Les cloches sonneront une nouvelle fois à Besançon ce mercredi soir

Publié le 17/04/2019 - 08:37
Mis à jour le 07/05/2019 - 16:04

Cela n’a échappé à personne ce mardi soir. Les cloches de la cathédrale Saint-Jean et des églises du diocèse de Besançon ont sonné en témoignage de soutien à la cathédrale Notre Dame de Paris. Ce mercredi, elles sonneront à nouveau à la demande de la conférence des Évêques de France.

L'heure choisie est symbolique. En effet, le tintement des cloches résonnera partout en France à 18h50 précises, heure du départ de l'incendie de Notre-Dame de Paris ce lundi.

Le diocèse de Besançon indiquait ce mardi dans un communiqué que ses pensées allaient également « aux nombreux pompiers mobilisés durant des heures. Grâce à leur travail, le feu est désormais maîtrisé ; des objets liturgiques et des reliques ont été sauvés ».

En Angleterre, les cloches des églises ont résonné dans la soirée ce mardi. L’incendie de la cathédrale lundi soir a soulevé une vague d’émotion planétaire et suscité un afflux de dons pour financer une reconstruction qui s’annonce titanesque.« Nous rebâtirons la cathédrale plus belle encore et je veux que ce soit achevé d’ici cinq années" , a dit le chef de l’État au cours d’une allocution télévisée de moins de six minutes mardi soir à l’Élysée.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Religion

François Hollande à Besançon : " Anne Hidalgo doit présenter le plus vite possible ses propositions "

Ce mercredi 15 décembre, François Hollande était à la librairie L’Intranquille à Besançon pour dédicacer son livre Affronter (Éd. Stock). Il en a profité pour échanger avec des jeunes, particulièrement nombreux au rendez-vous, sur l’expérience d’être candidat à l’élection présidentielle et conseillé à la candidate du PS Anne Hidalgo de présenter « le plus vite possible » ses propositions.

Une mosquée et deux centres turcs tagués avec des croix de Lorraine dans le Haut-Doubs

Dans le Haut-Doubs, une mosquée de Pontarlier et deux association turques située ont été taguées avec des croix de Lorraine, symbole traditionnellement attribué au gaullisme et à la Résistance, a-t-on appris dimanche auprès du parquet et de responsables musulmans qui ont dénoncé une « provocation ».

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -1.11
partiellement nuageux
le 28/01 à 6h00
Vent
3.93 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
84 %