Légère hausse du recrutement des cadres en 2017 en Bourgogne Franche-Comté selon l'APEC

Publié le 22/02/2017 - 06:31
Mis à jour le 22/02/2017 - 15:38

Selon une étude menée fin 2016, l’association pour l’emploi des cadres prévoit une hausse des recrutements de cadres. Les 664 entreprises de la région Bourgogne-Franche-Comté interrogées par l’Apec prévoient de recruter entre 3.870 et 4.370 cadres en 2017. Un volume en légère augmentation par rapport à l’an dernier.

 ©
©

En 2016 les entreprises de Bourgogne-Franche-Comté ont embauché au total 4000 cadres, soit une hausse de 2% de ses embauches. 790 emplois nets de cadres ont été créés l'année dernière. Les secteurs des Services et de l’industrie ont été les plus dynamiques l’an dernier, représentant respectivement 51 % et 33 % des embauches de cadres dans la région. Trois fonctions, Études R&D, Commercial-Marketing et Production industrielle ont concentré 53% des embauches de cadres en 2016.

Quels profils recherchés en 2017 ?

"L’année 2017 devrait être une année de reprise modérée en région Bourgogne-Franche-Comté sur le marché de l’emploi des cadres" indique dans un communiqué l'Apec qui cite son enquête menée auprès de 11 000 entreprises. "Ainsi, entre 3.870 et 4.370 cadres devraient être embauchés sur l’ensemble de l’année, soit une progression entre -3% et +10% par rapport à 2016. Les cadres les plus recherchés sont ceux qui exercent les fonctions Études Recherche & Développement (20%) ainsi que les fonctions commerciales (21 %) et exploitation tertiaire (13%) ".

Les secteurs des services et de l’industrie devraient être les plus dynamiques, concentrant respectivement 53% et 32% des recrutements.  

  • Au niveau national, le volume total de recrutements de cadres pourrait évoluer dans une fourchette comprise entre +2% à +10%, par rapport à 2016, soit 208.000 à 225 000 embauches devraient être réalisées 

La prudence reste de mise…

Pour l'Apec, le niveau de confiance des entreprises se reflète dans l’anticipation qu’elles font de l’évolution des effectifs de cadres qu’elles emploient. "La prudence reste de mise en région Bourgogne-Franche-Comté. Ainsi, 8% d’entre elles envisagent d’accroître leur effectif-cadre, 5% de le réduire, alors qu’au niveau national, 10% prévoient d’augmenter, 5% de réduire". 

En chiffres

89.940 cadres en Bourgogne Franche-Comté

Principales zones d’Emploi

  • Dijon : 20.900
  • Belfort-Montbéliard : 15.500
  • Besançon : 10.500
  • Chalon sur Saône : 6.000
  • Auxerre : 5.400

 Méthodologie

Enquête réalisée auprès d’un échantillon permanent de 11.000 entreprises du secteur privé contactées du 24 octobre 2016 au 2 décembre 2016 et représentatif de la répartition par région, par taille et par secteur d’activité des salariés. Les résultats sont issus du traitement et de l’analyse des réponses de ces 11.000 entreprises représentant 1.163.600 salariés, dont 228.500 cadres. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Base de loisirs d’Osselle : qui sont les deux chefs bisontins à la tête du nouveau restaurant ?

Suite à un appel d’offres lancé par Grand Besançon Métropole en février dernier pour trouver les gérants du snack et du restaurant de la base de loisirs d’Osselle, le projet de deux chefs bisontins, déjà bien connus, a été retenu. Celui d’Adrien Rognon, gérant de la Pizzeria Piano et de Sylvain Piguet, gérant de LÔ à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 27.1
couvert
le 18/06 à 12h00
Vent
4.68 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
48 %