Les fiches de paie pour les salariés du privé changent...

Publié le 02/02/2018 - 09:25
Mis à jour le 02/02/2018 - 09:25

Les salariés du privé ont peut-être déjà observé ou le remarqueront bientôt : quelques nouveautés apparaissent sur leur bulletin de salaire de janvier 2018… 

 ©
©

Depuis le 1er janvier 2018, la fiche de paie remise au salarié doit répondre à un nouveau modèle, cette obligation étant déjà en place depuis le 1er janvier 2017 dans les entreprises d'au moins 300 salariés. 

Cette nouvelle présentation de la fiche de paie est plus courte. Elle consiste notamment à regrouper les lignes concernant les cotisations de protection sociale sous des libellés plus clairs. 

Évolution des cotisations salariales… 

Suite à la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018, publiée au Journal officiel du 31 décembre 2017, deux mesures concernant plus précisément les salariés sont entrées en vigueur au 1er janvier 2018 avec :

la suppression des cotisations salariales d'assurance maladie (la suppression des cotisations salariales d'assurance chômage étant prévue d'ici le 1er octobre 2018) ; la hausse de 1,7 point de la contribution sociale généralisée (CSG). 

Infos + 

Le bulletin de paie comporte en particulier les éléments suivants :

  • nom et adresse de l'employeur ;
  • numéro de la nomenclature d'activité de l'établissement d'emploi et numéro d'inscription de l'employeur au répertoire national des entreprises et des établissements ;
  • intitulé de la convention collective de branche applicable au salarié ou à défaut, référence au code du travail concernant la durée des congés payés et des délais de préavis en cas de cessation de la relation de travail ;
  • nom et emploi du salarié, position dans la classification conventionnelle ;
  • période et nombre d'heures de travail ;
  • rémunération brute du salarié ;
  • montant effectivement reçu par le salarié ;
  • date de paiement ;
  • dates de congé ;
  • mention incitant le salarié à conserver le bulletin de paie sans limitation de durée.

(Source : https://www.service-public.fr/)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Plus de 4 % d’inflation en 2021 des complémentaires santé : l’UFC Que choisir demande au gouvernement d’agir

Alors que ce début d’année est marqué par le déploiement du 100 % santé aux audioprothèses, l’UFC-Que Choisir dénonce dans un communiqué du 21 janvier 2021 une nouvelle forte hausse des tarifs des complémentaires santé en 2021, "difficile à justifier alors que la crise sanitaire leur a paradoxalement été favorable". Pour permettre aux consommateurs de tirer pleinement profit de la résiliation à tout moment, l’association demande au gouvernement d’agir "pour améliorer la comparabilité des offres, toujours défaillante."

Appel à projets : recyclage du foncier des friches en Bourgogne Franche-Comté

Avec un fonds friche doté de 300M€, le Plan de relance donne l’opportunité d’accompagner les territoires sur le recyclage foncier des espaces artificialisés. 7,4 M€ sont mobilisables en Bourgogne Franche-Comté, sur les deux années à venir, et donneront lieu à deux éditions d’appel à projets. Les dossiers de demande de subventions sont à déposer au plus tard le lundi 15 mars 2021 minuit.

Conjoncture du mois de décembre 2020 : « des prévisions prudentes »

La Banque de France vient d'éditer une note de conjoncture (enquête auprès des dirigeants d'entreprises sur leur niveau d’activité) pour le mois de décembre 2020. La production industrielle progresse en fin d'année. Les carnets s’étoffent mais demeurent insuffisants. Une baisse est attendue. Les services enregistrent une faible hausse d’activité, à l’exception de la restauration, lourdement affectée par le reconfinement. Les prévisions sont prudentes.

 

Endettement des entreprises : comment les aider ?

En Bourgogne Franche-Comté, près de 20 000 entreprises ont bénéficié d’un PGE (Prêt Garanti par l’Etat). Emprunt qu'il faudra bien rembourser. Alors que l’activité tourne encore au ralenti dans plusieurs secteurs, la Banque Populaire BFC tente d’aider au mieux ces entreprises et leurs prêts avec sa « BOX PGE »…

SNCF Réseau : 423 millions d’euros dans la modernisation du réseau de Bourgogne Franche-Comté en 2021

Pour l'année 2021, SNCF Réseau investira 423 millions d'euros pour la modernisation et la maintenance du réseau en Bourgogne Franche-Comté. 250 chantiers au total sont prévus. Pour Jérôme Grand, directeur territorial SNCF Réseau, 2021 sera "une année exceptionnelle en Bourgogne Franche-Comté."
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.07
légère pluie
le 21/01 à 12h00
Vent
7.81 m/s
Pression
1003 hPa
Humidité
56 %

Sondage