Les étudiants de l'UTBM trouvent un emploi au bout d'un mois

Publié le 11/06/2013 - 17:30
Mis à jour le 12/06/2013 - 19:01

Malgré la crise, l’insertion des ingénieurs diplômés de l'Université de technologie de Belfort Montbéliard (UTBM) resterait exceptionnelle, avec une moyenne d'1,2 mois pour décrocher son premier poste.

 ©
©

Dernière enquête

La direction des relation industrielles et des mobilités étudiantes de l’UTBM fait le point après 3 mois d’enquête auprès des 1371 ingénieurs diplomés de 2000 à 2012, dans son rapport annuel. Deux constats en ressortent : une quasi-stabilité du délai moyen de recherche d’emploi et du salaire à l’embauche.

Les principaux résultats de l'enquête

  • 1,2 mois pour trouver un emploi (chiffre 2011 : 1,4 mois - chiffre 2012 : 1 mois)
  • 35,1 K€ de rémunération à l’embauche
  • 20 % des ingénieurs débutent leur carrière à l’international : la Suisse est le premier pays (après la France) d’expatriation de diplômés UTBM
  • 28 % travaillent à moins de 200 km de l’UTBM
  • 88 % des diplômés en activité, indiquent que leur formation correspond à leur premier emploi

Quant à la part des entreprises qui recrutent les ingénieurs de l'UTBM :

  • 39 % de grandes entreprises (Plus de 5000 salariés)
  • 29,5 % de entreprises de tailles intermédiaires (de 250 à 5000 salariés)
  • 26 % de petites et moyennes entreprises (de 10 à 250 salariés)
  • 5,5 % de très petites entreprises (moins de 10 salariés)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

L’université de Franche-Comté rend hommage à Samuel Paty : « La seule réponse qui vaille consiste à s’appuyer, encore et toujours, sur notre socle républicain et laïque »

Il y a presqu’un an, le 16 octobre 2020, Samuel Paty était sauvagement assassiné aux abords de son collège. Afin de lui rendre hommage, la communauté universitaire de l'université de Franche-Comté s'est rassemblée dans la cour d'honneur de la maison de l’université ce vendredi matin.

Les accompagnants des élèves en situation de handicap en grève le 19 octobre à Besançon

L'intersyndicale nationale appelle les AESH à faire grève mardi 19 octobre 2021. Pourquoi ? Les syndicats dénoncent des conditions de travail précaires et demandent notamment une augmentation des salaires et la garantie de la possibilité de contrat à temps complet. Un rassemblement est prévu devant le rectorat de Besançon.

Handicap à l’école : une rubrique en ligne dédiée aux parents, enfants et professionnels

Les parents d’enfants en situation de handicap disposent désormais d’un point d’entrée dédié d’information et d’orientation sur la scolarité de leur enfant monparcourshandicap.gouv.fr. Enrichi d’une rubrique complète dédiée à la scolarité, cet outil veut faciliter leur implication dans la scolarité de leur enfant, comme le recommande la Haute Autorité de Santé (HAS), apprend-on ce mois d’octobre 2021.

Manifestation des étudiants de la filière Staps à Besançon 

#StapsOubliés •

150 étudiants en Staps (sciences et techniques des activités physiques et sportives) se sont mobilisés ce mercredi après-midi à l'appel d'un mouvement national pour dénoncer les mauvaises conditions d'accueil et le manque de moyen préjudiciables selon à la filière et à leur avenir...

Périscolaire et cantine : une pétition pour demander à la maire de Besançon un accueil « de qualité »

Depuis le 3 octobre dernier, des parents d'élèves de l'école Jean Boichard à Besançon ont lancé une pétition, accessible à tous les parents d'élèves de la ville, pour demander à la maire un accueil périscolaire "de qualité" dans les établissements.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.14
couvert
le 19/10 à 12h00
Vent
2.48 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
62 %

Sondage