Les commerçants accusent Amazon de vouloir "court-circuiter" les Soldes

Publié le 15/06/2021 - 14:30
Mis à jour le 18/06/2021 - 14:25

Le collectif « sauvons nos commerçants » dénonce dans une tribune la « provocation » que constitue selon eux l’annonce des promotions d’été du géant du commerce en ligne Amazon les 21 et 22 juin, alors que les dates officielles des soldes en France sont fixées au 30 juin 2021.

« Sauvons nos commerçants »  interpelle le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, sur cette nouvelle prédation économique d’Amazon à l’encontre du commerce physique et en demande l’annulation au nom des intérêts économiques français.

Le collectif  » est composé de fédérations nationales de commerçants et notamment la Camf, Commerçants et Artisans des Métropoles de France dont fait partie l’union des commerçants de Besançon

Le collectif affirme parler au nom de plus de 500.000 commerçants de proximité et un million de salariés, demande à Bercy une "équité de traitement entre toutes les formes de commerce", dans une tribune intitulée "le match truqué d'Amazon" publiée dans le JDD de dimanche.

"En captant un maximum de clientèle et de pouvoir d'achat avant que les consommateurs ne soient autorisés à profiter des soldes chez leurs commerçants, Amazon brise ce moment attendu par les commerces physiques pour écouler leurs stocks accumulés durant le confinement et refaire leur trésorerie", indique le texte.

"L’entreprise américaine, dans un cynisme économique absolu, cherche une nouvelle fois à tirer profit de la situation difficile de reprise d’activité des commerces physiques". (Collectif Sauvons nos commerçants)

Alors qu'Amazon organise ordinairement un événement promotionnel la troisième semaine de juillet, le collectif se demande si le géant américain de la vente en ligne, "ayant engendré 44 milliards d'euros de chiffre d'affaires en Europe en 2020 et n'ayant payé aucun centime d'impôt sur les sociétés en France", veut ainsi "se soustraire à la nouvelle réglementation européenne sur la TVA qui entrera en vigueur au 1er juillet".

À compter du 1er juillet 2021, s'appliquera une réforme de la TVA sur le commerce en ligne, adoptée en 2017 par le Conseil de l'Union européenne. Toutes les entreprises hors UE et dans l'UE vendant des services et des marchandises en ligne à des particuliers européens (sites-web, market-places, réseaux sociaux..) sont concernées par la réforme.

"La puissance financière d'Amazon lui permet désormais de transgresser les règles établies et les équilibres économiques à son seul avantage" indique le texte qui qualifie l'avancée des dates promotionnelles d'Amazon de "déclaration de guerre économique" à laquelle le gouvernement "doit mettre fin sans délai".

Jugeant "urgent" de "rétablir en France une équité de traitement entre toutes les formes de commerce", la tribune pointe notamment "l'assujettissement des entrepôts e-commerce à l'autorisation d'exploitation commerciale qui sera défendue la semaine prochaine au Sénat dans le cadre du projet de loi climat".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Après l’effondrement karstique, des commerçants de la rue de Vesoul impactés par les travaux de la piste cyclable…

C’en est trop pour plusieurs commerçants de la rue de Vesoul à Besançon ce lundi 22 juillet 2024… Une tranchée a été creusée pour créer la voie cyclable mais condamne l’accès à plusieurs magasins de la zone… Pour rappel, la rue a rouvert le 28 juin après quatre mois de fermeture suite à l’effondrement karstique.

Sirops et limonades Rième, quoi de neuf pour l’été 2024 ?

QUOI DE 9 ? • Un siècle après la création, dans les montagnes du Haut-doubs, la Maison Rième n’a pas pris une ride. C’est avant l’arrivée des colas que Marcel-Alcide Rième invente dans les années 20 la pétillante "Mortuacienne". Elle a beaucoup voyagé jusqu’en 2024, accompagnée de sirops, y compris bio et gourmands.

Tiny Houses, tentes XXL, espace snaking… Le nouveau visage du camping Chalezeule

Installée depuis un mois, les 10 tiny houses (…) et les 5 tentes familiales complètent désormais l’offre du camping de Chalezeule qui comptait déjà (et encore) des espaces dédiés aux campeurs sous une tente personnelle. Repensé l’espace snacking a également été officiellement inauguré vendredi 19 juillet 2024.

Les Barbiers by l’Atelier, le nouveau salon de la rue de Belfort

À Besançon, le salon de coiffure L’Atelier, situé rue de Belfort a fait le choix de scinder sa clientèle autrefois mixte, pour désormais accueillir ces messieurs à quelques pas, au 63 de la rue de Belfort. Ouvert depuis le 2 juillet 2024, Les Barbiers by l’Atelier propose des prestations pour hommes dans un cadre masculin et élégant. 

Véhicules électriques : 50 points de recharge publics dans le Grand Besançon

Marie Zéhaf, vice-présidente de Grand Besançon Métropole chargée des mobilités, Catherine Barthelet, vice-présidente en charge des projets de territoire, Marie-Jeanne Bernabeu, maire d’Avanne-Aveney et conseillère communautaire déléguée à la commande publique ainsi que Nicolas Bardou, directeur général de la société Easy Charge Services, ont inauguré mercredi 17 juillet 2024, l’un des 50 points de recharge électrique actuellement disponibles dans le réseau public dans le Grand Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 22.1
peu nuageux
le 24/07 à 12h00
Vent
2.92 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
63 %