECDE accompagnera chaque postulant dans la recherche de son entreprise de manière individualisée. Objectif : trouver celle qui correspondra au mieux à son projet et dans laquelle il pourra apporter une valeur ajoutée.

Pour les étudiants qui seraient déjà en alternance, il sera également possible d’imaginer comment poursuivre la collaboration dans leur entreprise d’accueil.  

Portes ouvertes le 7 mai !

L’ECDE organise une journée portes ouvertes le 7 mai de 10h à 15h pour découvrir l’école et rencontrer des étudiants ou l’équipe pédagogique.

  • Inscriptions obligatoires sur ecde.eu

Infos pratiques

  • École des cadres et dirigeants pour entreprendre (ECDE)
  • 4K, chemin de Palente - 25 000 Besançon
  • Tél. : 03 81 40 30 41
  • Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi 07h45 à 18h30
  • Site : ecde.eu 
  • Suivre sur Facebook : www.facebook.com/ecdegroupefcf 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Ndiaye à l’Education : J-P Chevènement met en garde contre « l’enterrement » du bilan Blanquer

Jean-Pierre Chevènement, 83 ans, ancien ministre de l'Education nationale et soutien d'Emmanuel Macron à la présidentielle, a mis en garde lundi contre "l'enterrement de la politique mise en oeuvre par Jean-Michel Blanquer depuis cinq ans" après la nomination de Pap Ndiaye à la tête du ministère de la rue de Grenelle.

Bourgogne Franche-Comté : un dispositif d’accueil personnalisé à destination des étudiants ukrainiens 

Les étudiants ukrainiens bénéficiaires de la protection temporaire, dispositif mis en place par l’Union européenne, sont accueillis au sein des résidences du Crous Bourgogne-Franche-Comté qui a mis en place un accompagnement personnalisé de ces étudiants, a-t-on appris dans un communiqué du 5 mai 2022. A ce jour, 14 étudiants ukrainiens sont accueillis à Dijon.

Inclusion professionnelle par le sport : le Crédit Agricole Franche-Comté signe un partenariat avec l’Apels

Ce jeudi 28 avril, le directeur général du Crédit Agricole Franche-Comté, Franck Bertrand a signé officiellement un partenariat avec l’Agence pour l’éducation par le sport (APELS) afin de mettre en place un programme qui permettra “d’accompagner les jeunes, par le sport, jusqu’au monde du travail et leur donner des portes d’entrées vers des entreprises du territoire franc-comtois”.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.61
nuageux
le 26/05 à 12h00
Vent
2.81 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
37 %

Sondage