Alerte Témoin

Les campings se disent "prêts" à rouvrir, avec un protocole sanitaire adapté

Publié le 17/05/2020 - 08:41
Mis à jour le 15/05/2020 - 14:37

Les 8.000 campings français sont "prêts" à rouvrir pour l'été et ont mis en place un protocole sanitaire qui "assure la distanciation", affirme vendredi leur fédération, qui veut proposer aux Français "un bain de plein air essentiel".

Camping du Val de bonnal
Camping du Val de Bonnal dans le Doubs ©Camping du Val de Bonnal

Jeudi, le gouvernement a annoncé que les Français pouvaient réserver leurs vacances en France pour cet été, ce qui a "envoyé un souffle que tout le monde attendait, même si on n'a pas encore de date pour la réouverture des campings", a résumé Nicolas Dayot, président de la Fédération de l'hôtellerie de plein air (FNHPA), lors d'un point presse.

Selon lui, le camping "plus que tout autre mode d'hébergement, peut atteindre les objectifs (sanitaires) avec plus de facilité: les sites sont grands, avec plusieurs hectares, chacun est sur son emplacement à distance des autres, et les clients viennent avec leur propre véhicule".

"On a encore l'espoir de sauver la haute saison. Les campings sont prêts à rouvrir, et à offrir aux Français un bain de plein air essentiel à leur équilibre personnel et familial", a-t-il souligné.

Le secteur camping - premier mode d'hébergement en été dans l'Hexagone, avec 129 millions de nuitées l'an dernier et 69% de clients français - a soumis au gouvernement un "cadre sanitaire" dont le but est "d'assurer la distanciation et les gestes barrière", a résumé M. Dayot.

"Notre grande préoccupation était de rassurer les vacanciers sur l'accueil sécuritaire: la fréquentation des sanitaires sera limitée, leur nettoyage renforcé. Pour les lavabos communs et les urinoirs, un sur deux sera condamné", détaille le vice-président Christophe Lelièvre.

Concernant les piscines, "l'eau est chlorée, donc pas de souci avec le virus", mais les gérants de campings sont incités "à limiter le nombre de transats, voire les supprimer. La fréquentation des bassins pourra être "limitée ou filtrée, grâce à des bracelets de couleur par exemple", et du scotch sur le sol espacera la file d'attente pour les toboggans aquatiques.

 De "nouvelles animations" éviteront les groupes ou le "brassage" des campeurs. L'activité des restaurants et supérettes répondra aux règles qui seront imposées par le gouvernement. Quant aux boîtes de nuit, "on ne sait pas si on pourra les exploiter", admet M. Lelièvre.

 Le port du masque ne sera pas obligatoire, "sauf dans de rares lieux collectifs, par exemple si les couloirs menant aux sanitaires sont trop étroits", précise Christophe Lelièvre.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

« J’veux du local », pour promouvoir l’alimentation de proximité en Bourgogne Franche-Comté

Le mardi 30 juin 2020, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche- Comté et Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne- Franche-Comté ont présenté la campagne de promotion des plateformes "J’veux du local" en faveur de l’alimentation de proximité.

Besançon : un petit coup de pouce pour la création d’une papeterie d’art et d’écriture au centre-ville

Alexandre Guillaume, illustrateur bisontin multi-spécialiste depuis 20 ans et commerçant de formation, souhaite ouvrir une nouvelle boutique au centre-ville de Besançon comme on n'en voit plus : une papeterie spécialisée dans les fournitures de beaux-arts et dans le matériel d'écriture. Si tout se passe bien, ce nouveau commerce devrait voir le jour à l'automne 2020. Et pour cela, il a lancé un financement participatif…

Urssaf : des mesures exceptionnelles pour les entreprises touchées par le covid-19 du 5 juillet ou du 15 juillet

Afin de tenir compte de l’impact de l’épidémie de coronavirus sur l’activité économique, le réseau des Urssaf a déclenché des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises présentant de sérieuses difficultés de trésorerie. Dans le cadre de la reprise de l’activité économique, les modalités de report évoluent. Les entreprises doivent s’acquitter des cotisations sociales aux dates d’exigibilités. Les cotisations sociales sont donc exigibles au 5 et au 15 juillet 2020.

Franck Bertrand, nouveau directeur général du Crédit Agricole Franche-Comté

Il a traversé la France et a choisi la Franche-Comté de Brest à Besançon. Franck Bertrand, 58 ans, succède à Élisabeth Eychennes qui était à la tête de la banque coopérative depuis 10 ans. Le nouveau DG arrive dans un contexte de post-crise sanitaire et souhaite "donner du temps" aux entreprises...

Covid-19 : la Région Bourgogne Franche-Comté prépare un plan de relance de 400 millions d’euros

Les élus de Bourgogne Franche-Comté se sont réunis jeudi 25 et vendredi 26 juin 2020 en Assemblée plénière en mode restreint (53 élus sur 100 en présentiel). Parmi les sujets les plus importants abordés lors des débats, l'élaboration d'un plan de relance de 400 millions d'euros pour intervenir massivement en faveur de l'économie et de l'emploi.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     12.01
    partiellement nuageux
    le 08/07 à 0h00
    Vent
    0.77 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    95 %

    Sondage