L'ENSMM classé 41e sur 130 écoles au palmarès de l'Usine Nouvelle

Publié le 25/02/2021 - 11:46
Mis à jour le 25/02/2021 - 16:23

L’Usine Nouvelle vient de paraitre et a classé l’ENSMM à la 41ème place, soit une progression de 11 places par rapport au classement publié en 2020 ! Pour rappel, L'Usine Nouvelle est un magazine hebdomadaire français de presse écrite du Groupe Industrie Services Info consacré à l'économie et aux technologies dans le monde industriel.

Ensmm à Besançon © ensmm
Ensmm à Besançon © ensmm

Ce classement annuel de 130 écoles françaises prend en compte quatre grands critères : l’insertion des diplômés sur le marché du travail, l’ouverture à l’international, la recherche et enfin la proximité avec les entreprises. Chaque critère s’appuyant sur plusieurs indicateurs.

Cette année, l’Usine Nouvelle a choisi d’utiliser de nouveaux indicateurs issus de la base de données de la Conférence des directeurs des écoles françaises d’ingénieurs (CDEFI) en complément des données certifiées par la Commission des titres d’ingénieur (CTI).

Une belle progression de l’ENSMM

Entre 2018 et 2021, l’ENSMM a gagné 34 places : 75ème en 2018, 69ème en 2019, 52ème en 2020 et 41ème en 2021. Cette belle place dans ce dernier classement peut être attribuée à 3 facteurs principaux :

  • L’ouverture à l’international : le pourcentage important d’élèves partis en stage à l’étranger dans le cadre de la mobilité obligatoire, permet à l’ENSMM d’atteindre la 8ème place sur ce critère.  Les élèves ingénieurs de l’ENSMM sont particulièrement appréciés par les entreprises internationales.
  • La proximité avec les entreprises : la durée obligatoire des stages en entreprise qui représente 1/3 de la formation ainsi que la réforme pédagogique mise en place pour répondre aux attentes des entreprises portent leurs fruits.
  • L’insertion professionnelle : avec un taux de 75% de diplômés qui trouvent un poste en moins de 2 mois, l’ENSMM confirme la bonne intégration de ses jeunes ingénieurs sur le marché du travail.

Un critère d’attractivité pour les futurs élèves

Les résultats de ce classement, en progression constante depuis plusieurs années, illustrent notamment le développement de liens entre l’ENSMM et le monde de l’entreprise au niveau national comme international. Ils soulignent également la reconnaissance de la qualité de formation, en adéquation avec les besoins des industriels.

Axée sur la mécanique et les microtechniques, la formation proposée à l’ENSMM est unique en France. Chaque année, l’école accueille plus de 800 élèves et diplôme environ 250 ingénieurs.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’université de Franche-Comté pilote un projet d’analyse sur l’intégration des migrants en Europe

Avec 12 partenaires venus des quatre coins de l'Europe, l'Université de Franche-Comté va analyser les processus d’intégration des migrants. Ce projet, d’un budget de 150.000 euros, est financé par le programme Europe pour les Citoyens du 1er mars 2021 au 31 août 2022. À terme, des recommandations seront proposées aux différentes institutions européennes.

Conseil départemental de l’Education nationale : FSU et FO boycottent l’instance de ce mardi

Les représentants FSU et FO au conseil départemental de l'Education nationale (CDEN) du territoire de Belfort ont décidé, ce mardi 6 avril de ne pas siéger dans cette instance avec le Préfet et le Conseil départemental dont l'ordre du jour était l'organisation de la rentrée 2021 dans le premier et le second degré.

Changement climatique : la Ville de Besançon démarrent les chantiers de rénovation dans les écoles et les crèches

Dans le "budget climat" 2021 de la Ville de Besançon voté en conseil municipal mercredi dernier, figure le nouveau schéma des écoles et des crèches. Il consiste en une amélioration thermique de ces établissements les protégeant ainsi du changement climatique et à diminuer leur consommation énergétique. Les premiers chantiers commenceront en juillet prochain.

Confinement : un accueil à Besançon pour les enfants des personnels de première ligne

Pour certaines catégories professionnelles, un accueil des enfants sera garanti. Le ministère de la Santé parle "d’un service de garde adapté à chaque territoire pour que les personnels qui sont indispensables à la gestion de la crise sanitaire puissent faire garder leurs enfants et continuer d’aller au travail pour vous protéger et vous soigner."

Dans le Doubs, les principaux clusters des variants ont pour origine le milieu scolaire

La souche "classique" de la Covid-19 ne représente plus "que" 5% des cas dans le département du Doubs (7,5% au niveau national). 82 % des contaminations proviennent du variant Britannique et et peu plus de 11 % des variants sud africain et britannique. Selon l'agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté, les principaux clusters sont détectés en milieu scolaire devant la sphère professionnelle.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.22
nuageux
le 15/04 à 18h00
Vent
4.52 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
44 %

Sondage