Les fiches de paie pour les salariés du privé changent...

Publié le 02/02/2018 - 09:25
Mis à jour le 02/02/2018 - 09:25

Les salariés du privé ont peut-être déjà observé ou le remarqueront bientôt : quelques nouveautés apparaissent sur leur bulletin de salaire de janvier 2018… 

1-img_0064.jpg
©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Depuis le 1er janvier 2018, la fiche de paie remise au salarié doit répondre à un nouveau modèle, cette obligation étant déjà en place depuis le 1er janvier 2017 dans les entreprises d’au moins 300 salariés. 

Cette nouvelle présentation de la fiche de paie est plus courte. Elle consiste notamment à regrouper les lignes concernant les cotisations de protection sociale sous des libellés plus clairs. 

Évolution des cotisations salariales… 

Suite à la loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2018, publiée au Journal officiel du 31 décembre 2017, deux mesures concernant plus précisément les salariés sont entrées en vigueur au 1er janvier 2018 avec :

la suppression des cotisations salariales d’assurance maladie (la suppression des cotisations salariales d’assurance chômage étant prévue d’ici le 1er octobre 2018) ; la hausse de 1,7 point de la contribution sociale généralisée (CSG). 

Infos + 

Le bulletin de paie comporte en particulier les éléments suivants :

  • nom et adresse de l’employeur ;
  • numéro de la nomenclature d’activité de l’établissement d’emploi et numéro d’inscription de l’employeur au répertoire national des entreprises et des établissements ;
  • intitulé de la convention collective de branche applicable au salarié ou à défaut, référence au code du travail concernant la durée des congés payés et des délais de préavis en cas de cessation de la relation de travail ;
  • nom et emploi du salarié, position dans la classification conventionnelle ;
  • période et nombre d’heures de travail ;
  • rémunération brute du salarié ;
  • montant effectivement reçu par le salarié ;
  • date de paiement ;
  • dates de congé ;
  • mention incitant le salarié à conserver le bulletin de paie sans limitation de durée.

(Source : https://www.service-public.fr/)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Besançon, à vous de construire le bonheur qui va avec…

Les 3 B • En devenant communauté urbaine au 1er juillet 2019, le Grand Besançon passe un cap et se dote d'une marque d'attractivité déclinable par les différents acteurs publics et privés du territoire qui ont participé à sa co-construction : "Besançon, Boosteur de bonheur", plus qu'une promesse mais un véritable art de vivre à la bisontine que les différents acteurs locaux vont s'approprier

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

GE à Belfort : une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Alors que plusieurs centaines de salariés de General Electric ont empêché lundi 17 juin 2019 à 9h  la tenue à Belfort de la première réunion d'information sur le plan social qui doit frapper de plein fouet le site. Un nouveau rendez-vous a été fixé au vendredi 21 juin, a indiqué un porte-parole du site.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.72
partiellement nuageux
le 25/06 à 6h00
Vent
0.59 m/s
Pression
1018.46 hPa
Humidité
77 %

Sondage