Les chasseurs du Doubs s’organisent pour traquer les délinquants de la "chasse en 4x4"

Publié le 24/11/2020 - 17:16
Mis à jour le 26/11/2020 - 10:53

La Fédération départementale des Chasseurs du Doubs a souhaité réagir cette semaine suite au comportement des chasseurs poursuivant un sanglier à bord d'un véhicule de type 4x4 sur le secteur de Levier.

Chasse ©Jackmac34-Pixabay ©
Chasse ©Jackmac34-Pixabay ©

Lors d'une opération de contrôle de la chasse dimanche 22 novembre 2020 après-midi, la gendarmerie de Franche-Comté a surpris des chasseurs poursuivant un sanglier à bord d'un 4x4... Cette opération était organisée pour s’assurer du respect de la réglementation en vigueur notamment liée aux registres des battues, aux permis de chasse et aux armes, mais également et surtout au respect de l’arrêté n° 25-2020-11-09-003 du 9 novembre 2020 pris par le Préfet du Doubs d’encadrement des dérogations au confinement en matière de régulation de la faune sauvage.

"Ces « safaris 4x4 » nuisent à l’image de la grande partie des chasseurs qui ne se reconnaissent pas dans ces pratiques. Dans la majorité des cas, ce sont les chasseurs locaux eux-mêmes qui alertent les autorités compétentes ou déposent des plaintes pour combattre ces agissements", explique la Fédération départementale des Chasseurs du Doubs.

Et d'ajouter : "L’image de la chasse est salie par des minorités pourtant bien identifiées qui se croyaient jusqu’à présent intouchables ! En effet, l’infraction étant difficile à caractériser, les auteurs étaient rarement appréhendés et les peines prononcées n’étaient souvent pas à la hauteur des faits". La Fédération des Chasseurs, épaulée par ses adhérents, souhaite donc faire passer un message fort aux quelques délinquants de la chasse qui gangrènent leurs rangs. "Cette époque des dérives est révolue ! ", clame la Fédération.

Pas d’amalgame entre "safari 4x4" et chasse à courre

"Lors d’articles publiés dans la presse locale, il a été malencontreusement fait mention de « chasse à courre en 4x4 » pour qualifier les dérives ci-dessus. Dans ce cadre, l'utilisation de l’expression "Chasse à courre" est particulièrement mal venue et préjudiciable", souligne la fédération qui poursuit : "La chasse à courre, strictement encadrée par la loi, se prévaut d'un respect sans faille de la réglementation, de la culture et des valeurs qui la caractérisent. Ce mode de chasse bannit l’utilisation de véhicules lors du laisser-courre. Elle ne saurait donc être comparée à ces pratiques mécanisées où les contrevenants ne respectent ni la réglementation, ni aucunes des règles de bienséance liées à la pratique de la chasse".

Une volonté des chasseurs du Doubs d’en finir avec les "brebis galeuses"

Une enquête a été envoyée aux présidents des territoires de chasse du Doubs en mars dernier, soit à 622 personnes. Au travers de cette enquête, il était important pour la Fédération des Chasseurs de recueillir l’avis et le ressenti des responsables de chasse sur cette problématique.

442 réponses ont été reçues à la Fédération, ce qui témoigne d’un intérêt particulier des chasseurs sur le sujet. Selon ce sondage, plus de 80% des participants indiquent avoir déjà été confrontés à la problématique des « safaris 4x4 » sur leur territoire et, pour 35% d’entre eux, très fréquemment.

86% se préoccupent de l’image négative véhiculée par ces pratiques et sont prêts à soutenir leur Fédération pour les éradique 

(Source Fédération)

L’attente de "peines exemplaires"

La Fédération des Chasseurs qui se portera partie civile auprès des tribunaux a également entamé des discussions avec les procureurs pour mieux sanctionner les contrevenants avec le retrait systématique du permis de chasser, mais aussi la saisie des véhicules, armes et colliers GPS...

D’autres opérations de contrôle, de même ampleur sont déjà programmées pour cette saison de chasse 2020/2021. "Elles s’intensifieront jusqu’à ce que cette problématique soit définitivement enrayée et que la majorité des chasseurs puisse s’adonner à leur passion avec davantage d’apaisement", conclut la Fédération.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sancey-Belleherbe est la première communauté de communes 100% fibrée de la région

Sancey-Belleherbe devient la première communauté de communes à être 100% fibrée dans la Région Bourgogne Franche-Comté. Qu'est-ce que ça change concrètement ? Quels sont les enjeux à venir ? Denis Leroux, vice-président du département en charge du numérique et président du syndicat mixte Doubs Très Haut Débit, nous en parle...

Sondage – Comment va votre moral en ce moment ?

Cette semaine commence par le Blue Monday (ou Lundi Bleu), c'est-à-dire qu'il s'agit du jour le plus déprimant de l'année. Après une année 2020 difficile sur tous les plans à cause de la Covid-19 et un début 2021 qui n'est rêver personne, nous avons voulu vous demander comment se porte votre moral en ce moment… C'est notre sondage de la semaine.

Blue Monday : comment garder le moral et éviter la déprime en ce moment ?

Aujourd'hui est appelé le "Blue Monday", soit le jour le plus triste de l'année... S'ajoute à cela l'épidémie de Covid-19, les confinements, le couvre-feu, la fermetures des salles de concerts, de spectacle et de tous les lieux culturels, l'actualité internationale peu réjouissante, nos problèmes de la vie quotidienne, sans parler du soleil qui se fait rare en ce moment, garder le moral n'est pas chose évidente pour tout le monde. Voici quelques idées pour éviter la déprime…

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie  hydrogène".

L’armée de l’Air et de l’Espace recrute et forme dans plus de 50 métiers !

PUBLI-INFO • Vous avez un diplôme allant du brevet des collèges à bac +5, moins de 30 ans et vous avez effectué votre Journée de Défense et Citoyenneté, vous voulez être formé et travailler dans un contexte technologique passionnant ? L'armée de l'Air et de l'Espace recrute et forme dans plus de 50 métiers.

Cinq lycées de Bourgogne Franche-Comté équipés de stations hydrogène, une première en France

Le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté a annoncé vendredi 15 janvier 2021 avoir équipé cinq lycées de stations de stockage d'hydrogène, un investissement de 1,5 million d'euros à vocation "pédagogique", visant à "permettre aux lycéens de comprendre l'énergie hydrogène".

La situation de l’apprenti du boulanger de Besançon en grève de la faim est régularisée

+ réaction de la maire de Besançon • Stéphane Ravacley, boulanger de la rue Rivotte à Besançon, a gagné son combat. Son apprenti d'origine guinéenne, Laye Traoréiné, a été régularisé, apprend-on ce 14 janvier 2021. Après plus d'une semaine de grève de la faim, le boulanger avait fait un malaise ce mardi vers 8h30. Il avait été conduit aux urgences de Besançon.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.59
couvert
le 19/01 à 18h00
Vent
2.08 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
58 %

Sondage