Les acteurs du tourisme réunis pour échanger sur la transition du tourisme dans les montagnes du Jura

Publié le 29/09/2022 - 10:29
Mis à jour le 29/09/2022 - 10:36

Mercredi 28 septembre 2022, à Villers-le-Lac (Doubs), 120 acteurs du tourisme ont participé aux deuxièmes rencontres de la transition du tourisme dans les montagnes du Jura. Cette journée a permis de mettre en lumière les initiatives déjà engagées par les acteurs du tourisme et de proposer de nouvelles pistes d’actions pour envisager un tourisme responsable et respectueux de la biodiversité sur le massif du Jura. 

Organisées par la Région Bourgogne-Franche-Comté et le Commissariat à l’aménagement du massif du Jura elles avaient pour thème : "Le tourisme dans les Montagnes du Jura et les ressources naturelles - Et si le développement touristique était compatible avec une biodiversité et des milieux en parfait état de conservation ?". 

Les rencontres ont eu pour objectif de fédérer, inspirer et partager sur la nécessité d’un changement de l’écosystème montagne, de favoriser les conditions de mise en œuvre de la transition du tourisme et de donner envie d’agir ensemble pour une montagne vivante et habitée.

Accompagner les acteurs dans leurs démarches

Pour Hélène de Kergariou, Commissaire à l’aménagement du massif du Jura : "Le rôle des institutions est d’accompagner les acteurs dans leurs démarches et leurs actions concrètes sur le territoire du massif. Le Plan avenir montagne mis en place par l’Etat y contribue. Ces rencontres annuelles représentent en outre un moment incontournable d’échange entre les professionnels de la montagne et les structures institutionnelles dans leur diversité. Elles permettent de continuer à prendre en compte leurs besoins, auxquels nous devons nous adapter au gré de l’évolution du contexte." 

Pour Patrick Ayache, Vice-président de la Région Bourgogne-Franche-Comté en charge du tourisme et de l’attractivité : "Ces rencontres s’inscrivent dans le cadre de l’élaboration du futur schéma régional de développement du tourisme pour la période 2023 – 2028. Le fil rouge sera celui du tourisme responsable, car nous ne pouvons plus envisager le développement touristique sans tenir compte des enjeux du changement climatique." 

Un partage d'expériences pour inspirer les participants

La journée a d’abord été marquée par une conférence de Tarik Chekchak, directeur du pôle biomimétisme de l’Institut des futurs souhaitables, venu montrer comment l’humanité s’est inspirée des diversités du vivant pour résoudre des problématiques auxquelles elle est confrontée. Une conférence permettant d’imaginer des innovations issues des espèces naturelles et compatibles avec leur préservation. 

Dans un deuxième temps, plusieurs initiatives menées à l’échelle du Jura ou au-delà ont été présentées afin d’inspirer les participants : association « Il forêt V » à Morteau, Syndicat mixte du Mont d’Or, City tour Player, Espace nordique jurassien, association Mountain Wilderness, Syndicat national des accompagnateurs de moyenne montagne du Jura... 

Enfin, à l’occasion de plusieurs ateliers, les acteurs touristiques ont imaginé des actions concrètes à mener à plus ou moins long terme. Ils ont en particulier souhaité qu’une dynamique collective puisse être engagée sur le moyen terme pour poursuivre la réflexion, partager les initiatives concrètes, imaginer des pistes nouvelles et mesurer l’avancement des projets innovants sur le massif du Jura. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

Le projet de Maison des femmes pour l’égalité à Besançon se concrétise

Dans le cadre de la future Maison des femmes pour l’égalité qui sera implantée à Besançon, le centre d’information sur les droits des femmes et des familles du Doubs et Solidarité Femmes organisent l'inauguration de l’association de préfiguration le dimanche 10 mars 2024 au Grand Kursaal de Besançon.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Soins dans l’Arc jurassien franco-suisse : une baisse du nombre de médecins du côté français

Dans le cadre d’un cycle de travail sur la santé, l’Observatoire statistique transfrontalier de l'Arc jurassien (OSTAJ) a publié le 27 février 2024 une nouvelle étude consacrée à l’offre de soins sur le territoire. Les chiffres reflètent particulièrement des tendances démographiques et structurelles différentes de part et d'autre de la frontière.

À Besançon, une brigade de police intervient désormais dans les transports en commun

À l’occasion du lancement du dispositif de Force d’action républicaine (FAR) le mardi 26 février 2024 à Besançon, la police nationale a présenté la nouvelle Brigade de sécurité des transports en commun (BSTC) mise en place depuis janvier 2024 dans la capitale comtoise. Les agents affectés à cette brigade auront pour principales missions de sécuriser les transports et rassurer la population.

L’inscription de l’IVG dans la Constitution française sera-t-elle votée par le Sénat ?

Le Sénat se prononcera mercredi 28 février 2024 après-midi sur l'inscription de l'IVG dans la Constitution, un vote rendu très incertain par les réticences de la droite et qui pourrait bouleverser le calendrier parlementaire de la réforme. C'est l'étape la plus périlleuse de la révision constitutionnelle promise par le président de la République, Emmanuel Macron : l'exécutif ne pourra la faire aboutir sans un vote majoritaire des 348 parlementaires du Palais du Luxembourg.

Top départ du dispositif de Force d’action républicaine à Planoise

Aux côtés de Maubeuge et de Valence, Besançon fait partie des territoires retenus par le gouvernement pour expérimenter le nouveau dispositif Force d’action républicaine (FAR). Ce mardi 27 février 2024, à la préfecture du Doubs et en présence des représentants de l’État, le préfet Gilles Clavreul, coordonnateur de ce dispositif, a présenté les objectifs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.08
nuageux
le 29/02 à 0h00
Vent
0.54 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
92 %