Les masques de sport anti-covid de Salomon sont sortis : vers une réouverture des salles de sport ?

Publié le 28/02/2021 - 09:08
Mis à jour le 25/02/2021 - 15:08

Très attendus par les sportifs amateurs et professionnels, les masques de la marque Salomon pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 sont disponibles à la vente depuis jeudi 25 février 2021 avec une fabrication 100% française.

Masque de Sport Salomon © Salomon
Masque de Sport Salomon © Salomon

La marque française d'équipement sportif Salomon s'est associée à Chamatex pour créer des masques spécialement conçus pour l'activité sportive en période de crise sanitaire.

Les deux modèles, l'un pour l'été plus léger et l'autre pour l'hiver plus enveloppant, "sont dotés d'un maillage structurel qui créer une cavité au-dessus de la bouche, permettant de respirer normalement", explique la marque, "sans aspirer le tissu dans la bouche ou dans le nez lors de la respiration pendant l'activité."

 "Ce masque filtre au moins 90% des particules de 3 µm"

Ces masques sont fabriqués à partir de polyesters légers et peuvent être lavés une cinquantaine de fois jusqu'à 40°. "Les tests ont démontré que ce masque filtre au moins 90% des particules de 3 µm conformément aux normes UNS1 en France et CWA 17553:2020 en Europe", souligne la marque. Dernière caractéristique : les cordons élastiques sont ajustables.

Le prix ?

Le masque d'été est à 18€. Le masque d'hiver à 38€.

Vers une réouverture des salles de sport ?

Ces masques "spécial sport" étaient attendus par les sportifs amateurs et particulièrement les usagers des salles de sport avec l'idée que le gouvernement pourrait les rouvrir à condition de porter ce masque ou apparenté...

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Covid-19 : la France a dépassé le seuil des 100.000 morts

300 personnes sont mortes du Covid-19 en France ce jeudi. Le pays rejoint la Grande-Bretagne et l'Italie, qui ont dépassé ce cap depuis plusieurs semaines. Dans la région, 4.438 décès ont été enregistrés depuis le 20 mars 2020. En moyenne, sur les sept derniers jours, 15 personnes meurent chaque jour de la Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté.

La troisième vague « n’est pas derrière nous », la situation se dégrade en Franche-Comté

La troisième vague de l'épidémie de Covid-19 "n'est pas derrière nous" et le "pic des hospitalisations n'est pas atteint" malgré des "signaux encourageants", a rapporté mercredi  Gabriel Attal. Le porte parole du gouvernement parle d'une  "évolution qui paraît plus dégradée" dans les départements de l'Est de la région : Haute-Saône,  Doubs,  Territoire de Belfort et Jura.

Variant brésilien : quelle est la situation en Bourgogne-Franche-Comté ?

Comprendre • La présence des variants Sud-Africain et Brésilien n'explose pas en Bourgogne-Franche-Comté et serait même en diminution depuis un mois avec d'importantes disparités selon les départements. C'est dans le Doubs que l'on dénombre le plus de cas (7,2%) devant la Haute-Saône et la Saône-et-Loire. Rien à voir toutefois avec la Moselle fin février où le variant brésilien était responsable de la moitié des cas de contamination. On vous dit tout ce que l'on sait sur ce variant.

Covid-19 : les hôpitaux de Bourgogne Franche-Comté déclenchent l’ultime palier d’augmentation de leurs capacités

La troisième vague de l’épidémie qui touche la Bourgogne-Franche-Comté entraîne un afflux de patients nécessitant une hospitalisation. A la veille des congés de printemps, l’ARS appelle chaque habitant de la région à maintenir encore son effort, pour permettre au système de soins de faire face.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.53
nuageux
le 15/04 à 21h00
Vent
3.22 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
53 %

Sondage