Les chasseurs du Doubs s’organisent pour traquer les délinquants de la "chasse en 4x4"

Publié le 24/11/2020 - 17:16
Mis à jour le 26/11/2020 - 10:53

La Fédération départementale des Chasseurs du Doubs a souhaité réagir cette semaine suite au comportement des chasseurs poursuivant un sanglier à bord d'un véhicule de type 4x4 sur le secteur de Levier.

Chasse ©Jackmac34-Pixabay ©
Chasse ©Jackmac34-Pixabay ©

Lors d'une opération de contrôle de la chasse dimanche 22 novembre 2020 après-midi, la gendarmerie de Franche-Comté a surpris des chasseurs poursuivant un sanglier à bord d'un 4x4... Cette opération était organisée pour s’assurer du respect de la réglementation en vigueur notamment liée aux registres des battues, aux permis de chasse et aux armes, mais également et surtout au respect de l’arrêté n° 25-2020-11-09-003 du 9 novembre 2020 pris par le Préfet du Doubs d’encadrement des dérogations au confinement en matière de régulation de la faune sauvage.

"Ces « safaris 4x4 » nuisent à l’image de la grande partie des chasseurs qui ne se reconnaissent pas dans ces pratiques. Dans la majorité des cas, ce sont les chasseurs locaux eux-mêmes qui alertent les autorités compétentes ou déposent des plaintes pour combattre ces agissements", explique la Fédération départementale des Chasseurs du Doubs.

Et d'ajouter : "L’image de la chasse est salie par des minorités pourtant bien identifiées qui se croyaient jusqu’à présent intouchables ! En effet, l’infraction étant difficile à caractériser, les auteurs étaient rarement appréhendés et les peines prononcées n’étaient souvent pas à la hauteur des faits". La Fédération des Chasseurs, épaulée par ses adhérents, souhaite donc faire passer un message fort aux quelques délinquants de la chasse qui gangrènent leurs rangs. "Cette époque des dérives est révolue ! ", clame la Fédération.

Pas d’amalgame entre "safari 4x4" et chasse à courre

"Lors d’articles publiés dans la presse locale, il a été malencontreusement fait mention de « chasse à courre en 4x4 » pour qualifier les dérives ci-dessus. Dans ce cadre, l'utilisation de l’expression "Chasse à courre" est particulièrement mal venue et préjudiciable", souligne la fédération qui poursuit : "La chasse à courre, strictement encadrée par la loi, se prévaut d'un respect sans faille de la réglementation, de la culture et des valeurs qui la caractérisent. Ce mode de chasse bannit l’utilisation de véhicules lors du laisser-courre. Elle ne saurait donc être comparée à ces pratiques mécanisées où les contrevenants ne respectent ni la réglementation, ni aucunes des règles de bienséance liées à la pratique de la chasse".

Une volonté des chasseurs du Doubs d’en finir avec les "brebis galeuses"

Une enquête a été envoyée aux présidents des territoires de chasse du Doubs en mars dernier, soit à 622 personnes. Au travers de cette enquête, il était important pour la Fédération des Chasseurs de recueillir l’avis et le ressenti des responsables de chasse sur cette problématique.

442 réponses ont été reçues à la Fédération, ce qui témoigne d’un intérêt particulier des chasseurs sur le sujet. Selon ce sondage, plus de 80% des participants indiquent avoir déjà été confrontés à la problématique des « safaris 4x4 » sur leur territoire et, pour 35% d’entre eux, très fréquemment.

86% se préoccupent de l’image négative véhiculée par ces pratiques et sont prêts à soutenir leur Fédération pour les éradique 

(Source Fédération)

L’attente de "peines exemplaires"

La Fédération des Chasseurs qui se portera partie civile auprès des tribunaux a également entamé des discussions avec les procureurs pour mieux sanctionner les contrevenants avec le retrait systématique du permis de chasser, mais aussi la saisie des véhicules, armes et colliers GPS...

D’autres opérations de contrôle, de même ampleur sont déjà programmées pour cette saison de chasse 2020/2021. "Elles s’intensifieront jusqu’à ce que cette problématique soit définitivement enrayée et que la majorité des chasseurs puisse s’adonner à leur passion avec davantage d’apaisement", conclut la Fédération.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

La Commission « inceste » recommande de suspendre le droit de visite d’un parent soupçonné

La Commission indépendante sur l'inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise) recommande notamment de suspendre l’exercice de l’autorité parentale et les droits de visite d’un parent poursuivi pour inceste pour “mieux protéger les enfants”, dans son premier avis rendu ce mercredi 27 octobre.

Besançon : le 25 novembre, le musée des beaux-arts sera orange. Pourquoi ?

Le musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Besançon sera éclairé en orange le 25 novembre 2021. Pourquoi ? La ville de Besançon se joint au Club Soroptimist International de Besançon et se mobilise pour mettre en lumière ce lieu central de la ville et ainsi lutter contre les violences faites aux femmes.

Végétalisation, tri, compostage dans les cimetières de Besançon

Dimanche 31 octobre de 9 à 17 heures et lundi 1er novembre de 7 heures 30 à 18 heures, les équipes des agents de la Ville de Besançon seront renforcées et assureront plusieurs permanences au sein des cimetières Saint-Claude, Saint-Ferjeux et Chaprais afin d’accueillir les familles et assurer la gestion environnementale des lieux.

Sondage : préférez-vous vivre à l’heure d’hiver ou d’été ?

Le passage à l'heure d'hiver se fait le dernier week-end d'octobre. Cette année, il se déroulera dans la nuit du 30 au 31 octobre 2021. Pour ce changement d'heure, nous devrons reculer d'une heure : à 3 heures, il sera 2 heures… Ce qui signifie que nous aurons 1 heure de sommeil supplémentaire. Préférez-vous vivre à l’heure d’hiver ou d’été ? C’est notre sondage de la semaine…

Des journées découvertes gratuites à l’école Cuisine mode d’emploi(s) pour promouvoir les métiers de la restauration

Dans le cadre de la Cité de l’Emploi, l’école Cuisine Mode d’Emploi(s)à Besançon propose une immersion d’une semaine en novembre 2021, encadrée par des professionnels, afin de faire découvrir les métiers de la restauration. Objectif :  faire connaître les métiers de la restauration à l'heure à laquelle les professionnels de ce secteur peinent à recruter...
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.15
ciel dégagé
le 28/10 à 3h00
Vent
1.21 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
100 %

Sondage